Emmurées : un roman horreur coup de cœur !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

En ce moment, j’ai des envies d’horreur qui reviennent ! Que ce soit en films ou en littérature, j’ai envie de me faire peur et de frissonner. C’est pourquoi j’ai décidé de lire le roman Emmurées d’Alex Bell paru aux éditions Milan. Quoi de mieux pour se faire peur qu’une sombre histoire de poupées et une maison dans laquelle se sont produits de nombreux accidents mortels ? Allez, n’ayez pas peur, tenez-moi la main car on s’envole pour l’île de Skye.

Synopsis

Sophie, 17 ans, passe l’été dans la famille de son oncle avec qui elle a perdu contact depuis la mort tragique d’une de ses cousines. Ils habitent désormais dans un vieux manoir qui était auparavant une école pour jeunes filles. Cousins au comportement étrange, chambre de la défunte remplie de vieilles poupées et incidents inexpliqués : il règne une atmosphère oppressante.

Mon avis sur Emmurées d’Alex Bell

Avant même de parler de l’histoire de ce roman, peut-on parler de la couverture d’Emmurées ? Je trouve qu’elle donne parfaitement le ton de ce roman d’horreur jeunesse. Cette tête de mort composée de petites poupées me donne des frissons dans le dos ! Il faut dire que les poupées m’ont toujours fait peur. Et si Annabelle vous a un peu traumatisé, je dois vous prévenir que les Frozen Charlotte sont bien pires !

L’histoire

Tout commence lorsque Sophie rejoint son meilleur ami dans un café. Une soirée banale à discuter autour d’un café qui va prendre un tout autre tournant lorsque Jay lui montre sa nouvelle application : une planche de Ouija. Alors qu’elle est plutôt récalcitrante au départ, Sophie décide de tester l’application et de contacter Rebecca, sa jeune cousine qui vient de périr dans un terrible accident. C’était une très mauvaise idée. Et qu’est-ce qui l’était encore plus ? Que Jay demande quand il allait mourir.

Voilà le point de départ d’Emmurées. Pour fuir la mort de son meilleur ami, Sophie décide d’accepter la proposition de ses parents en allant passer plusieurs semaines chez son oncle sur l’île de Skye. Mais des choses étranges se passent dans cette vieille maison perdue sur une île embrumée. Le souvenir de sa cousine récemment décédée hante encore sa famille. Son oncle vit reclus dans son atelier de peinture et l’entente entre ses cousins n’est pas au beau fixe. Mais le plus étrange reste la vitrine dans l’ancienne chambre de Rebecca qui est remplie de petites poupées blanches qui semblent murmurer le prénom de Sophie durant la nuit. Peut-être qu’il y a une bonne raison pour que ces poupées soient enfermées à clé. Et peut-être que toutes les morts tragiques qui se sont produites dans la maison n’étaient pas des accidents. C’est ce que va tenter de savoir Sophie, à ses risques et périls.

Est-ce que j’ai aimé ?

Oui, j’ai eu un immense coup de cœur pour Emmurées ! J’avais envie de frissons et ce roman a parfaitement rempli son rôle. Cela a beau être un roman jeunesse, je peux vous dire qu’il m’a bien fait peur quand même. Et ce pour plusieurs raisons.

Déjà, il y a l’histoire des Frozen Charlotte (qui existent pour de vrai). Ces poupées ont l’air vraiment innocentes avec leur teint blanc et leur bouche en bouton de rose. Mais il ne faut jamais se fier aux apparences. L’histoire des Frozen Charlotte est pourtant horrible. Cette jolie poupée blanche représente une jeune fille qui voulait montrer à tout le monde sa jolie robe de bal. Pour que tous les regards se tournent vers elle, Charlotte refuse de mettre un manteau. Mais durant le voyage en calèche, il faisait vraiment froid. En arrivant au bal, Charlotte était morte. La poupée représente la belle Charlotte, blanche car morte de froid. Charmant, non ? Et attendez d’entendre la comptine qui va avec l’histoire !

Ensuite, les personnages sont tous flippants à leur façon. Parce que dans cette histoire, il n’y a pas que des poupées qui prennent vie durant la nuit. Il y a aussi un cousin avec des accès de colère très violents, une cousine qui est beaucoup trop gentille pour être honnête et une petite cousine qui a une phobie des os et veut se débarrasser de son squelette. Ajoutez à cela une cousine qui est morte de froid en sortant de la maison en pleine nuit. Voilà une jolie famille ! Qui ne rêverait pas de passer ses vacances en leur compagnie ?

Et pour finir, il y a une histoire vraiment effrayante qui vous tiendra en haleine jusqu’à la toute dernière page. On ne le dira jamais assez, les planches de Ouija ne sont pas des jouets ! Il faut arrêter d’appeler les esprits n’importe quand et n’importe comment. Sophie n’oubliera plus jamais cet avertissement. Dans Emmurées, vous entrez dans une histoire mêlant des fantômes et des poupées maléfiques. Je ne veux rien vous dire de plus pour vous laisser apprécier l’histoire mais faites-moi confiance : vous allez adorer ! En tout cas, moi, je me suis totalement laissée emporter par cette histoire.

Conclusion

Emmurée d’Alex Bell est un gros coup de cœur ! Ce roman est une excellente histoire d’horreur jeunesse. J’ai rarement peur en lisant ce genre de roman et pourtant, là, je me suis totalement laissée emporter ! J’ai adoré les personnages, l’île de Skye, cette vieille maison sinistre, les poupées Frozen Charlotte et l’écriture de l’auteure qui réussit à faire durer le suspense jusqu’à la toute fin du roman. Vraiment, si vous cherchez un très bon roman d’horreur jeunesse, je vous recommande Emmurées !

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !

Verdict ?

93%
93%
Coup de cœur !
  • Histoire
    9
  • Personnages
    10
  • Ecriture
    9
  • User Ratings (0 Votes)
    0
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :