The I-Land : la mini série inspirée de Lost

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler de The I-Land, la nouvelle mini-série de Netflix. Difficile de passer dernière la magnifique mini-série Maniac mais quand j’ai lu que The I-Land était inspirée de Lost, j’ai eu envie de croire à un nouveau bijou signé par le géant américain. La bande annonce était intrigante alors dès qu’elle a été en ligne, j’ai dévoré les 7 épisodes de cette série mêlant drame et science-fiction.  

L’histoire de The I-Land

The I-Land

Tout commence lorsque dix personnes se réveillent sur une île déserte. Elles ne savent pas qui elles sont, ce qu’elles font là et encore moins qui sont les autres naufragés. Toute leur mémoire a été effacée. Le seul indice pour découvrir leur identité est un nom inscrit sur leur chemise.

Le groupe se scinde vite en plusieurs clans. Il y a ceux qui se croient en vacances et veulent faire bronzette. Il y a ceux qui veulent survivre et passent en mode Koh Lanta pour faire du feu, se nourrir et construire un abri. Et enfin, il y a un troisième groupe de ceux qui veulent percer le mystère de l’île.

Chaque naufragé s’est réveillé à côté d’un objet. Est-ce que se réveiller à côté d’une conque est un indice ? En tout cas, ceux qui se sont réveillé à côté d’une arme semblent avoir un avantage sur les autres.

Chacun va devoir prendre une décision importante. Que sont-ils prêts à faire pour survivre ? L’île comprend de nombreux mystères et chaque naufragé n’est pas arrivé là par hasard.

Est-ce que j’ai aimé cette mini-série ?

The I-Land

Le défi des mini-séries, c’est d’accrocher le spectateur dès le premier épisode. Ce genre de série ne possède pas plusieurs saisons pour développer une histoire ou mettre en place plusieurs intrigues. Là où Maniac avait parfaitement réussi son entrée, The I-Land galère un petit peu plus.

En fait, The I-Land a voulu aller trop vite et le premier épisode relève plutôt de la comédie et du WTF que du drame. Les tensions entre les personnages arrivent dès les premières minutes alors qu’ils ne se connaissent pas, ils arrivent à faire du feu en moins d’une minute avec un bout de verre vert, les méchants de l’histoire se révèlent dès le départ. Bref, ce n’est pas joli-joli. Surtout que les acteurs ne sont pas très bons alors ce premier épisode est plutôt pénible à regarder.

Mais avec The I-Land il faut savoir persévérer. Parce que la suite est mieux que ce premier épisode bâclé. Bon, les acteurs n’apprennent pas à jouer correctement dans les autres épisodes mais l’histoire mise en place est intéressante. J’ai aimé me laisser surprendre par cette île et ce qu’il se cache derrière (je ne peux pas trop en dire sous peine de vous gâcher le suspense). L’histoire est vraiment le gros point fort de cette mini-série et j’ai regardé tous les épisodes pour connaître la révélation finale. Et je n’ai pas été déçue !

Du côté des points faibles, j’ai déjà parlé des acteurs qui ne sont pas très bons. On a aussi des personnages insupportables qu’on a envie de voir mourir sur cet île. Je pense qu’on doit avoir envie qu’ils s’en sortent mais vraiment, j’ai eu envie que tout le monde meure. J’aurais également aimé plus de finesse dans cette série. Les spectateurs sont capables de comprendre des choses sans qu’on ait besoin de les dire très explicitement et plusieurs fois. 

Le casting

The I-Land

Je vous préviens tout de suite, pas de gros casting dans The I-Land. Mais des visages que vous allez sûrement regarder longuement en vous disant « je suis sûr que je l’ai déjà vu quelque part ! ». Tous les acteurs ont déjà eu des petits rôles par-ci, par-là. Faisons un tour rapide du casting.

Chase est jouée par Natalie Martinez que j’avais déjà vue dans la série Under the Dome où elle jouait Linda. Dans les rôles des autres naufragés, on retrouve Kate Bosworth (Still Alice), Alex Pettyfer (Sortilège, Le Majordome) et Anthony Lee Medina (Flesh and Bone, The Carrie Diaries).

Et voilà, c’est tout pour le casting.

En bref

Pour conclure, est-ce que vous devez regarder The I-Land ? Si vous n’avez rien d’autre en cours alors oui. C’est seulement 7 épisodes, l’histoire est bien trouvée et ça se regarde très vite. Par contre, on est bien d’accord que ce n’est pas la série de l’année. N’est pas Lost qui veut ! Les acteurs ne sont pas très convaincants et les personnages sont insupportables. Mais si vous avez un peu de temps, The I-Land est tout de même sympathique à regarder. Cette série aurait mérité plus de travail pour en faire quelque chose de vraiment bien. Parce que mine de rien, elle avait du potentiel !

Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

  1. J’ai vu le premier épisode et les acteurs/personnages sont tellement nuls que je n’ai pas eu le courage de continuer. Effectivement se prendre la tête dès les premières minutes… c’est bon quoi !!!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :