The Sinner – Saison 1 : un thriller psychologique imparfait

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler de la saison 1 de la série The Sinner. J’avais beaucoup entendu parler de cette série avec Jessica Biel et les différents articles que j’avais lus à l’époque m’avaient bien donné envie de la découvrir. Comme souvent, je n’ai jamais pris le temps de me lancer jusqu’à ce que Netflix vienne à mon secours en ajoutant The Sinner à son catalogue. Est-ce que Jessica Biel a réussi son grand retour sur petit écran comme a su le faire Richard Madden ?

Synopsis

Une jeune mère est prise d’une rage soudaine en public et commet un acte de grande violence, sans pouvoir expliquer pourquoi. Un inspecteur de la police va enquêter sur son cas et découvrir les lourds secrets enfouis dans son inconscient.

Bande annonce

Mon avis sur The Sinner – Saison 1

Peut-être que vous lisez cet article en vous disant que j’ai un train de retard puisque vous avez déjà vu la saison 2 de The Sinner et que moi j’arrive tout juste avec la première saison. Et vous avez parfaitement raison ! Je me rends compte que maintenant, j’ai de plus en plus de mal à regarder des séries en dehors de Netflix. J’ai pris goût au confort de la VOD ! Enfin, si comme moi vous n’avez toujours pas vu la première saison de The Sinner, je vous invite à lire la suite de cet article. Et si vous avez déjà vu la deuxième saison, vous pouvez venir discuter de tout ça par commentaire !

L’histoire

The Sinner - Saison 1 : un thriller psychologique imparfait

Cora Tannetti est une jeune mère de famille bien sous tout rapport. Elle travaille avec son mari dans l’entreprise familiale, s’occupe de son petit garçon et semble épanouie. Son seul problème semble être sa belle-mère omniprésente. Une vie tranquille et banale dans une petite ville sans histoire.

Un jour, Cora décide d’aller passer la journée au lac avec son mari, son fils et quelques amis. Tout se passe très bien jusqu’à ce que Cora se lève brusquement de sa serviette pour aller poignarder brutalement l’homme assis en face d’elle. Un acte d’une extrême violence qui ne ressemble en rien à la mère de famille réservée que tout le monde connaît.

Lors de son audition par la police, Cora reconnaît les faits mais n’est pas capable d’expliquer son geste. Elle ne connaissait pas cet homme, elle n’est pas malade ni physiquement ni mentalement et est en pleine possession de toutes ses capacités. Alors comment une gentille mère de famille se transforme en tueuse au sang froid ?

Un officier de police sent que quelque chose cloche et décide de mener l’enquête sur Cora Tannetti. Une enquête qui lui réserve plein de surprises.

Est-ce que j’ai aimé ?

The Sinner - Saison 1 : un thriller psychologique imparfait

The Sinner est une série qui m’a beaucoup intrigué dès son lancement. Une gentille mère de famille qui se transforme en tueuse ? Je voulais voir ça ! Si sur le papier, ce thriller était une petite pépite, dans la réalité c’était un petit peu différent.

Commençons par l’histoire, que j’ai beaucoup aimée. Cora est un personnage fascinant. Au départ, c’est une gentille mère de famille, très lisse et pas très intéressante. Mais au fur et à mesure de l’enquête, on découvre tous ses secrets et ce n’est pas très beau. On apprend à connaître sa famille très portée sur la religion, sa sœur atteinte d’une maladie incurable et son père adultère. On découvre aussi que Cora n’a pas toujours été la gentille fille qu’elle prétend être et que si sa mémoire a décidé de se faire la malle, c’est pour une très bonne raison.

The Sinner - Saison 1 : un thriller psychologique imparfait

Le problème est que même si l’histoire est très intéressante et plutôt bien fichue, elle n’a pas de quoi tenir 8 épisodes. En gros, le premier épisode est intéressant, ainsi que les deux derniers. Les autres ne servent à rien puisqu’il ne se passe rien. On nous entraîne dans une espère d’enquête où on avance jamais vraiment, où on nous fait croire qu’on va apprendre des choses sans jamais rien révéler. Et ça devient vite long. Heureusement, les deux derniers épisodes valent le coup.

En fait, je crois que le plus gros problème de cette série vient de Jessica Biel. Je n’avais rien contre elle comme actrice mais je n’ai pas du tout aimé sa prestation dans The Sinner. Le problème est qu’il n’y a aucune différence entre elle « jeune  » et elle dans le présent. Tout est exactement pareil. Ce sont les mêmes expressions, les mêmes vêtements, le même visage. D’ailleurs, je trouve qu’elle manque cruellement de jeu dans la série. Elle n’insuffle aucune personnalité à son personnage, elle est juste là, sans plus. C’est dommage car son personnage avait un énorme potentiel.

Le casting

The Sinner - Saison 1 : un thriller psychologique imparfait

Avant de nous quitter, faisons un rapide tour du casting. Le rôle principal est tenu par Jessica Biel comme je l’ai déjà mentionné plusieurs fois dans cet article. Cette actrice n’avait pas décroché de grand rôle depuis 7 à la maison et The Sinner était la bonne occasion pour revenir sur le devant de la scène. A voir si cette série va porter ses fruits pour sa star principale.

Le mari de Cora est joué par Christopher Abbott dont je connaissais le visage sans vraiment réussir à me rappeler où je l’avais déjà vu. Après une rapide recherche sur internet, j’ai trouvé qu’il jouait Charlie Dattolo dans les deux premières saisons de Girls ! Il ne m’avait pas vraiment marqué dans Girls mais j’ai beaucoup aimé sa prestation dans The Sinner.

Et voilà pour notre très rapide tour du casting ! Je ne connaissais pas les autres acteurs et je ne pense pas que je me souviendrai d’eux dans les prochains mois car personne n’a réussi à me marquer. Aucun acteur ne sort du lot dans cette première saison de The Sinner.

En bref

The Sinner - Saison 1 : un thriller psychologique imparfait

Pour conclure, The Sinner n’est pas une mauvaise série mais elle possède quelques défauts. Les épisodes sont longs, l’histoire n’avance pas sauf dans les deux derniers épisodes et les acteurs ne sont pas très convaincants. Toutefois, j’ai beaucoup aimé l’histoire et surtout l’histoire qui se cache derrière la parfaite mère de famille. D’après ce que j’ai pu lire, la saison 2 est bien meilleure que cette première saison alors j’ai hâte de pouvoir la découvrir !

Vous connaissez The Sinner ?

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !

Verdict ?

53%
53%
Peut mieux faire
  • Réalisation
    7
  • Scénario
    5
  • Casting
    4
  • User Ratings (0 Votes)
    0
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

  1. Hm… J’ai préféré la première saison à la deuxième, j’me sens seule du coup 😀
    Sinon t’abuses, le détective Ambrose, c’est le Président des Etats-Unis d’Amérique dans Independance Day ahah !

    • Ah oui ????!!!! Oh ben je l’avais pas reconnu !! Heureusement que tu es là pour m’informer de cette information capitale ! Shame on me 😉
      Bon sinon, je te dirais si je rejoins ton clan après avoir vu la saison 2 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :