Malédictions, plongée au cœur de l’horreur de Warhammer

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler littérature avec le recueil de nouvelles Malédictions. Les romans avec des hommes tout nus en couverture c’est bien sympa, mais j’avais envie de revenir aux sources. Je n’ai lu que des romances ces derniers mois et je commençais à être en manque de meurtres sordides, d’explosion de boyaux et d’effusion de sang. C’est donc pour cela que je me suis retrouvée avec Malédictions entre les mains pour une plongée dans l’horreur de l’univers Warhammer.

Warhammer, c’est quoi ?

Je suis tombée sur Malédictions en cherchant un roman à lire dans la catégorie horreur de NetGalley. Quand j’ai lu que c’était un recueil de nouvelles sur le thème de l’horreur, j’ai tout de suite eu envie de me lancer ! Et pourtant, je ne suis pas une grande fan des nouvelles (trop frustrantes pour moi la plupart du temps). Mais ce livre a réussi à attiser ma curiosité. Peut-être le résumé ou la couverture.

Toutefois, un élément m’a fait réfléchir à deux fois avant de me lancer dans ce roman. Le résumé parlait des mondes obscurs de Warhammer. Ce nom me parlait vaguement sans trop que je sache où je l’avais déjà entendu. J’ai donc fait quelques recherches grâce à mon ami Google, pour en apprendre plus sur le monde dans lequel j’allais me lancer.

Alors je tiens à m’excuser par avance auprès de tous les fans de Warhammer qui pourront passer par ici, pour mes explications de meuf qui découvre tout de cet univers à 30 ans. Bien sûr si vous avez des connaissances poussées sur le sujet, je serais très intéressée par vos explications (n’hésitez pas à mettre un commentaire).

Bref, Warhammer est en fait un jeu de plateau (type Donjons et Dragons) à l’univers Fantasy, créé dans les années 1980. Le monde de Warhammer comprend des humains bien sûr mais aussi pas mal d’êtres surnaturels comme des vampires, des ogres, des elfes ou encore des nains. Cet univers très riche a donné naissance à des jeux vidéo, des jeux de société et des romans en plus des figurines et des jeux de rôle.

Et sinon, Malédictions c’est bien ?

Malédictions, recueil de nouvelles horreur Warhammer

Warhammer était un univers totalement méconnu pour moi. Je ne connaissais pas du tout le jeu de rôle, ni les figurines et aucun des produits dérivés de cet univers. Mais je me suis dit que cela ne devait pas être bloquant pour lire Malédictions. Oui, je ne connaissais pas les mondes de Warhammer mais je pouvais apprécier des nouvelles d’horreur avec un esprit fantasy.

Et ce fut une petite erreur. Alors, bien sûr vous pouvez lire Malédictions même si vous ne connaissez pas l’univers Warhammer. J’ai su apprécier plusieurs nouvelles qui faisaient référence à des monstres que je connaissais ou des univers que je pouvais imaginer. Il y en a une d’ailleurs (La Marée de la Veuve, ma préférée) qui m’a beaucoup rappelé le film La forme de l’eau. Mais je suis sûre que je suis passée à côté de pas mal de choses.

Les nouvelles se lancent les unes après les autres sans vraiment d’explication. Les habitués de Warhammer savent dans quel monde la nouvelle se passe et connaissent tous les codes de cet univers. Pour les néophytes, c’est plus compliqué. Certaines nouvelles sont très difficiles à comprendre quand on ne connaît pas du tout le monde dans lequel on atterrit.

Il faut donc bien s’accrocher pour comprendre certaines nouvelles. La première par exemple a failli me faire abandonner tellement je me suis sentie totalement perdue. Mais d’autres sont beaucoup plus accessibles et j’ai pris beaucoup de plaisir à les découvrir.

En bref

Le recueil de nouvelles Malédictions n’est donc pas à mettre entre toutes les mains. Si vous connaissez ou êtes fan de l’univers Warhammer, alors vous allez adorer ce roman. Si vous aimez la fantasy, il y a de grandes chances pour que vous adhériez à cet univers. Si comme moi, vous aimez juste la partie horreur, il va falloir vous accrocher un petit peu. J’ai dû zapper certaines nouvelles que je ne comprenais pas du tout mais j’ai aussi fait de très belles découvertes. Un recueil très intéressant à découvrir malgré tout. Oh, et si vous n’aimez pas le sang, les boyaux qui volent et la violence, vous pouvez passer votre chemin !

Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :