Weight Watchers Liberté : mon bilan après 1 mois

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Entre l’arrêt de la cigarette, la recherche d’emploi et le stress du déménagement, ma balance a explosé ! J’ai essayé de reprendre une alimentation saine, de faire attention mais je n’ai aucune volonté (je suis très réaliste sur ce point). La seule chose qui fonctionne avec moi, c’est Weight Watchers. J’ai donc décidé de tester leur nouveau programme liberté pour perdre mes kilos en trop. Mais est-ce que cela fonctionne vraiment ?

Le commencement

Weight Watchers Liberté : mon bilan après 1 mois

JE NE CRAQUERAI PAS © Nathalie Jomard – Editions Hugo & Cie

Même si ça me donne envie de pleurer à chaque fois, je suis montée sur la balance pour débuter mon programme. J’ai retenu mes larmes et enfilé mon armure de guerrière. La guerre contre les kilos a débuté le 6 février 2018. Objectif : perdre 10 kilos pour commencer et peut-être 5 kg supplémentaires si je tiens le choc. La première étape a été de me réinscrire sur le site et de me forger une motivation à toute épreuve. Heureusement, j’ai un chéri qui me soutient dans ce combat et qui me motive au quotidien.

J’avais déjà fait Weight Watchers il y a quelques années, ce qui m’avait permis de perdre 9 kg. Si j’étais une habituée du programme, j’ai tout de même dû tout reprendre à zéro car le programme Liberté est vraiment différent du programme que je connaissais. J’ai donc commencé par me familiariser avec les nouvelles règles du programme et à lire toute la documentation à ma disposition. Un rééquilibrage alimentaire, ça ne s’invente pas et ça se prépare (rien que pour le frigo déjà et pour évacuer toutes les tentations qui traînent dans les placards). A nous deux, Hélène Ségara (pour comprendre cette blague, il faut avoir vu la pub sinon ça ne marche pas).

Le programme Weight Watchers Liberté

Weight Watchers Liberté : mon bilan après 1 mois

© Pénélope Bagieu

Sur le principe de base, Weight Watchers n’a pas changé. Chaque aliment est transformé en points selon ses calories et sa composition. Là où une pomme vous coûtera 0 point, un pain au chocolat de boulangerie vous en coûtera 11 points (ouch !). Aucun aliment n’est interdit, il faut juste bien équilibrer votre journée. En effet, vous avez chaque jour 23 points à dépenser. À vous de faire les bons choix selon vos envies. Mais rien ne vous empêche de consommer très peu de points sur la journée pour pouvoir manger une raclette le soir ! Tout est une question d’équilibre.

Vous avez également quelques points bonus chaque semaine pour vous faire plaisir. Weight Watchers est un rééquilibrage alimentaire et non un régime strict. C’est vraiment ce qui me plaît dans la méthode car on ne traumatise pas son corps avec des changements radicaux qu’on ne tiendra pas sur la longueur. Le gros changement vient des aliments à 0 point dont la liste s’est allongée. Les fruits et les légumes coûtent toujours 0 point et peuvent être consommés à volonté toute la journée. Mais maintenant la viande blanche, le poisson, les crustacés, les yaourts natures et les œufs sont également à zéro point ! Il est donc plus facile de faire des repas rassasiants pour peu de points.

Le piège de ce nouveau programme liberté est que la journée est difficile à équilibrer au début. En tout cas, moi durant les premiers jours, j’ai eu beaucoup de mal. Il y a des jours où il me restait encore énormément de points à la fin de la journée et d’autres où j’arrivais au dîner avec seulement 1 point. Mais on prend rapidement le pli et surtout de nouvelles habitudes alimentaires beaucoup plus saines.

On enfile ses baskets

Weight Watchers Liberté : mon bilan après 1 mois

Manger sainement, c’est bien, mais ça ne suffit pas. Pour initier une perte de poids durable, j’ai décidé d’inclure du sport dans mon programme. D’ailleurs, Weight Watchers encourage fortement à le faire ! Je ne suis pas du tout sportive et c’est vraiment une épreuve pour moi d’enfiler mes baskets pour aller transpirer.

N’ayant pas de piscine à côté de chez moi et n’ayant pas envie de payer une fortune pour une salle de sport, j’ai décidé de me mettre au running. C’est simple, il faut juste une paire de baskets et ça me permet de profiter du magnifique parc juste à côté de chez moi. Le problème ? Je n’ai pas de souffle et suis incapable de courir plus de 30 secondes sans avoir l’impression de mourir. J’ai donc décidé de me servir d’une application de coaching. J’en ai testé plusieurs mais la seule que j’aime utiliser et avec laquelle j’obtiens des résultats est l’application Decat’ Coach de Décathlon. J’ai choisi de suivre un programme grand débutant pour apprendre à courir (on ne se moque pas).

L’objectif final est de pouvoir courir 30 minutes sans s’arrêter. Tout un programme ! J’ai donc commencé la première séance en alternant 30 secondes de course et 30 secondes de marche pendant 10 répétitions. Peu à peu, le temps de course s’allonge et le temps de marche raccourcit. Aujourd’hui, je suis fière de dire que je n’ai pas abandonné ! Je vais courir 3 fois par semaine depuis 4 semaines. Je vois clairement les résultats et je suis plus motivée que jamais. Vraiment, cette application est top et j’aime bien les encouragements du coach pendant que je cours. Même chéri a commencé à l’utiliser !

Mon bilan après un mois de programme

Weight Watchers Liberté : mon bilan après 1 mois

Bon en fait je triche un peu parce que dans quelques jours, cela fera presque deux mois que j’ai commencé le programme. Mais on ne va pas chipoter ! Bref, qu’est-ce que dit la balance ? Encore une fois, j’ai pris mon courage à deux mains pour monter sur cet engin de malheur et bonne surprise puisqu’elle affiche -4,2 kg ! Plutôt pas mal, non ? D’ailleurs, même si ce n’est pas beaucoup, je me sens déjà plus à l’aise dans mes jeans. Je ne flotte pas dedans, n’abusons pas, mais je suis moins serrée. Merci le running aussi !

Dans ma tête, ça dépend des jours ! La plupart du temps, j’arrive à respecter le programme et à faire des journées bleues (journée où je mange mes 23 points). Mais il arrive que je craque avec une envie irrésistible de pizza ou de hamburger. D’ailleurs, quand vous êtes au régime, vous vous rendez soudainement compte que les pubs à la télé ne sont pratiquement que des pubs pour les fast food ! Mais je tiens bon. Et quand le moral ne suit pas, Chéri est toujours là pour me remotiver ! D’ailleurs, il m’a fait une jolie liste avec des récompenses pour chaque kilo de perdu. A – 5 kg j’ai le droit à une pizza + un dessert au restaurant. Vous ne vous imaginez même pas comme j’ai hâte ! Et pour les petits coups de mou, Weight Watchers possède également son propre réseau social où les adhérents peuvent se motiver entre eux. J’adore aller y faire un tour pour choper plein de conseils, de recettes et trouver des encouragements auprès de régimeuses comme moi !

Bref, un premier bilan plutôt positif pour ce début de programme. J’espère que cela va continuer comme cela ! On se retrouve bientôt pour un deuxième bilan pour voir où j’en suis niveau motivation. N’hésitez pas à me dire en commentaires si vous souhaitez plus d’informations, des idées de menus ou des recettes Weight Watchers sur le blog !

Que pensez-vous de la méthode Weight Watchers ?
Avez-vous déjà suivi un rééquilibrage alimentaire ?

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

3 commentaires

  1. Félicitations pour tes kilos perdus. C’est super en un peu moins de deux mois.
    La méthode a l´air top et je serais intéressée par des idées de menu. Je n’ai pas réellement de poids à perdre, je dois surtout m’en muscler et même sinon j’ai l’application de décathlon, je n’avais pas vu l’entre programme Running alors merci (j’en vais essayer avec la poussette, je sais pas si c’est possible)

    • Je vais essayer de prévoir des articles avec des idées de menu 🙂 Tu sais que je vois de plus en plus de maman courir avec des poussettes, je trouve l’idée super ! Tu peux faire de l’exercice tout en faisant prendre l’air à bébé (et en plus ça te fait une bonne excuser pour t’arrêter si jamais ah ah ah).
      Merci pour ton passage et ton commentaire 🙂

  2. Pingback: 2 recettes de pizza maison faciles et light ! (adaptées WW) ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :