Ciné club #46 : Bright, The open house & Les infiltrés

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, on se retrouve pour le Ciné Club #46 qui est aussi le premier ciné club de l’année 2018 ! Au programme : Bright, The open house et Les infiltrés. Pour ces trois premiers films de l’année, j’ai essayé de ne pas tomber sur des navets. Loupé ! Je vous présente donc un coup de cœur, une déception et un navet à éviter absolument. Saurez-vous retrouver quel film va dans quelle catégorie ?

Ciné Club #46

Bright (bande annonce)

Bright était un film qui ne me donnait pas forcément envie à la base. L’univers avait l’air intéressant mais il a été réalisé par David Ayer avec qui je n’entretiens pas de très bonnes relations. J’ai détesté Suicide Squad mais j’ai bien aimé Fury. Face à cette relation mitigée, j’ai décidé de lui laisser une nouvelle chance. Parfois, il ne faut pas s’acharner.

L’histoire de Bright est un peu compliquée. Je vais tenter de vous faire un rapide résumé mais si vous ne comprenez rien, merci d’envoyer vos réclamations à David Ayer ! Donc Bright s’intéresse à un duo de flics, Ward et Jakoby. L’originalité de ce duo est que Ward est un humain et Jakoby un orc. Et les orcs ne deviennent pas flics, un peu comme les lapins dans Zootopia. Bien que les deux coéquipiers ne s’entendent pas vraiment bien, ils vont devoir faire équipe pour sauver le monde (rien que ça) car une secte d’elfes a volé une baguette magique. Je vous avais prévenus que ça n’allait pas être très clair tout ça. Je vous conseille d’aller voir la bande annonce qui saura peut-être mieux expliquer que moi.

Comme le montre mon magnifique résumé du film, je n’ai pas tout compris. D’ailleurs, je m’excuse platement pour ce résumé vraiment tout pourri. Et vous savez quoi ? Ça m’embête vraiment de ne pas avoir aimé Bright ! L’univers mis en place dans ce film avait énormément de potentiel et David Ayer aurait pu en faire quelque chose d’énorme ! Mais non. Il manque clairement quelque chose dans ce film pour que ça fonctionne. C’est long, on s’ennui, on perd le fil et on reste pantois devant une fin très fade. C’est dommage ! Et le pire dans tout ça, c’est que Netflix compte faire un deuxième volet. Pourquoi ?

Casting : Will Smith (Suicide Squad), Joel Edgerton (Gatsby le magnifique), Noomi Rapace (Millénium)

The open house (bande annonce)

La première règle des Netflix Addict est : on ne regarde pas de films d’horreur sur Netflix. Je connais cette règle (puisque je l’ai inventée bien entendu) et pourtant ! Cette semaine, j’ai fait une folie et j’ai lancé un film d’horreur sur la plateforme, The open house. C’était une nouveauté, l’histoire avait l’air sympa, la bande annonce pas catastrophique alors je me suis laissée tenter. Et je me suis fait avoir, encore une fois.

Mais avant de passer à mon avis, laissez-moi vous parler de l’histoire. Une gentille petite famille vit tranquillement dans une jolie maison dans un joli quartier. Mais manque de chance, le père se fait renverser par une voiture et meurt. Son fils et sa femme, qui croule sous les dettes, n’ont d’autre choix que de vendre la maison familiale et de déménager. Heureusement, la sœur de la femme possède une maison vide qu’elle tente de vendre. Ils vont pouvoir y habiter sauf le dimanche où ils doivent dégager car la maison est en « portes ouvertes ». En gros, des étrangers viennent toute la journée visiter la maison pour éventuellement l’acheter. Mais très vite, la mère et le fils entendent des bruits bizarres, constatent des choses étranges et se sentent épiés. Peut-être qu’ils ne sont pas seuls dans la maison.

Bon, que dire sur ce film ? L’histoire était plutôt intéressante et comme avec Bright, il y avait matière à faire quelque chose de sympa. Mais malheureusement, ce film est à classer dans la catégorie navets car il ne se passe rien. Mais quand je dis rien, c’est rien. Jusqu’à la fin on attend que quelque chose se passe, que le rebondissement tant attendu arrive mais… Non. Enfin si, il y a une seule scène qui valait le coup et qui comporte des doigts. Ceux qui ont vu le film comprendront. The open house met pourtant en place des personnages intéressants comme une voisine qui perd la tête ou un agent immobilier survolté, mais ils ne sont pas du tout exploités. J’ai perdu 1h30 devant ce film. Passez votre chemin !

Casting : Dylan Minnette (13 Reasons WhyDon’t Breathe)

Les infiltrés (bande annonce)

Premier film que je regarde dans le cadre de mon challenge cinéma 2018 et… Grosse surprise ! Bon en même temps, avec un film de Martin Scorsese, je ne prenais pas trop de risques. En plus, ce film était disponible sur Netflix et chéri me conseillait vivement de le regarder alors je n’avais pas d’excuse pour passer à côté.

L’histoire raconte un duel entre la police et la mafia irlandaise. Pour mettre fin au trafic de drogue de la mafia, la police infiltre un agent sous couverture. De son côté, la mafia infiltre également un de ses agents au sein de la police afin de pouvoir surveiller leurs actions. Un double jeu délicat au service d’une course contre la montre pour mettre à terre la partie adverse.

La mafia contre la police ? Mouais. Une histoire de trafic de drogue ? Re-mouais. Et pourtant, Martin Scorsese signe ici un chef d’oeuvre ! Ce film qui dure pourtant 2h30 vous captive tellement que vous ne voyez pas le temps passer. L’histoire est incroyablement bien menée, le final est magnifique et les acteurs sont parfaits. Je ne trouve aucun point négatif à ce film à part le regret de ne pas l’avoir regardé bien plus tôt. A voir absolument si ce n’est pas déjà fait ! En plus, la BO est fantastique avec notamment la présence des Dropkick Murphys.

Casting : Leonardo DiCaprio (The RevenantDjango Unchained), Matt Damon (Interstellar, Elysium), Jack Nicholson (Shining), Vera Farmiga (ConjuringBates Motel)

J’ai vu ce film dans le cadre de mon challenge cinéma 2018.

Avez-vous vu ces films ? Avez-vous aimé ?

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

3 commentaires

  1. Je note pour « Les Infiltrés » ! D’ailleurs, je crois que je vais me faire une sélection spéciale DiCaprio ! J’ai notamment très envie de voir « Aviator » ! Et si tu as l’occasion, il faut ABSOLUMENT que tu voies « Gilbert Grape » de Lasse Hallström. Comment ils ont pu ne PAS lui donner l’oscar pour ce rôle, ça me dépasse !

  2. Pingback: Mes challenges 2018 (ciné et littérature) ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :