American Gods – Pourquoi il faut absolument regarder

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, nous allons parler de la série American Gods, disponible sur la plateforme Amazon Prime. Cela fait un moment que j’entends de très bonnes critiques sur cette série mais je n’avais jamais pris le temps de m’y intéresser vraiment. Mais en navigant dans le catalogue Amazon, je suis tombée dessus et je me suis dit que c’était le moment de se lancer. Bon, et il y a Ricky Whittle au casting alors, je n’avais pas d’autre choix que de jeter un œil à cette série mettant en scène les anciens et les nouveaux dieux.

Synopsis

Un homme sortant de prison rencontre un vieil escroc qui l’embauche comme garde du corps, et l’entraîne dans un long périple à travers les Etats-Unis. L’ex-détenu découvrira alors que son « patron » est un ancien dieu nordique en plein combat contre les divinités modernes : Internet, les voitures, la télévision, et tous les nouveaux médias.

Bande annonce

Mon avis sur American Gods

Vous n’avez jamais entendu parler d’American Gods ? Impossible ! Cette série est partout sur Internet, sur les réseaux sociaux et Amazon a pas mal investi dans la publicité pour sa série chouchou. Alors si vous êtes tout de même passé à côté… C’est qu’inconsciemment, vous l’avez fait exprès. Bref, cette série est ma série coup de cœur de 2019 pour 5 bonnes raisons.

L’histoire est originale

American Gods Ricky Whittle

L’histoire commence avec Shadow Moon qui sort de prison. Cet arnaqueur n’a qu’une seule idée en tête : rentrer chez lui pour retrouver sa bien-aimée. Mais sur le chemin du retour, il va faire la connaissance de Wednesday, un escroc qui a besoin d’un garde du corps. Peu intéressé par sa proposition, Shaddow décline gentiment et continue son chemin. Quand ce dernier apprend que sa copine est décédée dans un accident de voiture alors qu’elle était en train de faire une gâterie à son meilleur ami, il décide de revoir ses choix d’avenir.

Il décide donc d’accepter le boulot de Wednesday et s’engage dans un road trip à travers les Etats-Unis. Sur la route, il va apprendre que son patron est un ancien dieu nordique qui veut recruter une armée d’anciens dieux pour botter les fesses des nouveaux dieux qui menacent de les faire disparaître.

Shadow va être mis à rude épreuve par les dieux et il va devoir prouver sa loyauté envers Wednesday. A moins qu’il choisisse de rejoindre le clan ennemi ? Et si finalement, il décidait de rejoindre son ancienne petite amie devenue zombie à cause d’un leprechaun ? La route de Shadow Moon va être semée d’embûches. Le tout sera de rester vivant face à tous ces dieux prêts à entrer en guerre.

L’esthétique est incroyable

L’histoire d’ American Gods est originale et très prenante. Mais ce n’est pas le seul critère qui vous fera aimer cette série. Le gros point fort est l’esthétique et l’univers créés par Ryan Fuller et Michael Green. Bon déjà il faut dire qu’Amazon propose cette série en ultra HD et ça change tout. Netflix c’est sympa mais il faut payer un supplément pour avoir l’ultra HD sur la plateforme (et est-ce que ça vaut vraiment le coup ?).

Amazon propose cette qualité d’office sur sa plateforme et pour American Gods cela est vraiment nécessaire. Les héros font leur road trip à travers les Etats-Unis mais leurs aventures sont coupées par des scènes quittant la réalité pour s’inscrire dans du fantastique. Et ces scènes sont incroyables. Les effets spéciaux sont canons, les effets (surtout sur le sang et la pluie) sont incroyables et j’ai adoré la photographie de ces scènes avec des jeux de lumières magnifiques.

L’esthétisme est peut-être un détail pour certains mais je trouve que dans cette série, elle fait partie de l’histoire. Le fond et la forme ont été parfaitement travaillés, soignés et c’est ce qui rend cette série aussi addictive.

Les anciens dieux sont canons

American Gods

Les anciens dieux viennent du monde entier et se sont retrouvés aux Etats-Unis grâces aux différentes vagues d’immigration. S’ils avaient la belle vie à leur arrivée, aujourd’hui ils doivent lutter contre les nouveaux dieux pour ne pas disparaître. Et on peut dire qu’ils ont de la ressource pour s’adapter à ce nouveau monde.

On a tout d’abord Wednesday, qui s’appelle ainsi uniquement parce qu’il rencontre Shadow un mercredi. CQFD. Mais cet escroc de renom est plus connu sous le nom d’Odin, père de Thor. Mais ce dieu nordique qui décide de déclencher la guerre avec les nouveaux dieux n’est pas mon personnage préféré parmi les anciens.

Mad Sweeney est bien sûr mon chouchou dans American Gods ! Ce grand leprechaun roux est colérique, rebelle et grincheux mais je l’adore ! Bon ce n’est pas vraiment un dieu à proprement parler mais c’est tout comme. J’ai adoré son histoire et la malchance qui lui colle aux fesses. C’est un personnage fidèle et loyal à qui on s’attache très facilement.

En seconde place, on retrouve Anansi. Toujours bien habillé, je suis fan de son accent (surtout quand il prononce Shadow Moon !) et de son style. J’ai adoré toutes les scènes où il joue un rôle actif. J’ai aimé sa manière de mener une rébellion parmi les esclaves. Il faut dire que c’est un très bon narrateur.

Pour la troisième place, j’hésite entre Bilquis et Ostara. J’ai aimé ces deux déesses et leurs univers. L’une représente la volupté et la sensualité, l’autre a un univers mignon et coloré mais les deux sont puissantes et savent s’imposer au milieu de tous ces dieux. Je les laisse toutes les deux à la troisième place parce que je suis incapable de choisir.

Les nouveaux dieux sont fous

American Gods

Maintenant que nous avons fait le tour de mes dieux favoris parmi les anciens, allons faire un tour du côté des nouveaux dieux. Peut-être que ceux-ci vont plus vous parler. D’ailleurs, ils ne comptent pas se laisser faire par les anciens et ils s’accrochent à leur place avec férocité.

Si les anciens dieux sont menés par Grimnir, les nouveaux dieux sont dirigés par Mr World qui est l’incarnation de la mondialisation (selon moi car ce n’est pas bien clair). Il est partout, il voit tout et il contrôle tout. Mais ce n’est pas non plus mon dieu préféré.

Technical Boy est bien sûr mon chouchou dans les nouveaux dieux. Il incarne les nouvelles technologies. Il est né avec le téléphone fixe puis a évolué grâce à Internet et aux smartphones. J’adore son look, ses coiffures improbables et sa tête de premier de la classe. En fait, je ne sais pas pourquoi mais il me rappelle Drago Malefoy dans Harry Potter. C’est peut-être pour ça qu’il me plaît tellement.

Ma deuxième dieu chouchou est bien sûr Media. Cette déesse est adorée par des milliers de personne grâce à la télévision et maintenant grâce à internet. C’est une déesse très puissante et une alliée fidèle de Mr World. Dans la première saison, elle s’amuse à apparaître sous la forme de femme célèbre comme Marilyn Monroe ou David Bowie. Dans la deuxième saison, elle opte pour un look plus asiatique et une personnalité beaucoup plus folle.

Le casting est pas mal du tout

American Gods

Je vais terminer cette longue chronique par le casting. Car American Gods possède un casting de très bonne qualité. Bien sûr, je ne peux pas vous citer tout le monde mais je vais me concentrer sur les visages que j’ai reconnus durant mon visionnage des deux premières saisons.

Je suis obligée de commencer cette partie en parlant de Ricky Whittle ! Je suis amoureuse de cet acteur depuis que je l’ai vu dans The 100 ! Et il est toujours aussi canon dans American Gods ! Si ça ce n’est pas une excellente raison de regarder American Gods… Vous avez aussi Emily Browning au casting, deuxième très bonne raison de regarder cette série. Je l’ai vue il n’y a pas longtemps aux côtés de Tom Hardy dans le film Legend mais j’avoue que je la préfère de son rôle de Dead Wife !

Si Mad Sweeney est mon personnage préféré d’American Gods, il n’a pas toujours été un leprechaun sexy ! Rappelez-vous, Pablo Schreiber jouait également Pornstache dans Orange is the new black. Moins sexy, hein ? Puisque j’en suis à détruire des sex symbol, parlons de Mr World. Ce bel homme mystérieux est incarné par Crispin Glover. Et avant de devenir le maître du monde, il était le timide George McFly dans Retour vers le futur. Il est bon de vieillir parfois.

Dans les personnages secondaires, on peut noter la présence de la magnifique et talentueuse Gillian Anderson dans la saison 1. Cette femme peut décidément tout incarner comme rôle ! On retrouve également Cloris Leachman dont le visage devrait vous parler parce qu’elle a incarné pendant plusieurs années Ida, la grand-mère de Malcolm avant d’atterrir dans American Gods. Peter Stormare fait également son retour dans le monde des séries. Il est surtout connu pour son rôle de John dans Prison Break mais je l’ai aussi vu récemment dans le film Clown. J’ai également reconnu Sakina Jaffrey qui a joué dans les premières saisons de House of cards.

En bref

American Gods

Pour conclure, American Gods est ma série coup de cœur de ce début d’année. Je suis ravie qu’elle soit renouvelée pour une troisième saison et j’ai hâte de la découvrir ! J’espère vous avoir convaincu de vous lancer à votre tour dans cette série. Et si vous l’avez déjà vue, n’hésitez pas à venir en parler en commentaire.

Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :