L’empire de sable : découvrez une dystopie écologique

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, nous allons parler du roman L’empire de sable de Kayla Olson publié dans la collection R des éditions Robert Laffont. Lors de sa sortie, j’ai énormément entendu parler de cette dystopie écologique. Et tout le monde faisait l’éloge de ce roman alors j’ai tenu à le lire aussi pour me faire mon avis. Alors, est-ce qu’on aime ou pas ?

Synopsis

Il suffit d’un grain de sable pour faire s’écrouler un empire. Une page s’est tournée dans l’histoire de l’humanité depuis que les dérèglements climatiques ont rendu la plus grande partie du globe inhabitable. Puis a eu lieu la révolution orchestrée par les Loups, un puissant groupe armé. Ce jour-là, ils ont pris le pouvoir. Ce jour-là, ils ont tout pris à Eden, qui n’a rien vu venir. La voilà désormais détenue dans un camp de travail sous haute sécurité. Son seul espoir ? Gagner l’île de Sanctuary dont lui a parlé son père, le dernier territoire encore neutre. Mais quand Eden parvient finalement à y accoster avec d’autres évadés, l’île se révèle encore plus dangereuse que leur précédente prison…

Mon avis sur L’empire de sable de Kayla Olson

J’adore les dystopies, c’est un fait. C’est un de mes genres littéraires favoris, vous commencez à le savoir. Alors vous pensez bien que quand on m’a parlé d’une dystopie écologique, j’ai été très intriguée. Par manque de temps, je n’avais pas encore eu l’occasion de lire L’empire de sable qui me faisait très envie et qu’on m’avait fortement recommandé. Mais ça y est, j’ai enfin lu ce roman et je suis arrivée au bout de ses 478 pages. Il est temps de faire un bilan de ma lecture.

L'empire de sable : découvrez une dystopie écologique

L’histoire

Avant de vous dire si j’ai aimé ou pas ce roman, laissez-moi vous mettre dans le contexte de L’empire de sable. L’histoire se passe dans un futur où l’homme a détruit la planète au point où elle ne sera bientôt plus habitable. Les eaux montent dangereusement, engloutissant peu à peu la terre, et les quelques habitations sous-marines sont réservées aux plus riches. C’est dans ce contexte que les Loups ont pris le pouvoir. La meute a mis les privilégiés dans des camps de travail et les moins chanceux, ceux qui étaient destinés à mourir, ont pris les rênes de ce qu’il reste des Etats-Unis, c’est-à-dire cinq états.

Le jour Zéro, celui où les Loups ont mené à bien leur révolution, Eden a tout perdu. Elle a vu mourir son petit-ami, a perdu ses amis et s’est retrouvée dans un camp de travail dans lequel elle verra bientôt mourir son père, un scientifique qui va oser s’opposer aux Loups. Tous les jours, Eden va s’asseoir sur un ponton en bois pour regarder le soleil se lever. Tous les jours, Eden planifie son évasion. Jusqu’à ce que le fameux jour arrive, bousculant tous ses plans. C’est dans un bain de sang que la jeune femme arrive à fuir le camp de travail accompagnée de quatre autres filles.

Leur seul espoir est d’atteindre Sanctuary, une île neutre qui recueille les survivants. Mais cette île va se révéler être un plus grand danger que le camp de travail. Bien plus dangereuse que les Loups eux-mêmes.

Est-ce que j’ai aimé ce roman ?

« Mais, même dans ce monde en perdition, ce monde en plein naufrage, où le pouvoir triomphe de l’amour, où les gorges saignent et où les Loups sont en liberté, je veux vivre »

Cela me fait mal au cœur de le dire (enfin de l’écrire), mais non, je n’ai pas aimé ce roman. Et je vous assure que cela m’embête vraiment ! Pourtant tout avait bien commencé entre L’empire de sable et moi. J’ai adoré les premiers chapitres de cette dystopie écologique. J’ai beaucoup aimé découvrir le monde créé par l’autrice, Kayla Olson, et tout le contexte politique et économique qui régit cet univers. La dimension écologique est effectivement importante car le chaos qui règne sur terre est le fruit des humains qui ont détruit la planète à force de l’exploiter encore et toujours plus.

Les premiers temps sont très fort avec l’évasion d’Eden du camp de travail et son voyage en bateau jusqu’à Sanctuary. Le rythme est effréné, tout se passe très vite et on a vraiment envie de savoir ce qu’il va se passer. C’est une fois que les filles arrivent sur l’île que je me suis laissée dépasser par ce roman. J’ai trouvé que les descriptions étaient beaucoup trop longues, que le rythme ralentissait un peu trop et que l’histoire s’étirait en longueur indéfiniment. J’ai lutté avec les chapitres, j’ai tenté de me plonger dans l’histoire et de trouver un intérêt à la lutte d’Eden mais sans succès. J’ai tout de même lu L’empire de sable jusqu’à la fin, mais je n’ai pas du tout accroché.

Je ne remets pas le roman en question pour autant. C’est une super histoire, complexe et très travaillée avec un univers original, mais il n’a pas fonctionné sur moi.

Conclusion

Malheureusement, L’empire de sable est une déception. J’aurais aimé apprécier cette histoire mais je n’ai pas réussi à accrocher avec les personnages que j’ai trouvés ennuyeux, ni avec l’histoire beaucoup trop plate et lente pour moi. Dommage ! Peut-être que son adaptation au cinéma saura plus me convaincre.

Qu’avez-vous pensé de L’empire de sable ?
Attendez-vous l’adaptation cinématographique avec impatience ?

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !

Verdict ?

47%
47%
Pas terrible
  • Histoire
    7
  • Personnages
    4
  • Ecriture
    3
  • User Ratings (0 Votes)
    0
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :