La fille dans l’écran : mon coup de cœur BD !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Sur les conseils de Julia (ancienne rédactrice sur le blog), j’ai acheté la semaine dernière La fille dans l’écran de Manon Desveaux et Lou Lubie. Je n’avais pas encore lu de BD cette année et il était grand temps de remédier à cette horrible faute. Et je dois dire que je commence très bien mon année BD puisque j’ai eu un énorme coup de cœur pour La fille dans l’écran. J’ai tellement aimé que je n’ai pas pu attendre pour vous en parler sur le blog. C’est donc pourquoi vous avez le droit à un article bonus en ce samedi.

Mon avis sur La fille dans l’écran de Manon Desveaux et Lou Lubie

Depuis tout à l’heure, j’essaye de me souvenir quelle est la dernière BD que j’ai lue. C’est horrible car je n’arrive pas à m’en souvenir. Cela veut surtout dire qu’il était grand temps que je replonge dans une BD. Et La fille dans l’écran m’a tout de suite semblé un excellent choix. Après avoir triché et regardé sur mon profil Livraddict, il se trouve que ma dernière BD était Parfum de Lilas que j’ai lue… en octobre ! J’ai vraiment honte. Je vais tenter de faire mieux cette année et d’être plus régulière dans ma lecture de BD.

L’histoire

La fille dans l'écran : mon coup de cœur BD !

On papote, on papote, mais si vous êtes ici, c’est pour en savoir plus sur La fille dans l’écran. Venons-en à l’histoire. Je sais que vous adorez en savoir plus sur ma vie trépidante mais concentrons-nous un petit peu.

Coline vit en France, à Périgueux. Elle habite dans un petit atelier à côté de ses grand-parents et aime sa vie tranquille et la campagne qui l’entoure. C’est une jeune femme réservée qui vit pour le dessin, sa passion et peut-être son futur métier. Atteinte de phobie sociale, Coline a dû arrêter l’école mais ses parents (surtout sa mère) ne voient pas d’un très bon œil sa passion pour le dessin et surtout son atelier isolé au fin fond de la campagne. C’est en faisant des recherches pour son livre que Coline tombe sur le profil de Marley.

Marley, c’est tout l’opposé de Coline. Elle a quitté la France pour vivre de sa passion pour la photographie à Montréal. La jeune femme est une citadine qui passe de son travail, à ses sorties avec des amis, à son amoureux. Mais Marley ne vit pas de la photographie. D’ailleurs, son appareil prend maintenant la poussière dans un coin. Elle a relégué ses rêves dans un coin de sa tête pour mener une vie d’adulte et travaille maintenant comme barista dans un café.

Mais en recevant un mail de Coline, qui la félicite pour ses photographies, la passion de Marley va se réveiller. Les deux femmes vont tisser des liens très étroits et entretenir la passion de l’autre. Une belle rencontre entre deux artistes mais aussi entre deux femmes.

Pourquoi j’ai aimé cette BD ?

La fille dans l'écran : mon coup de cœur BD !

Comme je le dis dans le titre de cet article, La fille dans l’écran est un immense coup de cœur. Je suis tombée amoureuse de cette BD. Vraiment.

Tout d’abord, pour son histoire. J’ai trouvé les deux personnages principaux aussi touchantes l’une que l’autre. Coline et Marley sont deux femmes très différentes et pourtant, j’ai réussi à me retrouver dans les deux. J’ai aimé la fragilité de Coline et le courage de Marley. J’aurais également pu dire que j’ai aimé le courage de Coline et la fragilité de Marley. Ces deux personnages se reflètent et se complètement à la perfection. Leur histoire est très belle, douce et touchante.

Ensuite, j’ai adoré le travail des deux autrices, Lou Lubie et Manon Desveaux. Une BD écrite à quatre mains est un travail à haut risque mais ici il est parfaitement réussi et maîtrisé. D’ailleurs, à la fin de la BD, il y a un petit making-of qui décrit comment les deux autrices ont travaillé sur cette magnifique BD. Souvent, on suit l’histoire de Coline sur la page de gauche et celle de Marley sur celle de droite. Et puis parfois, la lecture se fait en simultané sur les deux pages. Puis parfois d’une autre manière encore. Tout est très bien pensé et permet de suivre parfaitement les deux héroïnes.

Pour finir, j’ai adoré le mélange des styles. Manon Desveaux nous offre un style tout en noir et blanc alors que l’univers de Lou Lubie est au contraire très coloré. Chacune impose son univers quand les personnages sont séparés et on pourrait croire que ces deux styles ne pourront jamais se mélanger. Un peu comme l’eau et l’huile. Et pourtant ! Quand les deux styles cohabitent sur la même page, c’est magnifique et très naturel. La magie de la BD !

En bref

Pour conclure, si vous croisez la route de la BD La fille dans l’écran de Manon Desveaux et Lou Lubie, foncez ! Empruntez-le à la bibliothèque, piquez-le chez une copine ou allez l’acheter dans une librairie. Vous ne le regretterez pas. Cette BD est mon premier gros coup de cœur de l’année et je vous la recommande à 200 %.

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

10 commentaires

  1. J’aime beaucoup ton blog. Un plaisir de venir flâner sur tes pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésite pas à visiter mon univers. A bientôt.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :