Instant BD #4 : Ces jours qui disparaissent & Dodin-Bouffant

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, on se retrouve avec un nouveau numéro de mon rendez-vous Instant BD pour parler de deux coups de cœur : La passion de Dodin-Bouffant de Mathieu Burniat et Ces jours qui disparaissent de Timothé Le boucher. Ce rendez-vous est né de mon envie de lire plus de BD en 2018 et en fouinant dans les rayons de la médiathèque de ma ville, j’ai découvert des petits bijoux que j’avais envie de vous faire découvrir à mon tour.

La passion de Dodin-Bouffant de Mathieu Burniat

Titre : La passion de Dodin-Bouffant
Auteur : Mathieu Burniat
Genre : Bande-dessinée
Éditeur : Dargaud
Nombre de page : 114
Prix : 18 €

Acheter le livre

Synopsis : Dodin-Bouffant est un passionné de cuisine. Fin gourmet, arbitre reconnu des saveurs, il voue à l’art culinaire un véritable culte qu’il pratique avec la complicité de sa talentueuse cuisinière, Eugénie Chatagne. La disparition inopinée de cette dernière advient comme une catastrophe qui ébranle jusqu’au sens même de sa vie. La recherche d’une remplaçante l’entraîne dans une trépidante saga dont les péripéties dévoilent combien la cuisine est une œuvre de choix qui veut beaucoup d’amour.

Instant BD #4 : Ces jours qui disparaissent & Dodin-Bouffant

Cette couverture rose et doré est ce qui a attiré mon regard lors de ma visite à la médiathèque. Parmi toutes les BD, c’est celle-là qui a attiré mon attention et son titre a terminé de me convaincre. Les pages de cette bande-dessinée promettaient une lecture gourmande sur le thème de la cuisine et de la passion d’un Monsieur pour la gastronomie française.

Mais ce que j’ai découvert entre les pages de La passion de Dodin-Bouffant est bien plus qu’une histoire de nourriture. Monsieur Dodin-Bouffant est un notable de sa ville, connu et reconnu pour sa passion pour la gastronomie française. Il aime manger, il aime la cuisine et surtout, il aime en faire profiter ses amis. Il jouit d’une grande complicité avec sa cuisinière avec qui il aime élaborer de nouveaux plats, combiner les saveurs et marier les ingrédients. Tout le monde veut être invité à la table de Dodin-Bouffant, même les plus grands princes étrangers mais peu de personnes sont réellement conviées à partager un repas avec ce passionné de cuisine.

Instant BD #4 : Ces jours qui disparaissent & Dodin-Bouffant

Le jour où sa cuisinière disparaît brusquement, Dodin-Bouffant se retrouve désarmé, déprimé et perd goût à la vie. Sa complice de toujours n’étant plus là, il n’a plus l’envie de continuer à cuisiner. Alors il se laisser dépérir, allant même jusqu’à manger au bistrot du coin ! Ses amis ne pouvant pas le laisser dans cet état, ils décident de trouver la nouvelle cuisinière qui illuminera le quotidien de ce grand Monsieur. Mais trouver la perle rare s’annonce bien compliqué.

Verdict ? J’ai vraiment adoré cette BD que j’ai trouvée très belle, pleine de sensibilité et d’émotion. L’histoire va bien plus loin qu’une simple intrigue autour de la cuisine. Dodin-Bouffant est un personnage très attachant même s’il aime bougonner. Derrière son caractère de cochon se cache un homme sensible et passionné. C’est une très jolie histoire que je lirai à nouveau à l’occasion !

Ces jours qui disparaissent de Timothé Le boucher

Titre : Ces jours qui disparaissent
Auteur : Timothé Le boucher
Genre : Bande-dessinée
Éditeur : Glénat
Nombre de page : 192
Prix : 22,50 €

Acheter le livre

Synopsis : Une course poursuite contre le temps perdu… Que feriez-vous si d’un coup vous vous aperceviez que vous ne vivez plus qu’un jour sur deux ? C’est ce qui arrive à Lubin Maréchal, un jeune homme d’une vingtaine d’années qui, sans qu’il n’en ait le moindre souvenir, se réveille chaque matin alors qu’un jour entier vient de s’écouler. Il découvre alors que pendant ces absences, une autre personnalité prend possession de son corps.
Un autre lui-même avec un caractère bien différent du sien, menant une vie qui n’a rien à voir. Pour organiser cette cohabitation corporelle et temporelle, Lubin se met en tête de communiquer avec son « autre », par caméra interposée. Mais petit à petit, l’alter ego prend le dessus et possède le corps de Lubin de plus en plus longtemps, ce dernier s’évaporant progressivement dans le temps.

Instant BD #4 : Ces jours qui disparaissent & Dodin-Bouffant

Encore un gros coup de cœur pour une BD trouvée à la médiathèque. En fait, j’avais déjà repéré cette bande-dessinée lors d’une visite chez BD Fugue à Grenoble mais je n’avais pas craqué sur le moment. J’étais donc très heureuse de pouvoir mettre la main dessus à la médiathèque et de pouvoir me plonger dans cette histoire extraordinaire.

Lubin est un jeune homme indépendant et libre. Il aime ses amis, faire la fête et prépare un spectacle de cirque sur lequel il a beaucoup travaillé. Il aime sa vie imprévisible et son appartement désordonné. Mais Lubin doit soudainement faire face à une situation très étrange. En effet, lorsqu’il se couche, Lubin se réveille seulement un jour plus tard. Un jour sur deux, il n’a aucun souvenir de la journée qui vient de s’écouler. Outre les rendez-vous manqués et les entraînements pour le spectacle loupés, Lubin sent qu’il se passe des choses étranges lorsqu’il pense dormir. Il décide donc de se laisser un message vidéo pour le lendemain.

Instant BD #4 : Ces jours qui disparaissent & Dodin-Bouffant

Et surprise ! Lors de son réveil, il constate qu’un nouveau message vidéo l’attend sur son PC. Lorsqu’il perd connaissance, un autre Lubin prend sa place et mène sa petite vie. Cet autre lui est ordonné, mène une vie rangée, cherche un travail. Il décide donc de partager son corps avec cet autre « lui » en imposant des règles strictes. Mais très vite la situation devient incontrôlable et l’autre Lubin squatte de plus en plus son corps. Bientôt ce ne sont plus des jours qu’il oublie, mais des semaines entières, voire plus.

Verdict ? Je crois que c’est la première fois qu’une BD me bouleverse autant. Cette histoire est incroyable ! Entre fantastique et schizophrène, l’histoire de Lubin est captivante et très touchante. On ne sait pas où va nous mener cette histoire et on la suit avec entrain jusqu’à la dernière page qui nous bouleverse complètement. J’ai vraiment tout aimé dans cet ouvrage : l’histoire, les personnages, les dessins. Je vous conseille vraiment de lire Ces jours qui disparaissent !

Connaissez-vous ces deux BD ?
Laquelle vous fait le plus envie ?

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

5 commentaires

  1. Pingback: Instant BD #5 : Les petites distances & Parfum de Lilas ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :