Ciné Club #57 : les films vus en janvier

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, on se retrouve pour le Ciné Club n°57 avec les films que j’ai vus durant le mois de janvier. Avant de vous parler des 6 films (enfin, 5 films et 1 documentaire sur le Fyre Festival) qui composent ce nouveau ciné club, j’ai une petite annonce à faire. Cette année, je participe au Movie Challenge 2019 de Lily Lit et Tinalakiller. Vous pouvez suivre mon avancement dans le challenge sur Twitter et je ferai un point ici de temps en temps. Maintenant que j’ai fini avec les annonces, il est temps de vous présenter 6 nouveaux films.

Halloween (2018) (bande annonce)

Cela fait un moment que je me dis qu’il faut absolument que je recommence la saga Halloween depuis le début. Mais pour être tout à fait honnête, je n’ai pas encore trouvé le courage de me lancer dans cette aventure. Il y a des bons épisodes et d’autres qui le sont beaucoup moins. Si je partais avec un gros a priori négatif, j’ai eu des bons échos sur la version 2018 de Halloween alors j’ai décidé de regarder ce nouveau volet pour me faire une idée.

Regarder le 9ème film d’une saga n’est généralement pas une bonne idée. Halloween est une saga qui s’épuise à force d’être utilisée et réutilisée encore et encore. Alors pourquoi me lancer dans une suite en version 2018 ? Aucune idée. Mais je vais devoir avouer que cette suite de Halloween n’est pas si mauvaise que ça. C’est même plutôt pas mal ! Bon, ça ne casse pas trois pattes à un canard mais c’était plutôt sympa à regarder.

Avec ce nouvel épisode, on revient aux bases de Halloween. On retrouve notre Michael Myers qui n’a pas pris une ride et une Jamie Lee Curtis qui reprend son rôle de Laurie Strode mais en version bien badass. J’ai retrouvé l’ambiance pesante et angoissante du tout premier volet et l’histoire tient la route pour une fois. Une bonne surprise mais j’espère que maintenant, cette saga pourra reposer en paix sans qu’on lui tire encore un nouveau chapitre.

En eaux troubles (bande annonce)

J’adore les films d’horreur avec les requins et même si En eaux troubles sentait le gros navet, j’avais envie de le voir. Pour vous dire, j’étais même prête à aller le voir au cinéma mais chéri a mis son veto. Ce qui était une décision pleine de bon sens, je le reconnais. Nous avons tout de même décidé de le regarder tranquillement dans notre canapé parce qu’on ne pouvait pas passer à côté de Jason Statham qui sauve encore une fois le monde.

De plus en plus fort, les films de requins c’est une histoire de surenchère à qui aura le plus gros requin. Et ce film frappe fort puisqu’ils nous ressortent un Megalodon de b****d ! Le requin est méchant et bien décidé à faire des humains son goûter. Rien de nouveau sous le soleil avec En eaux troubles. Le scénario est très banal et nous ressort la même histoire que tous les autres films avec un requin géant.

Jason Statham aura peut-être réussi à sauver le monde mais pas ce film. Même la présence de Ruby Rose n’aura pas suffi à me faire aimer ce film. Et pourtant, Ruby Rose peut me faire aimer n’importe quoi ! Je m’y attendais mais ce film est tout de même une déception.

Insaisissables 2 (bande annonce)

J’avais tellement aimé le premier volet de Insaisissables que j’attendais la suite avec beaucoup d’impatience. Mais les très mauvaises critiques ont eu raison de ma détermination à aller le voir au cinéma. Tout le monde m’a dit qu’il était nul, que c’était un copier / coller du premier volet, que les acteurs étaient mauvais et qu’il ne valait pas le coup d’œil. J’avais donc abandonné l’idée de le voir jusqu’à ce qu’il passe à la télé.

Même si chéri a bien tenté de me dissuader, Daniel Radcliffe a gagné la bataille. Et vous savez quoi ? Je ne l’ai pas trouvé si nul que ça ce deuxième volet. Alors certes, il ressemble beaucoup au premier et on n’a plus l’effet de surprise, mais j’ai tout de même aimé. Là encore il y a une histoire de surenchère avec des tours de plus en plus gros mais ils ont parfaitement fonctionné sur moi !

En plus, j’ai bien aimé retrouver Lizzy Caplan dans Insaisissables 2 tout comme Mark RuffaloJesse Eisenberg et Woody Harrelson. Allez, je vais être sympa et je vais aussi dire que j’étais contente de retrouver Dave Franco aussi. J’ai passé un bon moment dans ce film et si j’ai l’occasion de le revoir, je pense que je me laisserai tenter !

IO (bande annonce)

Et voici LA grosse déception de ce ciné club. IO était un film que j’attendais car Netflix avait bien réussi à me donner envie de le voir. Je vous assure que l’histoire de départ est très sympa. Les humains ont tellement exploité la terre qu’elle est devenue inhabitable. La solution ? Hop, on fourre tout le monde dans des navettes et on part coloniser une autre planète ! Tous les humains sont en attente d’une nouvelle planète à habiter sur un satellite, IO.

Mais Sam décide de rester sur terre avec son père pour trouver une solution et sauver notre belle planète. Mais elle va rencontrer Micah, un homme qui lui est très pressé de quitter la Terre pour rejoindre IO. Plutôt sympa comme histoire, non ? Et pourtant, Netflix nous ressort un film à la Bird box où il n’y a pas de fin. Enfin, là il n’y a pas de début non plus. L’histoire est d’une nullité affligeante (enfin c’est mon avis perso bien entendu). Il ne se passe rien de rien.

Je n’ai pas compris Sam qui semble être une femme très instable avec quelques problèmes psychologiques. Et Micah n’en parlons pas. Le mec se déplace en montgolfière ! Ça ne choque personne ? L’oxygène se fait rare mais le mec voyage tranquillou en ballon. Rien dans ce film n’a réussi à capter mon attention. L’histoire m’a profondément ennuyée tout comme le duo Anthony MackieMargaret Qualley.

FYRE: The Greatest Party That Never Happened (bande annonce)

Je triche avec Fyre puisque ce n’est pas un film mais un documentaire. Depuis sa sortie sur Netflix, ce documentaire fait énormément de bruit et il y a de quoi ! Je ne sais pas si vous vous souvenez du Fyre festival ? Moi je me souviens des photos qui étaient apparues à l’époque sur les réseaux sociaux. Alors qu’il voulait concurrencer Coachella, ce festival s’est planté en beauté et est devenu la risée d’internet.

Ce documentaire revient sur l’idée de Billy Mcfarland d’organiser un festival de luxe sur une île paradisiaque. L’idée de départ est bonne, tout comme la vidéo promotionnelle qui a permis de lancer le festival et d’ouvrir la billetterie. Sauf qu’organiser un festival est un boulot de dingue et que forcément, quand on s’y prend 1 mois avant, c’est la catastrophe assurée.

Un documentaire très intéressant sur comment un homme avec beaucoup de bagout a réussi à vendre un festival imaginaire à des centaines de personnes.

The visit (bande annonce)

La recherche de films d’horreur sur Netflix est toujours un grand moment. Mais pour cette fois, j’ai joué la sécurité en choisissant un film de M. Night Shyamalan. Je vous l’accorde, ce n’est pas toujours un gage de qualité mais je me souvenais de la bande annonce de ce film lors de sa sortie au cinéma. Des grands-parents psychopathes ? Pourquoi pas !

Est-ce que des enfants qui sont envoyés une semaine en vacances chez leurs grands-parents est un bon début de film d’horreur ? Non, pas vraiment. Quoique, les grands-parents de ce film font tout de même un peu flipper. Personnellement, je n’aurais même pas passé une nuit sur place ! Surtout quand la grand-mère semble possédée et erre dans la maison la nuit en faisant des bruits chelous.

Si The visit n’est pas un bon film d’horreur, c’est en revanche une très bonne comédie ! J’ai beaucoup ri pendant mon visionnage et je vous le conseille vraiment, bizarrement. Alors ne le regardez pas comme un film d’horreur pour vous foutre la trouille mais plutôt comme une comédie avec des moments un peu dégueu. Ce n’est pas le but de ce film de nous faire rire mais je vous assure que ça marche très bien !

Vous avez regardé quoi récemment ?

Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

9 commentaires

  1. Ce nouveau Halloween a cartonné au box-office loin devant tous les autres de la franchise donc c’est pas maintenant que la série va reposer en paix, ils ont déjà prévu une suite mais pour le moment aucune info sur qui va réaliser et qui sera dedans. Perso, je l’ai trouvé décevant. Je lui ai même préféré En eaux troubles qui est pourtant pas fou :/

      • En eaux troubles a le mérite d’être fun tellement c’est du grand n’importe quoi donc je me suis plus amusé devant.
        Pour Halloween, je vois ce qu’ils ont essayé de faire avec le retournement de situation et Laurie qui veut une chance de se venger de Michael en préparant depuis 40 ans, puis il y a de bonnes idées comme les conséquences que ça a eu sur sa famille mais pour le reste, ça ne fonctionne pas vraiment. Il y a de grosses ficelles notamment avec les deux podcasteurs qui viennent titiller Michael pour justifier qu’il retrouve son masque après son évasion, le psy qui est la seule raison pour laquelle on a un affrontement final entre Laurie et Michael. Bref, c’est un peu facile. Résultat je me suis un peu emmerdé devant et j’ai pas eu l’impression de voir un slasher mais plutôt un simple thriller sans grand intérêt. Dans le genre suite directe, j’ai largement préféré Halloween 2 et Halloween 20 ans après.

        • c’est vrai qu’En eaux troubles est drôle tellement tout est « gros ». C’est d’ailleurs pour ça qu’il n’a pas terminé dans ma catégorie navet 🙂
          Pour Halloween, je comprends tout à fait ce que tu veux dire. Même si tout était très facile niveau scénario, j’ai tout de même passé un bon moment et j’ai apprécié l’ambiance qui m’a beaucoup rappelé le premier 🙂

    • Je comprends tout à fait pour les films d’horreur… Mais aussi ça me fait peur mais je ne peux pas m’empêcher d’en regarder ah ah ah
      Je te conseille vraiment le documentaire sur le Fyre Festival, il est très intéressant (tu peux zapper IO, tu ne loupes rien 😉

  2. Je rejoins ton avis sur Insaisissables 2 ! Pas mauvais mais pas excellent non plus ^^ Dernièrement je n’ai rien vu, mais une copine m’a conseillée : première année, brio et le patient !

    Bisous

  3. Pingback: Canicule : se rafraîchir avec Netflix ! ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :