Channel Zero : Candle Cove, une série qui fait froid dans le dos

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, nous allons parler de la série Channel Zero et de sa première saison intitulée Candle Cove. J’ai entendu parler de cette série dans le podcast « Un épisode et j’arrête » (que tous les sériephiles devraient écouter en passant) et leur présentation m’a vraiment donné envie de me lancer. Une série horrifique qui rivalise avec American Horror Story ? Je prends ! Et vous ?

Channel Zero : Candle Cove

Synopsis

Un psychologue pour enfants, Mike Painter, revient dans la petite ville de son enfance trente ans après la disparition de son frère jumeau et d’autres enfants. Le corps de son frère n’a jamais été retrouvé, et leur mère, Marla, continue d’espérer. Mike revoit ses amis d’enfance, Jessica et Gary, et ils reparlent de Candle Cove, une mystérieuse émission pour les enfants qui apparaissait sans prévenir sur n’importe quelle chaîne. Ce qu’ils ne savent pas, c’est que l’émission incitait certains enfants qui la regardaient à commettre des crimes parfois atroces. Bien qu’elle les ait marqués à l’époque, elle n’est pas répertoriée et il n’existe aucune trace de son existence. Or, Mike découvre que la fille de Jessica et Gary voit aussi Candle Cove.

Bande annonce

Mon avis sur Channel Zero : Candle Cove

J’adore les séries horrifiques ! Mais il est très difficile d’en trouver de bonne qualité. Comme pour les films d’horreur, on tombe très souvent sur des navets et il faut bien fouiller dans les tréfonds d’internet pour trouver son bonheur. Mais quand j’ai entendu parler de Channel Zero, j’ai eu de suite envie de me lancer. En plus, elle était recommandée par l’Association des Critiques de Séries alors je ne prenais pas trop de risques.

L’histoire

Channel Zero : Candle Cove

Candle cove commence quand Mike Painter revient dans la ville de son enfance. Cela aurait pu être une visite de courtoisie à sa maman, mais on sent bien que l’ambiance est lourde. En effet, il y a trente ans de cela, le frère jumeau de Mike a disparu et son corps n’a jamais été retrouvé. Mike, qui est maintenant psychologue pour enfants, reste persuadé que la série de disparitions qui a touché plusieurs enfants il y a trente ans est due à une mystérieuse série nommée Candle Cove.

A ce stade, tout le monde pense que Mike est fou (aussi bien vous que moi que tous les personnages de la série). Comment un dessin animé pourrait faire disparaître des enfants ? Pourtant, Candle Cove est entourée de mystère. L’émission apparaît à n’importe quel moment sur n’importe quelle chaîne, et seuls les enfants peuvent la voir. Le plus troublant ? Quand Mike rend visite à ses anciens amis d’enfance, il découvre qu’une de leur fille regarde à son tour Candle Cove. C’est le début d’une nouvelle vague de disparitions et de meurtres horribles commis par des enfants dans la ville. Coïncidence ? Je ne pense pas.

Est-ce qu’on aime ?

Channel Zero : Candle Cove

Oh oui, on aime ! Plus que ça, on adore ! Channel Zero : Candle Cove tient clairement ses promesses de nous faire peur. J’en ai même fait des cauchemars (ce n’est pas une bonne idée de regarder cette série juste avant de se coucher), c’est pour vous dire. Ma seule recommandation est que si pour vous les dents sont un sujet sensible, alors passez votre chemin. Vraiment.

Mais bref, pourquoi on aime autant Candle Cove ? Pour son univers bien sûr ! Tout part d’une série pour enfants qui a l’air plutôt inoffensive. Elle est mal réalisée, fait intervenir des marionnettes, rien de bien folichon. Mais Channel Zero va réussir à vous faire détester cette série. Elle va vous faire froid dans le dos dès qu’elle apparaîtra sur un écran. Pourtant, il n’y a rien qui fasse vraiment peur et il n’y a pas de jump scare à gogo. Tout est dans l’ambiance et la suggestion.

Channel Zero : Candle Cove

De plus, cette série fait intervenir des enfants comme les grands méchants de l’histoire. On ne se méfie jamais assez d’une jolie fillette avec des couettes ou d’un petit garçon avec des taches de rousseur. Et pourtant, on révise très vite son jugement quand ils égorgent leur nounou ! Un homme psychopathe, on a l’habitude et on sait gérer. Mais donner ce rôle à des enfants vous garantit une ambiance malsaine qui saura mettre mal à l’aise n’importe qui.

Oubliez American Horror Story (qu’on a perdu depuis un bon moment d’ailleurs), Channel Zero prend la relève !

Les acteurs

Channel Zero : Candle Cove

Faisons un rapide tour des acteurs que nous pouvons retrouver dans Candle Cove parce que certains visages ne nous sont pas inconnus. Le personnage principal, Mike, est joué par Paul Schneider qu’on a pu voir dans des films comme De l’eau pour les éléphants ou Bright Star. Sa maman est jouée par Fiona Shaw qui est connue pour son rôle de Petunia Dursley dans la saga Harry Potter mais qu’on a aussi vue dans la saison 4 de True Blood.

Dans les visages connus, on retrouve également Shaun Benson qu’on a vu récemment dans le film Arq et dans la série Frontier. Et c’est déjà pas mal pour ce genre de série, non ?

Conclusion

Channel Zero : Candle Cove

Pour conclure, si vous aimez vous faire peur, si vous aimez les séries qui vous mettent mal à l’aise avec une ambiance assez malsaine, Channel Zero : Candle Cove est faite pour vous ! Pour moi, c’est la digne descendante d’American Horror Story. Je vous conseille vraiment de jeter un œil à cette série si vous aimez les séries horrifiques. Pour ma part, je file regarder la saison 2 !

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

  1. Oh oui, absolument géniale cette série ! La saison 2 est énorme aussi et la 3 (qui vient de commencer) s’annonce épique aussi 😀
    Ma préférée reste la première, je crois. J’ai rarement vu un final de série que je trouve aussi réussi, sur tous les points (parce que dans American Horror Story, les débuts sont toujours très prometteurs, mais la fin est souvent plus décevante qu’autre chose)(sauf pour le Manoir et Constance : cette première saison était parfaite).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :