Good Girls – Saison 1 : done playing nice !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, nous allons parler de ma nouvelle série coup de cœur : Good Girls ! Cette série a fait une entrée très discrète dans le catalogue Netflix et pourtant c’est un petit bijou que vous ne pouvez pas louper. Pour vous motiver à vous lancer, je peux vous dire que Good Girls est un mélange entre Breaking Bad, Desperate Housewives et Big Little Lies. Toujours pas convaincu ? Laissez-moi vous parler de Good Girls plus en détails.

Synopsis

Trois épouses et mères de famille de banlieue s’ennuient et jugent qu’il est temps pour elles de prendre des risques. Elles décident donc de braquer le supermarché local avec un pistolet pour enfants. Mais quand le responsable attrape l’une d’entre elles, les trois meilleures amies se rendent compte que la fuite parfaite sera plus compliquée que prévu.

Bande annonce

Mon avis sur Good Girls – Saison 1

La dernière fois que j’étais aussi enthousiaste concernant une « petite » série découverte par hasard dans le catalogue Netflix, c’était La casa de papel. J’espère vraiment que Good Girls connaîtra le même succès car elle le mérite largement !

L’histoire

Good Girls - Saison 1 : done playing nice !

Dans Good Girls, nous faisons la connaissance de trois femmes. Elles sont très différentes les unes des autres mais elles ont tout de même quelque chose en commun : elles ont besoin d’argent. Le première, Beth, est la femme au foyer modèle qui aurait pu jouer dans Desperate Housewives. Elle a une belle maison, de beaux enfants, mais un connard de mari. Excusez-moi du terme mais ce dernier la trompe avec sa secrétaire et a perdu toutes leurs économies. Du coup, la pauvre Beth se retrouve avec ses enfants sur les bras et une hypothèque à régler. Sauf qu’elle n’a pas d’argent.

La deuxième femme de cette histoire est la petite sœur de Beth. Annie travaille comme caissière dans un petit magasin et vit seule avec sa fille. Elle n’a pas beaucoup d’argent mais jusque-là, elle s’en sortait plutôt pas trop mal. Jusqu’à ce que son ex-mari plein aux as décide de récupérer la garde de leur fille. Annie doit alors trouver de l’argent pour se payer les services d’un très bon avocat. Mais un très bon avocat, ça coûte beaucoup d’argent.

La dernière drôle de dame est Ruby. Comme Annie, Ruby a un job qu’elle déteste (serveuse dans un dinner) mais qui est nécessaire pour nourrir sa famille. Son mari est agent de sécurité et leurs deux payes réunies maintenaient de peu leur famille à flot. Sauf que leur fille est très malade et que le seul traitement expérimental qui pourrait la sauver coûte 10 000 $. Autant vous dire que ce n’est pas avec un salaire de serveuse que Ruby va pouvoir sauver sa petite fille.

Que vont donc faire ces trois femmes pour trouver l’argent dont elles ont besoin ? Braquer le supermarché dans lequel travaille Annie ! Cela semblait presque une super idée. Sauf que l’argent qu’elles vont voler appartient à un gang pas très gentil et qu’elles vont devoir rembourser jusqu’au dernier centime.

Pourquoi j’ai aimé Good Girls ?

Good Girls - Saison 1 : done playing nice !

Quand j’ai regardé la bande annonce de Good Girls sur Netflix, je n’ai pas été spécialement emballée. Et puis, j’ai commencé à voir des commentaires positifs sur cette série un peu partout alors je me suis dit que cela valait peut-être le coup d’œil. Comme je suis curieuse, j’ai regardé le premier épisode en me disant qu’au pire, j’abandonnerais si vraiment je n’accrochais pas. Le résultat ? En deux jours, on avait regardé toute la saison 1 (oui, parce que chéri a bien accroché aussi !).

Si l’histoire ne fait pas forcément dans l’originalité, j’ai adoré Good Girls pour son humour. Je suis vraiment fan de ces trois femmes qui sont prêtes à tout pour gagner de l’argent. Elles ont d’ailleurs toutes de très bonnes raisons pour devenir des délinquantes en herbe alors on ne peut même pas leur en vouloir. Mais ne s’improvise pas gangster qui veut ! Un peu comme dans Breaking Bad, à chaque fois qu’on pense qu’elles sont sorties d’affaire, bim ! Il se passe une catastrophe et c’est retour à la case départ.

Good Girls - Saison 1 : done playing nice !

Le fait de voir ces femmes ordinaires se lancer dans des activités illégales m’a beaucoup plu parce qu’on s’identifie facilement à elles. Ce ne sont pas des super women ou des héroïnes badass, ce sont juste des femmes et des mamans comme vous et moi. Et elles ont d’ailleurs les mêmes problèmes que vous et moi alors on ne peut que les soutenir dans leur petit commerce !

Franchement, on ne voit pas les dix épisodes passer et j’étais triste d’arriver si vite à la fin. Je voulais vraiment continuer à vivre les aventures de Beth, Ruby et Annie. Et surtout, je voulais continuer à regarder le beau Rio. Oui, c’est le méchant de l’histoire mais il est trop chou ! D’ailleurs, vous pouvez regarder Good Girls rien que pur lui. C’est une motivation comme une autre.

Casting

Good Girls - Saison 1 : done playing nice !

Good Girls possède un beau casting qui mérite qu’on s’attarde un petit peu dessus. Beth est jouée par Christina Hendricks que j’avais déjà vue dans des films comme The Neon Demon et Drive. Mais cette actrice est surtout connue pour son rôle dans la série Mad Men. Ensuite, nous avons Retta dans le rôle de Ruby. Il n’y a pas de doute, ce rôle était fait pour elle ! A la fois drôle et touchante, c’est un de mes personnages préférés ! Pour ma part, j’avais déjà vu cette actrice dans le film Netflix To the Bone (que je vous conseille au passage).

La troisième actrice principale de Good Girls est Mae Whitman qui joue Annie. Cette actrice avait joué dans un épisode de la superbe série Room 104 mais je me souvenais surtout d’elle pour son rôle dans DUFF : Le faire-valoir. Du côté des rôles secondaires, retenez le nom de Manny Montana qui joue le beau Rio ! Aucun doute qu’on risque de le revoir rapidement.

Dans les visages connus, on retrouve Zach Gilford qu’on a vu dans American Nightmare 2 : Anarchie et Allison Tolman qu’on a vue dans la série Fargo et dans Brooklyn Nine-Nine.

Conclusion

Good Girls - Saison 1 : done playing nice !

Pour conclure, vous devez absolument regarder Good Girls ! C’est drôle, humain, touchant et feel good à souhait ! J’ai dévoré la première saison et j’ai vraiment hâte de voir la deuxième saison. Ah oui, parce que je ne vous ai pas dit : la série est déjà renouvelée pour une deuxième saison et j’ai tellement hâte de la voir !

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !

Verdict ?

80%
80%
Belle découverte !
  • Réalisation
    8
  • Scénario
    8
  • Casting
    8
  • User Ratings (0 Votes)
    0
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

4 commentaires

  1. Tu m’as définitivement donné envie de regarder cette série ! Prochaine série dès que je finis les nouveaux épisodes de Jane The Virgin 😀

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :