Maniac : la mini-série événement de Netflix

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une mini-série coup de cœur : Maniac. Disponible depuis plusieurs jours sur Netflix, vous n’avez pas pu passer à côté. Des publicités sont partout dans les villes pour vanter cette nouvelle série Patrick Somerville. J’avais un peu peur que vu l’ampleur du plan de communication autour de Maniac, cela cache un truc pas terrible. Mais je m’étais trompée puisque cette mini-série est absolument géniale.

Synopsis

Deux inconnus en difficulté se rencontrent pendant un essai clinique hallucinant mené par un médecin qui a des problèmes avec sa mère et un ordinateur émotif.

Bande annonce

(désolée pour la VF horrible)

Mon avis sur Maniac

Avec Maniac, Netflix a mis le paquet niveau communication. Je ne sais pas pour vous mais à Grenoble, nous sommes envahis de publicités vantant cette série. Panneaux d’affichage, bus, tram, … Maniac est partout ! Et cet excès de communication, ça a tendance à me refroidir. Vous savez, comme quand on fait beaucoup trop de pub pour pousser les gens à aller voir un film pas terrible. Alors quand Maniac a enfin été disponible sur Netflix, j’y suis allée un peu à reculons.

L’histoire

Maniac : la mini-série événement de Netflix

Je vais essayer de vous résumé l’histoire sans trop vous spoiler ni trop vous perdre. Et c’est un sacré défi !

D’un côté nous avons Owen. C’est un charmant garçon mais qui a quelques problèmes psychologiques. Il est schizophrène et il a des hallucinations. Mais sinon, il est très gentil ! Sa famille le prend un peu pour un demeuré, c’est pourquoi il a décidé de vivre loin d’eux et de se débrouiller tout seul. Mais depuis quelques temps, Owen a arrêté de prendre son traitement et recommence à voir des choses qui n’existent pas. Il a d’ailleurs de plus en plus de mal à discerner ce qui est réel et ce qui ne l’est pas.

De l’autre côté, nous avons Annie. Elle aussi, c’est une charmante jeune femme. Sauf qu’elle est accro à un médicament expérimental qu’elle utilise comme drogue et qu’elle est clairement dépressive. Elle vit dans un grand appartement avec des colocataires et va de temps en temps voir son père mais elle est seule la plupart du temps. Elle tente de lutter en solitaire contre ses démons mais finit toujours par replonger.

Maniac : la mini-série événement de Netflix

Comment ces deux personnes se rencontrent ? En participant à un essai clinique des plus étranges. Des scientifiques ont mis au point une machine dotée de sentiments qui serait capable de guérir toutes les maladies mentales. Par le biais d’hallucinations, elle vous fait vivre des expériences inédites et des vies parallèles dans le but de vous guérir.

Mais que se passe-t-il quand cette machine intelligente devient elle-même dépressive ?

Pourquoi j’ai aimé Maniac ?

Maniac : la mini-série événement de Netflix

Comme je l’ai dit en introduction, j’ai commencé à regarder Maniac sans grand enthousiasme. Et les deux premiers épisodes ne m’ont pas forcément captivée. L’univers de Maniac est original et psychédélique par moments, il faut donc un petit moment d’adaptation. Mais j’ai décidé de me prendre au jeu et je suis vite devenue accro à cette mini-série !  Finalement, les 10 épisodes nous auront fait moins d’une semaine.

Pour autant, je trouve très difficile de vous dire pourquoi j’ai aimé Maniac. Peut-être que c’est tout simplement parce que c’est une série bizarre et que j’adore les séries bizarres.

Plus précisément, j’ai adoré l’intrigue autour de la guérison des maladies mentales. Peut-on vraiment guérir une personne atteinte de schizophrénie en la faisant voyager dans son inconscient ? Peut-être, finalement. Mais j’ai surtout aimé l’absurde pas si absurde de certaines situations. Comme la machine qui est censée guérir les cobayes et qui devient elle-même dépressive.

Maniac : la mini-série événement de Netflix

Maniac est aussi une très belle série (visuellement parlant), magnifiquement bien travaillée. Les jeux sur la lumière sont extraordinaires et donnent à la série un aspect psychédélique que j’ai adoré. J’ai aussi beaucoup apprécié l’univers très années 70 et le look des personnages. Mention spéciale pour le docteur Azumi Fujita qui est superbe !

Mais ce qui a provoqué mon coup de cœur pour Maniac, ce n’est ni la photographie, ni les personnages. Non, c’est la fin. Franchement, je me suis demandé comment cette série allait bien pouvoir finir. Et même si j’avais imaginé autre chose, la fin est absolument parfaite !

Le casting

Maniac : la mini-série événement de Netflix

Avant de se quitter, je devais vous faire un point sur le casting parce qu’il vaut le détour !

Commençons par les rôles principaux. Owen est joué par Jonah Hill qui est un acteur que j’adore. Et dans Maniac, il est jute parfait ! Je l’ai déjà vu dans de nombreux films dont Le loup de Wall Street et Django Unchained. Le rôle d’Annie est tenu par Emma Stone, qui est au contraire une actrice que je ne porte pas dans mon cœur. Vous allez trouver ça bizarre mais j’ai un problème avec ses dents. Du coup, je me focalise sur ça à chaque fois que je la vois dans une série ou un film. Mais je l’avais trouvée plutôt pas mal dans La Couleur des sentiments et Birdman. Et elle se défend plutôt bien dans Maniac. Rien à voir mais j’adore sa veste dans la série !

Maniac : la mini-série événement de Netflix

Côté rôles secondaires, j’ai reconnu Sonoya Mizuno qui joue le Docteur Azumi Fujita mais que j’avais déjà vue dans Annihilation et Ex Machina. Il s’agit de deux films de science-fiction très bizarres, à voir tous les deux. On retrouve également Justin Theroux dans le rôle d’un docteur complètement barré qui a de très gros problèmes avec sa mère. Je préfère donc garder en tête son rôle de Kevin dans The Leftovers.

J’ai été surprise de retrouver Jemima Kirke dans Maniac car pour moi, elle sera éternellement Jessa Johansson dans Girls. Et je vais terminer avec Billy Magnussen dont le visage me parlait étrangement. Je viens de voir que c’était parce qu’il jouait dans une de mes séries préférées sur Netflix : Unbreakable Kimmy Schmidt !

En bref

Maniac : la mini-série événement de Netflix

Pour conclure, je vous conseille vraiment de regarder Maniac. L’avantage avec les mini-séries c’est qu’elles ont une fin. Une vraie fin. Pas besoin d’attendre une seconde saison pour avoir la suite de l’histoire. 10 épisodes et vous savez tout. Alors ce serait vraiment dommage de passer à coté ! Pour vous convaincre, je peux vous redire que Maniac possède un très beau casting, que son histoire est originale et que la photographie est incroyable. Vraiment, regardez cette série. Vous ne le regretterez pas.

Qu’avez-vous pensé de Maniac ?
Vous aviez entendu parler de cette série ?

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !

Verdict ?

100%
100%
Coup de cœur !
  • Réalisation
    10
  • Scénario
    10
  • Casting
    10
  • User Ratings (0 Votes)
    0
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

11 commentaires

  1. Je ne connaissais que de nom mais je note ! Le thème, le concept…et le fait que ce soit une mini-série! je suis de plus en plus intéressée par ce format court ! Pas besoin qu’il y ait des tonnes de saisons pour faire une histoire de qualité !

  2. Je l’ai fini hier. J’ai beaucoup aimé aussi. Je crois que, tout comme toi, ça vient de la fin. Je me suis rendu compte lors du dernier épisode combien les personnages m’avaient touchés.
    C’est une série que je recommanderai, pour son histoire, les univers qu’elle propose et les acteurs qui font de très belles performances !!

  3. Je ne l’ai pas encore commencée mais ça ne devrait pas tarder ! Mon chéri me tanne pour la regarder (à cause d’Emma Stone) et je pars aussi plutôt à reculons (mais finalement tu m’a convaincue) ! Donc on verra 🙂

  4. Je me laisserais bien tenter ! Je ne savais pas trop de quoi parlait cette série, je n’avais jamais regardé la bande annonce jusqu’au bout en fait et loupait donc les trucs qui pourraient me donner envie de la regarder ^^

  5. J’ai commencé à regarder cette série, du moins les deux premiers épisodes, mais je n’ai pas vraiment accroché. Je ne sais pas ce qui m’a déplu dans Maniac. Pourtant, j’ai entendu dire qu’elle était plutôt sympathique ! En lisant ta critique, je me dis que je dois vraiment continuer à la regarder. 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :