Sexe en série : Sex Education & Baby

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de deux séries dont j’ai regardé la saison 1 la semaine dernière : Sex Education et Baby. La point commun de ces deux séries made in Netflix ? Elles parlent de sexe. Mais si le thème reste identique et que toutes les deux ont des protagonistes adolescents, le sexe est traité de deux manière bien différentes. Il est temps de choisir son camp : plutôt Sex Education ou Baby ?

Sexe en série : Sex Education & Baby

Le sexe est un thème universel que ce soit en série ou dans le cinéma. Il concerne tout le monde et offre des centaines de possibilités pour en parler sur petit ou grand écran. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à deux séries Netflix qui ont beaucoup fait parler d’elles et dont j’avais hâte de vous parler à mon tour. Sex Education et Baby sont deux séries totalement différentes avec chacune leurs points forts. Le choix s’annonce difficile.

Sex Education – Saison 1

Si vous êtes passé à côté de Sex Education, c’est soit que vous vivez dans une grotte soit que vous avez une belle résistance aux publicités (félicitations !). De mon côté, j’ai vu Sex Education partout, tout le temps. Il y avait des pubs dix fois par jour à la télévision, la bande annonce était sur tous les réseaux sociaux et Netflix ne faisait que parler d’elle. J’aurais pu craquer et fuir loin de cette série mais bizarrement, j’ai eu envie de la regarder. Et ce fut un très bon choix !

L’histoire

Sexe en série : Sex Education & Baby

Otis Milburn est un lycéen pas vraiment populaire. On peut même dire qu’il est transparent et se fond volontiers dans la masse. Il est toujours accompagné de son meilleur ami, Eric Effiong, un garçon très extraverti qui lui n’a aucune envie de vivre dans l’ombre. Eric veut être populaire et sa porte d’entrée dans ce club sélect va prendre la forme d’une jeune rebelle aux cheveux roses : Maeve Wiley.

La mère d’Otis est thérapeute sexuelle. Ce n’est un secret pour personne et c’est le plus gros complexe du garçon qui redoute les remarques et moqueries de ses camarades. Jusqu’à ce que le métier de sa mère tourne à son avantage. Au bout de plusieurs années à entendre sa mère donner des conseils sexuels à ses patients, Otis sait comment parler aux personnes ayant besoin de parler de leurs problèmes sexuels. Et qui a le plus de problèmes de ce côté-là ? Les adolescents bien sûr !

Otis et Maeve décident donc de monter une petite start-up dans la cour du lycée. Contre quelques dollars, vous pouvez aller consulter Otis pour qu’il vous donne des conseils sur votre vie sexuelle. Cela ressemble à une bonne idée, n’est-ce pas ?

Pourquoi j’ai aimé cette série ?

Sexe en série : Sex Education & Baby

Sex Education est le genre de série qui aurait pu très facilement se planter. La vie sexuelle des adolescents est peut-être un sujet qui a l’air facile à traiter, mais il est très facile de tomber dans la facilité et la parodie sans s’en rendre compte (coucou Insatiable). Mais la réalisatrice a su faire une série à la fois drôle et intelligente.

Dans Sex Education, les épisodes abordent beaucoup de sujets compliqués comme l’homophobie, l’IVG, la virginité ou encore le revenge porn. Et j’ai trouvé que tout était très bien fait. En aucun cas on essaye de culpabiliser les spectateurs ou d’émettre un quelconque jugement. La série aborde le sexe sous toutes ses formes sans discrimination et de manière totalement libre. Et cela fait terriblement du bien !

Certains passages sont très drôles, d’autres ont réussi à me faire verser quelques larmes mais une chose est sûre : j’ai adoré tous les épisodes ! Les personnages sont terriblement attachants et même ceux qu’on déteste, on finit par beaucoup les aimer. Une mention spéciale pour Eric qui est mon personnage préféré et dont j’ai adoré la personnalité.

J’espère que la saison 2 laissera plus de place à des personnages comme Adam ou Ola que j’aimerais découvrir davantage. En tout cas, je n’ai aucun point négatif à partager avec vous concernant cette série. C’est bien une preuve que vous devez absolument la regarder !

Le casting

Sexe en série : Sex Education & Baby

Pour parler du casting de Sex Education, je suis obligée de commencer par la grande et magnifique Gillian Anderson qui est épatante dans cette série ! Elle joue une sexothérapeute et mère de famille un peu larguée par moments et ce rôle lui va à merveille. Rien que pour elle, vous devez regarder Sex Education !

Otis est joué par Asa Butterfield. Son visage ne m’était pas inconnu car je l’ai vu récemment dans Miss Peregrine et les enfants particuliers ainsi que moins récemment dans le magnifique film Le garçon au pyjama rayé. Maeve est jouée par la franco-britannique Emma Mackey que nous allons vite retrouver à l’écran, j’en suis sûre.

Un beau trio qui réussit à nous offrir une excellente série.

Baby – Saison 1

Changement de série et changement de pays ! On quitte les Etats-Unis pour aller se perdre dans les rues chaudes de Rome en Italie. Une série que j’ai dévorée en une seule soirée et que je n’ai pas réussi à quitter avant d’avoir vu le dernier épisode. Une série à binge watcher puisque la saison 1 ne contient que 6 épisodes de 50 minutes.

L’histoire

Sexe en série : Sex Education & Baby

Nous sommes toujours dans un lycée mais cette fois nous intégrons un lycée privé du quartier huppé de Parioli à Rome. Comme partout, les adolescents de cette série sont en quête de leur identité et naviguent à l’aveugle dans ce nouveau monde qui s’ouvre à eux. Certains ont une réputation sulfureuse, d’autres préfèrent s’intéresser à leurs études. Mais bien souvent les apparences sont trompeuses.

Baby nous fait suivre deux adolescentes très différentes l’une de l’autre mais qui ont comme point commun de ne pas savoir ce qu’est réellement l’amour. Chiara a une famille aisée mais qui se déteste. Leur belle famille est une illusion faite pour les soirées mondaines et le boulot de son père. L’adolescente reproduit d’ailleurs ce modèle autodestructeur dans sa vie privée en couchant en secret avec le frère de sa meilleure amie.

Ludovica mène une vie sulfureuse basée sur la provocation et la liberté. Elle a une réputation de fille facile et semble s’en amuser. Elle sort, boit, fait la fête et ne se soucie de rien. Et ce n’est pas sa mère, qui enchaîne les jeunes conquêtes, qui va s’inquiéter d’elle. Mais encore une fois, il faut se méfier des apparences. Ludo est une jeune femme fragile qui cherche désespérément de la stabilité dans sa vie.

La rencontre de Chiara et Ludo est explosive et va entraîner les deux adolescentes dans un monde totalement étranger. Un monde d’adultes qui vit la nuit et va les avaler toutes crues.

Pourquoi j’ai aimé cette série ?

Sexe en série : Sex Education & Baby

Avec Baby, nous ne sommes plus du tout dans une série comique et mignonne. Nous entrons dans un milieu malsain et glauque bien loin de la naïveté et de l’innocence du lycée. Et c’est exactement pourquoi j’ai tellement aimé cette série. J’avais vraiment envie de savoir jusqu’où Chiara et Ludo allaient pouvoir aller et quand elles allaient se rendre compte qu’elles s’étaient fait avoir.

En voyant des adolescents en uniformes, j’avais vraiment peur de tomber sur une sorte de Gossip Girl loupé. Mais Baby joue sur un registre complètement différent : le drame. Dans cette première saison, les familles explosent, les secrets éclatent au grand jour et nous suivons la descente aux enfers de plusieurs personnages sans rien pouvoir faire.

Les personnages ne sont pas seulement des petites adolescentes qui découvrent le sexe. Chiara et Ludo sont bien plus complexes que ça et j’ai vraiment adoré ces deux personnages. On s’attache rapidement aux deux jeunes femmes et on a envie de les aider à se sortir du guêpier dans lequel elles sont en train de sauter à pieds joints.

Le casting

Sexe en série : Sex Education & Baby

Je n’ai reconnu aucun visage dans Baby. En même temps, je regarde très peu de programmes italiens. Mais je tenais à faire apparaître cette catégorie juste pour citer le nom des deux actrices principales, Benedetta Porcaroli et Alice Pagani. J’espère que j’aurai l’occasion de les revoir dans une série ou dans un film car j’ai beaucoup aimé leur prestation dans Baby.

Sex Education ou Baby ?

Il est de temps de choisir votre camps ! Vous êtes plutôt Sex Education ou Baby ?

Pour ma part, je suis vraiment incapable de choisir. Les deux séries sont tellement différentes et je les ai aimées toutes les deux. Je vous invite vraiment à jeter un œil à ces deux séries qui sont aussi addictives l’une que l’autre. Et n’hésitez pas à défendre votre série préférée en commentaire !

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

12 commentaires

  1. Bien, après avoir regardé Derry Girls (et avoir été convaincue), je vais encore une fois t’écouter et aller voir Baby ! Je n’avais pas compris que c’était une série italienne…
    A bientôt 🙂

  2. J’ai adoré Baby mais j’ai lâché Sex Education au premier épisode, pour moi la façon dont est traité le sexe est juste inadmissible… Pas réaliste du tout ou alors les temps ont bien trop changé !

      • Moi j’ai trouvé ça sur joué et surtout à des années lumières de la réalité. A l’âge la, c les découvertes en principe, dans ce genre de séries à 16 ans ils ont une vie sexuelle bcp trop active et des expériences très poussées. Après je n’ai pas regardé entièrement donc je suis peut être passé à côté de certains sujets mais le premier épisode ne m’a pas donné envie de continuer.

        • Je pense que effectivement il faut voir la série en entier pour vraiment se faire un avis. Je pense également que cela dépend des expériences de chacun car la vie sexuelle qui est montrée dans la série ressemble beaucoup à celle que j’ai connu quand j’avais le même âge avec mes amis.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :