The End of the F***ing World – Saison 1

8

Aujourd’hui, nous allons parler de la première saison de la série The End of the F***ing World disponible sur Netflix. Dès sa sortie, j’ai eu envie de regarder cette série grâce à sa bande annonce qui mêle rébellion adolescente et road trip. Si vous avez Netflix, vous devriez vraiment jeter un oeil à cette série qui commence à faire beaucoup parler d’elle !

The End of the F***ing World - Saison 1

Synopsis

James, âgé de 17 ans, vit seul avec son père veuf, il se présente comme un psychopathe et tue régulièrement des animaux comme passe-temps. Il se lie avec Alyssa, une camarade de lycée, aussi rêveuse que rebelle qui vit avec sa mère et son beau-père. James se met en but de l’assassiner en quête de quelque chose de plus gros qu’un animal à tuer. Mais il commence à ressentir des sentiments pour elle, alors qu’ils fuguent chacun de chez eux et se lancent dans un road trip avec de nombreuses péripéties tragi-comique.

Bande annonce

Mon avis sur The End of the F***ing World – Saison 1

En ce moment, je passe énormément de temps sur Netflix. Il faut dire que la plateforme propose beaucoup de nouveautés côté séries et qu’elles me font toutes très envie. Je vous ai déjà parlé de la dernière saison de Peaky Blinders et de celle de Black Mirror. Il est maintenant temps de vous faire découvrir la série The End of the F***ing World dont vous avez déjà peut-être entendu parler.

L’histoire

The End of the F***ing World - Saison 1

The End of the F***ing World, c’est la rencontre de deux personnages. D’un côté il y a James, qui se présente lui-même comme un psychopathe. Son truc à lui, c’est de tuer des animaux. Il est asocial, en conflit avec son père et a assisté au suicide de sa mère. Il possède donc tout ce qu’il faut pour faire un beau psychopathe (on devrait proposer son cas à Holden de la série Mindhunter !). De l’autre côté, nous avons Alyssa. Cette jeune fille est en plein dans sa crise d’adolescence. Elle est révoltée contre le monde entier et compte bien le faire comprendre à tous ceux qui l’entourent. Sa mère est remariée avec un sale con (en toute objectivité) qui n’aime pas Alyssa et qui aime le lui faire savoir.

Après une énième dispute avec son beau-père, Alyssa décide de fuguer de chez elle et de partir à la recherche de son père biologique. Elle propose à James (son petit-ami en quelque sorte) de l’accompagner dans son road trip. Cela aurait pu être une course follement romantique à travers les Etats-Unis mais il n’en est rien. James souhaite secrètement tuer Alyssa pour assouvir ses pulsions de psychopathe et attend juste le bon moment pour le faire. Quant à Alyssa, elle est complètement paumée et en colère contre tout le monde. Leur aventure s’annonce aussi explosive que ces deux personnalités hors du commun.

Pourquoi j’ai adoré The End of the F***ing World

The End of the F***ing World - Saison 1

Je ne vais pas vous faire le coup du suspense car si vous me suivez sur Twitter, vous savez déjà que j’ai adoré The End of the F***ing World ! C’est le genre de série que j’adore. Déjà son format est vraiment idéal. 8 épisodes de 20 minutes, c’est parfait ! Cela se regarde vite et en une soirée, le compte de cette série était réglé. Je déteste les séries qui possèdent plus de 10 épisodes et dont les épisodes dépassent les 40 minutes. Pour moi, ce genre de format court est la grande force des séries anglaises.

En plus de son format, cette série a su me séduire avec son histoire originale et ses personnages atypiques. J’ai adoré ce road trip à la Bonnie and Clyde entre la comédie et le drame. Que ce soit Alyssa ou James, j’ai beaucoup aimé la personnalité des personnages à qui je me suis vite attachée. Alyssa tente de trouver sa place dans le monde et fait sortir sa colère de toutes les manières possibles. Elle voit en James sa porte de sortie face à une routine qui ne lui convient pas. Quant à James, il se définit lui-même comme un psychopathe et ça en dit long sur sa personnalité. Incapable de ressentir des sentiments, il pense que tuer un être humain pourra lui confirmer sa nature.

Ces deux êtres qui n’ont rien en commun et qui n’auraient jamais dû se rencontrer vont pourtant former un duo incroyable. Ce road trip va être l’occasion pour eux de se découvrir et de faire la paix avec eux-mêmes. Et tout ça se passe sur une bande son rock que je vous invite fortement à écouter :

Le casting

The End of the F***ing World - Saison 1

Faisons un rapide point casting. James est joué par Alex Lawther qu’on a déjà pu voir dans Black Mirror (saison 3, épisode 3) et dans le film Imitation Game où il joue le jeune Alan Turing. Aucun doute qu’on risque de le voir plus souvent à la télé comme au cinéma. Alyssa est jouée par Jessica Barden que vous avez pu voir dans la troisième saison de Penny Dreadful mais aussi dans le film Loin de la foule déchaînée.

Dans les visages connus que vous pourrez apercevoir dans cette série, il y a Wunmi Mosaku qu’on a également pu voir dans Black Mirror (saison 3, épisode 2) mais aussi dans le film Les Animaux fantastiques où elle joue Beryl. On retrouve également Gemma Whelan qui est le visage de Yara Greyjoy dans Game of Thrones ! Mais on la retrouve aussi dans la deuxième saison de The Crown que je dois absolument regarder tant j’avais adoré la première saison.

Conclusion

The End of the F***ing World est une série anglaise que vous devez absolument regarder ! Son format court vous permet de regarder la première saison en une seule soirée et elle est disponible sur Netflix, alors pas d’excuse. En plus, son histoire vous entraîne dans un road trip aux côtés d’une adolescente rebelle et d’un psychopathe. Vraiment, jetez-y un coup d’œil !

Vous connaissez cette série ? Vous avez aimé ?

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

8 commentaires

  1. Gros coup de coeur de l’année pour cette série. L’histoire est prenante, les acteurs sont géniaux et les plans vidéos de cette série… Ils sont trop beaux !!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :