American Nightmare 4 : Les origines (the first purge)

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, nous allons parler du film American Nightmare 4 : Les origines que je suis allée voir au cinéma la semaine dernière. Si vous lisez régulièrement mon blog, vous savez que je suis une grande fan de la saga American Nightmare dont j’ai adoré les trois premiers opus. Mais est-ce que le quatrième chapitre ne serait pas celui de trop ? Suivez-moi et remontons jusqu’à la toute première purge.

Synopsis

Pour faire passer le taux de criminalité en-dessous de 1% le reste de l’année, les « Nouveaux Pères Fondateurs » testent une théorie sociale qui permettrait d’évacuer la violence durant une nuit dans une ville isolée. Mais lorsque l’agressivité des tyrans rencontre la rage de communautés marginalisées, le phénomène va s’étendre au-delà des frontières de la ville test jusqu’à atteindre la nation entière.

Bande annonce

Mon avis sur American Nightmare 4 : Les origines

Si vous avez une bonne mémoire, je vous ai parlé de American Nightmare 4 : Les origines il n’y a pas très longtemps. En effet, j’en avais parlé dans mon article concernant les films que j’attendais le plus en cette fin d’année 2018. C’est donc ultra confiante que je suis allée au cinéma mardi dernier.

L’histoire

American Nightmare 4 : Les origines (the first purge)

Les origines est un opus un peu particulier de la saga American Nightmare car nous faisons un gros bond dans le passé. En effet, nous revenons à la toute première purge qui a été organisée par Les Nouveaux Pères Fondateurs. C’est vrai que je m’étais souvent posé la question du « comment » en regardant ces films ? Comment vend-on le concept de purge à une nation entière ? J’ai eu ma réponse !

En fait, avant de concerner tout le pays, la Purge a d’abord été testée sur un tout petit bout de ville. La grande gagnante ? Staten Island ! Evidemment, ce quartier de New York n’a pas été choisi par hasard. Déjà c’est une île ! Il est donc facile d’organiser la première purge là-bas et ainsi éviter que tout le pays rapplique soit pour protester soit pour se joindre à la fête. Ensuite, il y a beaucoup de quartiers pauvres sur cette île. Pourquoi est-ce que cela est important ? Vous allez comprendre.

American Nightmare 4 : Les origines (the first purge)

Quand le gouvernement annonce que l’expérience de La Purge va être organisée à Staten Island, la population va alors avoir le choix. Elle peut quitter l’île le temps de la Purge ou alors rester et participer activement à cette expérience sociologique sans précédent. Ceux qui décident de rester et qui seront encore en vie au terme de l’expérience recevront un joli chèque de 5 000 $. Vous comprenez maintenant l’intérêt d’organiser cette expérience dans un quartier pauvre ?

Tout le pays a les yeux braqués sur Staten Island quand la sonnerie de la première Purge retentit. A votre avis, que vont faire les habitants ? Se cacher et attendre gentiment leur chèque de 5 000$ ou s’entre-tuer pour se purger de leurs envies de violence ? Les paris sont ouverts !

Est-ce que j’ai aimé Les Origines ?

Arès avoir adoré les trois premiers volets de cette saga, j’étais vraiment confiante face à ce quatrième chapitre. J’avais hâte de savoir ce que nous réservaient les scénaristes et je suis vraiment allée au cinéma en toute confiance. Grosse erreur !

Ça y est, nous avons atteint la limite ! Avec ce quatrième film autour du concept de la Purge, nous avons basculé du côté obscur de la force. Et j’en suis la première désolée. J’aimais tellement cette saga et j’avais beaucoup d’espoir pour elle. Mais Les Origines n’est pas à la hauteur des précédents opus. Vraiment pas. American Nightmare a toujours joué sur la surenchère, ils en faisaient des tonnes mais ça passait. Tout était « trop » mais cela allait avec le style du film et cela ne m’a jamais dérangé. Dans Les Origines, ils sont tombés dans le ridicule.

American Nightmare 4 : Les origines (the first purge)

Je m’attendais presque à voir débarquer Bruce Willis dans ce film ! A force de voir des mecs tout seuls affronter une armée entière d’hommes armés jusqu’aux dents et en ressortir sans une égratignure, je vous assure que je m’attendais à le voir débarquer en Marcel blanc avec un lance roquette sur l’épaule ! L’histoire est longue, très longue. J’ai eu l’impression que l’action n’allait jamais commencer ! Et même quand on commence à avoir autre chose que des gens qui se cachent, c’est long.

Je suis vraiment passée à côté de American Nightmare 4 : Les origines. Je n’ai aimé ni l’histoire, ni les personnages. Et je suis vraiment triste de constater que cette saga est tombée dans le ridicule car je l’aimais beaucoup !

Conclusion

American Nightmare 4 : Les origines (the first purge)

Pour conclure, n’allez pas voir American Nightmare 4 : Les origines au cinéma, il ne vaut pas le coup. Le scénario est prévisible et complètement bâclé, les personnages sont caricaturaux et sans aucun intérêt. Si vous découvrez cette saga, arrêtez-vous au 3. Et dire qu’ils veulent en faire une série… J’ai peur.

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !

Verdict

33%
33%
Complètement raté !
  • Réalisation
    5
  • Scénario
    2
  • Casting
    3
  • User Ratings (0 Votes)
    0
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :