Ciné Club #59 : les films vus en février (part 2)

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, on se retrouve pour la deuxième partie du Ciné Club du mois de février. Si vous avez déjà lu la partie 1, vous savez que j’ai regardé beaucoup de films le mois dernier et que tout ne tenait pas dans un seul article. Il est maintenant temps de vous parler des 4 derniers films que j’ai regardés en février. Il y a 2 coups de cœur que vous ne pouvez pas manquer ! Alors lisez bien cet article jusqu’à la fin et n’hésitez pas à me faire vos recommandations de film par commentaire.

The breaker Upperers (bande annonce)

C’est en cherchant un film dans le catalogue Netflix que je suis tombée sur la bande annonce de The breaker Upperers (ou Ruptures et compagnie en VF). Je crois que j’ai rarement autant ri devant une simple bande annonce ! Cela ne laissait présager que du bon pour la suite.

Dans cette comédie, on suit Mel et Jen dont le travail est de larguer des gens pour vous. Vous en avez marre de sortir avec un mec mais ne savez pas comment le lui dire ? Mal saura le larguer pour vous. Vous voulez disparaître rapidement pour ne plus revoir votre copine ? Jen est la femme de la situation !

Malheureusement, le film n’est pas aussi drôle que la bande annonce. J’ai passé un bon moment mais je pensais que j’allais beaucoup plus rire. Ce film reste tout de même une bonne comédie que je vous recommande si vous avez un abonnement Netflix. Dans ce film, vous pourrez retrouver Jackie van Beek, qui joue Jen mais que j’ai aussi vue dans le très bon faux documentaire Vampires en toute intimité. Si vous ne l’avez pas vu, foncez !

Bref, The breaker Upperers est une bonne comédie mais beaucoup moins drôle que ce que promet la bande annonce.

Ne le dis à personne (bande annonce)

Ce film est passé à la télévision un dimanche soir et Chéri était outré du fait que je ne l’avais jamais vu. Ayant le sentiment de vraiment passer à côté de quelque chose, je me suis empressée de m’installer dans mon canapé pour regarder ce thriller. Un film réalisé par Guillaume Canet, c’est plutôt un bon début.

Alors l’histoire est plutôt pas mal. Cet homme qui pense que sa femme est morte et qui la voit resurgir sur une caméra de sécurité des années plus tard. C’est intrigant, on se laisse facilement prendre dans le film. Mais il y a un « mais ». Eh oui, « mais », j’avais deviné la fin et il n’y a rien de pire quand on regarde un thriller ! Je pensais qu’on allait me surprendre, m’emmener sur une fausse piste mais non. Malheureusement, ce film est retombé comme un soufflé au moment du grand final. Dommage.

On peut tout de même noter le beau casting de ce film : François Cluzet, André Dussollier, Kristin Scott Thomas, Jean Rochefort, Nathalie Baye, François Berléand ou encore Gilles Lellouche. Malheureusement, ce très beau casting n’a pas réussi à me faire aimer Ne le dis à personne.

Green Book : Sur les routes du sud (bande annonce)

Voici mon premier coup de cœur ! J’ai été voir Green Book au cinéma car je n’ai pas arrêté de lire des éloges sur ce film dans tous les blogs que je suis. Malheureusement, par manque de temps, je n’ai pas pu vous faire un article sur ce très bon film de Peter Farrelly.

Green Book est tiré d’une histoire vraie et raconte la rencontre entre Tony et Don Shirley. L’un est un italien qui vit à New-York et qui enchaîne les petits boulots. L’autre est un pianiste mondialement connu qui recherche un chauffeur. Ce boulot, il est fait pour Tony. Mais celui-ci va devoir mettre de côté ses préjugés racistes pour servir et protéger Don. De son côté, Don va devoir apprendre à se libérer de sa carapace qu’il défend farouchement et s’affirmer dans une tournée des plus dangereuses dans le sud des Etats-Unis.

Ce film est une merveilleuse rencontre entre deux personnages que tout oppose. Don et Tony ne sont pas du même milieu, n’ont pas la même culture ni les mêmes références mais ils vont devoir s’apprivoiser et apprendre à cohabiter. Une belle histoire qui donne du baume au cœur. Je vous recommande ce film à 200 % ! Il faut également souligner la très belle performance de Viggo Mortensen et Mahershala Ali qui forment un duo absolument parfait ! Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer et pour jouer ensemble.

Green Book est un film drôle, touchant, révoltant et humain. 

 Danish Girl (bande annonce)

Et on termine ce Ciné Club avec un autre coup de cœur, Danish Girl. J’avais déjà entendu parler de ce film mais sans vraiment m’y intéresser. Puis je suis tombée complètement par hasard sur Danish Girl dans le catalogue Netflix. Comme son nom me disait quelque chose, j’ai lancé ce film sans même regarder de quoi il parlait.

Là encore, nous sommes en présence d’une histoire vraie. Et une histoire très importante car ce film retrace la vie de Lili Elbe, née Einar Wegener, qui est la première personne à avoir subi une chirurgie de ré-attribution sexuelle en 1930. Danish Girl nous montre l’incroyable relation entre Gerda et Einar, deux artistes danois qui veulent conquérir le monde. Puis la relation plus difficile entre Gerda et Lili qui tangue entre amour et haine.

Un film magnifique qui met en avant un personnage transgenre dans une quête d’identité. Un film moderne et intelligent qui aide à comprendre Lili dans ses envies, ses attentes mais aussi ses souffrances. Eddie Redmayne est absolument incroyable, bien loin de son rôle dans Les Animaux Fantastiques. J’ai aussi adoré Alicia Vikander que j’avais déjà vue dans le film Ex Machina et que j’ai maintenant hâte de découvrir dans Tomb Raider.

Des films à me recommander pour le Ciné Club du mois prochain ?

Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

7 commentaires

  1. Pingback: Captive State : ma première déception ciné de 2019 ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :