Documentaire : Kedi, des chats et des hommes

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, je reviens avec un fabuleux documentaire nommé Kedi, des chats et des hommes. Vous connaissez tous ma passion pour les chats alors je ne pouvais pas passer à côté de ce film de Ceyda Torun qui nous entraîne dans les rues d’Istanbul. Un documentaire qui s’intéresse à l’étrange relation qui unit les habitants de la ville aux centaines de matous qui vagabondent dans les rues.

Synopsis

Des centaines de milliers de chats vagabondent dans les rues d’Istanbul. Pendant des milliers d’années ils sont allés et venus dans la vie des gens, devenant à cette occasion une part essentielle des communautés qui font la richesse de la ville. Sans maîtres, ils vivent entre deux mondes, ni tout à fait sauvages ni tout à fait domestiqués – et ils apportent joie et raison d’être à ceux qu’ils choisissent d’adopter. À Istanbul les chats sont le meilleur miroir de la vie des gens.

Bande annonce

Mon avis sur Kedi, des chats et des hommes

Attention, si vous faites une overdose de chats et que vous ne voulez plus en entendre parler, alors la suite n’est pas pour vous. Et c’est bien dommage car vous allez passer à côté d’un superbe documentaire ! Pour les autres, si vous n’avez pas envie de voir Kedi après la lecture de cette chronique, je ne peux plus rien pour vous. Quoique, je peux toujours vous amadouer avec des photos de chats trop mignons ! Non, je ne reculerai devant rien pour vous faire découvrir cet extraordinaire documentaire de Ceyda Torun.

Bienvenue à Istanbul

« À Istanbul, un chat est plus qu’un chat. Il incarne le cha27os indicible, la culture, la singularité qui font l’essence d’Istanbul ». Y. Barlas

Documentaire : Kedi, des chats et des hommes

© Selçuk Samiloglu

Kedi, des chats et des hommes a été filmé dans les rues d’Istanbul et ce n’est pas un hasard. La réalisatrice, Ceyda Torun, est originaire de cette ville et voulait nous montrer comment les habitants de la ville cohabitent avec des matous de tous les genres. Je ne connais pas du tout Istanbul et je peux vous dire que ce documentaire m’a donné envie de prendre un billet d’avion pour cette ville turque là, maintenant, tout de suite ! Je me vois déjà déambuler dans ses magnifiques rues, sous un beau soleil. Mais ce n’est pas le sujet !

A travers Kedi, la réalisatrice a voulu nous montrer une des particularités d’Istanbul : ses rues sont envahies de chats ! Des centaines de chats naviguent entre les habitations et les commerces, pas vraiment sauvages mais pas vraiment domestiqués, ils apportent de la joie aux habitants. Vous pouvez en voir partout dans la ville ! Dans un coin d’ombre, sur un auvent de magasin, à la terrasse d’un café ou tranquillement endormi devant une maison.

Documentaire : Kedi, des chats et des hommes

© Oscilloscope Laboratories-Epicentre Films

Mais d’où viennent tous ces chats ? Istanbul possède un immense port de marchandises et les marins ont pris l’habitude de toujours emporter un chat sur leur bateau pour lutter contre les rats. C’est pourquoi la ville compte énormément de chats dans ses rues, de toutes les races possibles. On aurait pu croire que les habitants étaient exaspérés par tous ces chats, mais bien au contraire. Comme les habitants d’Istanbul, les chats font partie de la ville. Ils ont une forte relation avec les habitants qui en prennent soin comme de leurs enfants. Une belle relation, très touchante entre des hommes et des chats.

Un documentaire réussi

Un documentaire sur les chats qui vivent à Istanbul ? Bon, je sais que comme ça cela ne donne pas très envie. Sauf si vous êtes un amoureux des chats comme moi et où dans ce cas, vous devriez déjà être conquis par ce documentaire. Pour les autres qui sont sceptiques, je peux vous dire que ce documentaire est absolument magnifique et très touchant car il raconte une histoire.

Documentaire : Kedi, des chats et des hommes

© Oscilloscope Laboratories-Epicentre Films

La réalisatrice, Ceyda Torun, ne se contente pas de vous montrer des chats errants qui se promènent dans les rues d’Istanbul. Elle vous raconte une véritable histoire. Ce ne sont pas des chats lambda qui sont présentés mais des habitants de la ville. Chaque chat est un personnage qui a un caractère et une histoire qui est contée au spectateur. Mon chat préféré reste Psikopat, la chatte psychopathe qui se ballade la tête haute avec un air de défi et qui ne recule devant aucune confrontation pour se faire respecter. Je devrais peut-être lui présenter Mac ! Je suis sûre que deux psychopathes ensemble cela ferait un beau couple tiens ! Mais j’ai aussi aimé découvrir Aslan, le chasseur de rats le plus doué d’Istanbul, ou Duman, qui tape à la fenêtre pour être nourri. Mais attention, Duman est exigeant et ne mange pas n’importe quoi ! Je vous l’ai dit, chaque chat est un personnage à lui tout seul et j’ai trouvé merveilleux de découvrir l’histoire de chaque animal ainsi que sa relation avec les habitants du quartier.

Documentaire : Kedi, des chats et des hommes

© Oscilloscope Laboratories-Epicentre Films

Mais la douceur des habitants d’Istanbul et la personnalité des chats ne sont pas les seuls points forts de Kedi. Ce documentaire possède également une photographie extraordinaire. Tout est magnifique ! Ceyda Torun filme Istanbul avec son cœur et cela se ressent. La ville est sublime, j’ai adoré découvrir ses ruelles et surtout ses habitants. La lumière est superbe ainsi que les paysages. Je dois vous prévenir que vous allez pousser de nombreux « annnnnnh » pendant tout le documentaire. Les chats sont tous tellement beaux, on a envie de les couvrir de bisous ! Et je ne vous parle même pas des bébés chatons ! Rien que d’en reparler, j’ai envie de regarder à nouveau Kedi. Je n’ai pas eu ma dose de chats mignons aujourd’hui !

Sortie DVD et détails techniques

Kedi, des chats et des hommes, le film-documentaire réalisé par Ceyda Torun, sort en DVD et VOD le 2 mai. Vous n’avez donc plus aucune excuse pour ne pas le voir !

Langues : Turc, français
Sous-titres : Français, anglais
Format son : 5.1 Format image : 1.78
Durée du film : 78mn
Durée totale du dvd : 122mn Editeur
Vidéo : EPICENTRE FILMS EDITIONS
PRIX PUBLIC DVD : 19,90 €
PRIX PUBLIC VOD : 3,99 € les 48h sur plateforme UniversCiné

Conclusion

Documentaire : Kedi, des chats et des hommes

© Oscilloscope Laboratories-Epicentre Films

Que vous soyez fan de chats ou pas, que vous connaissiez Istanbul ou pas, ce documentaire saura vous séduire. Pour ma part, je l’ai trouvé juste exceptionnel ! La réalisatrice nous fait découvrir une ville absolument magnifique où les habitants ont une relation bien particulière avec les centaines de chats qui déambulent dans les rues. Des habitants touchants et des chats hauts en couleurs à découvrir absolument. Vraiment, si vous avez l’occasion de voir le documentaire Kedi, des chats et des hommes, n’hésitez pas ! Je le recommande les yeux fermés !


Que pensez-vous du documentaire Kedi ?
Avez-vous un chat ? Si oui, je suis sûre qu’il a une forte personnalité aussi !

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !

Verdict ?

90%
90%
Coup de cœur !
  • Thème
    9
  • Réalisation
    9
  • Photographie
    9
  • User Ratings (0 Votes)
    0
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :