Rouille de Floriane Soulas : mon premier roman steampunk

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, nous allons parler du roman Rouille de Floriane Soulas. J’ai craqué sur ce roman car il a fait énormément parler de lui lors de sa sortie. Les coups de cœur ont éclos comme des marguerites partout sur la blogosphère. Les romans de science-fiction n’étant pas ma spécialité, j’ai décidé de suivre cette vague d’amour générale pour sortir de ma zone de confort. C’est donc épaulée par Julia (ancienne rédactrice sur le blog) que je me suis lancée dans une lecture commune pour sortir Rouille de ma PAL.

Détails pratiques

Titre : Rouille
Autrice : Floriane Soulas
Genre : science-fiction
Éditeur : Scrineo
Collection : Jeune Adulte
Nombre de page : 384
Prix : 16 €

Acheter le livre

Synopsis : Paris, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparaît dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations.

Mon avis sur Rouille

La science-fiction et moi, cela fait deux. Je ne suis pas une grande fan du genre même si parfois quelques romans réussissent à m’intriguer. C’est exactement ce qu’il s’est passé avec Rouille. De plus, le monde de la blogosphère était unanime : Rouille était une petite merveille. Quelques jours après sa sortie, j’étais donc devant ma librairie pour me procurer ce roman. Est-ce que comme une grande majorité de mes comparses blogueuses, j’ai succombé au phénomène Rouille ?

Rouille de Floriane Soulas : mon premier roman steampunk

L’histoire

Violante est une prostituée amnésique qui vit dans un Paris qui ne ressemble en rien à celui que nous connaissons aujourd’hui. Les riches vivent sous un immense dôme qui les protège de l’atmosphère toxique. Alors que les pauvres vivent à l’extérieur, dans la saleté et la violence.

La jeune prostituée est d’une beauté à couper le souffle. Elle rapporte énormément d’argent à la maison close qui l’emploie et bénéficie donc d’un statut de privilégiée. Et cela va encore s’accroître quand un riche homme d’affaire va faire d’elle sa favorite, allant jusqu’à l’inviter sous le dôme.

Violante aurait pu profiter de sa notoriété grandissante pour assurer son avenir mais deux événements vont venir chambouler le quotidien de la jeune femme. Tout d’abord, son enquête sur son passé l’emmène jusqu’à un capitaine de dirigeable qui serait venu d’Inde et se serait arrêté à Paris le jour où Violante a été emmenée au bordel. Coïncidence ? D’où vient réellement Violante ? Qui est-elle ? C’est pour répondre à toutes ces questions que la jeune femme est prête à mettre sa vie en danger. Son passé l’obsède et l’empêche de profiter du présent.

Ensuite, sa meilleure amie et confidente, Satine, est retrouvée sauvagement assassinée. La mort rôde dans les rues de Paris et de nombreuses prostituées disparaissent pour être retrouvées mortes et horriblement mutilées quelques jours plus tard. On retrouve le même phénomène chez les orphelins qui peuplent les rues de la capitale. Qui est cet assassin sans aucune morale ? Est-ce que ces meurtres ont un rapport avec la propagation d’une nouvelle drogue extrêmement addictive, la rouille ?

Est-ce que j’ai aimé Rouille ?

Je ne peux pas dire que j’ai détesté Rouille. Mais je ne peux pas non plus dire que j’ai adoré. Quand j’ai acheté mon livre, la libraire m’avait mise en garde. Le roman était long à démarrer mais une fois que la machine était lancée, c’était super. Quand j’ai donc commencé ma lecture (avec la brave Julia), je savais que le début n’allait pas être fou-fou. J’ai donc persévéré, je me suis fait violence pour avancer dans l’histoire même si j’avais envie d’abandonner cette histoire qui ne me passionnait pas.

Alors dit comme ça, on pourrait conclure que j’ai détesté ma lecture. Mais pas vraiment. Dans les points positifs, je peux dire que j’ai adoré l’univers créé par l’autrice. Ce Paris futuriste mais à la fois très ancré dans le passé m’a fasciné. J’ai vraiment aimé me promener dans ces ruelles malfamées, traîner dans le bordel avec Violante, découvrir les richesses du dôme ou même aller faire un tour à la foire. Une deuxième chose que j’ai adorée est le duo Violente / Jules. Je ne peux pas trop en dire pour ne pas vous spoiler mais j’ai aimé l’électricité et la tension entre ces deux personnages. Pour finir, je suis complètement fan de la couverture que je trouve sublime.

Passons aux points négatifs. Je  crois qu’on peut dire que je suis passée complètement à côté de l’histoire. J’ai besoin qu’un livre soit percutant dès les premières pages. Qu’il aspire le lecteur et ne le lâche plus. Avec Rouille, j’ai dû lutter pendant 300 pages avant de réellement entrer dans l’histoire et d’être prise dans l’action. C’est long, beaucoup trop long pour l’impatiente que je suis. De plus, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Là je n’ai pas d’explication, c’est juste le feeling qui n’est pas passé. Du coup, entre l’histoire qui traînait en longueur et les personnages qui me laissaient indifférente, je n’ai pas du tout accroché avec cette lecture. Dommage.

Conclusion

Pour conclure, je ne suis malheureusement pas conquise par Rouille. Je ne rejoins donc pas le clan des admirateurs / admiratrices de Floriane Soulas. Même si l’univers était très intéressant, je suis passée complètement à côté de l’histoire et des personnages. Mais si vous aimez la science-fiction ou si vous avez envie de découvrir ce genre, tentez ! Rouille a de nombreux admirateurs alors pourquoi pas vous ?

Qu’avez-vous pensé de Rouille ?
Êtes-vous des amateurs de SF ?

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !

Verdict ?

40%
40%
Pas pour moi...
  • Histoire
    2
  • Personnages
    3
  • Ecriture
    7
  • User Ratings (0 Votes)
    0
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

  1. Je note ! J’aime bien ce genre d’univers ! Dans la catégorie « steampunk » j’ai lu la trilogie « Léviathan » de Scott Westerfeld que j’ai trouvé sympa. Très différent de Uglies en tout cas !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :