Hôtel Grand Amour de Sjoerd Kuyper

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Aujourd’hui, nous allons parler d’un roman jeunesse plein d’humour et de poésie : Hôtel Grand Amour de Sjoerd Kuyper. Laissez-vous emporter dans un univers digne de Wes Anderson aux côtés de Vic, un jeune garçon qui nous raconte son quotidien pas toujours facile, avec beaucoup de dérision.

Hôtel Grand Amour de Sjoerd Kuyper

Synopsis

Au moment où Vic, 13 ans, marque le but qui qualifie son équipe, son père s’effondre, victime d’un infarctus. Il est emmené d’urgence à l’hôpital et Vic et ses trois sœurs doivent alors gérer seuls l’hôtel familial. Très vite, c’est le grand n’importe quoi ! Les clients s’enfuient, les créanciers débarquent : il ne reste plus que quinze jours pour sauver l’hôtel ! Sans rien dire à leur père…

Mon avis sur Hôtel Grand Amour

Pourquoi j’ai choisi de lire ce roman ? Bizarrement, ce n’est pas grâce au résumé. Enfin si, mais ce critère est venu dans un second temps. Ce qui m’a tout de suite attiré dans ce roman, c’est sa couverture et son titre. Comment résister à un roman qui s’appelle Hôtel Grand Amour ? Et j’adore sa couverture à la fois simple et colorée. Ce roman m’a tout de suite plu, avant même de lire la moindre ligne.

L’histoire

Hôtel Grand Amour raconte l’histoire de Vic, un petit garçon de 13 ans. Enfin, ce n’est pas tout à fait ça. C’est plutôt Vic qui nous raconte ses péripéties directement puisque le roman est une retranscription des enregistrements que le garçon effectue avec un vieux magnétophone.

Vic est un petit garçon plein d’entrain et joie. Il est passionné par le foot et rêve de jouer pour l’Ajax. Ce roman commence d’ailleurs durant un match de foot de Vic où son père est victime d’un infarctus au bord du terrain. C’est le début d’une série d’événements rocambolesques et loufoques.

Le père de Vic est emmené à l’hôpital et ses enfants ont interdiction de lui parler de l’hôtel familial qu’il gère quotidiennement. Vic et ses trois sœurs rassurent leur père en disant que l’assurance a envoyé quelqu’un pour gérer l’hôtel durant son absence et que tout se passe à merveille. La vérité est toute autre !

Croulant sous les dettes, l’assurance a refusé d’envoyer un remplaçant à l’hôtel. Vic et ses sœurs se retrouvent donc seuls pour gérer l’hôtel familial et ça ne va pas être une mince affaire ! Entre tous les clients qui fuient l’hôtel, le cuisinier qui refuse de travailler tant qu’il n’aura pas été payé, les créanciers et huissiers qui menacent de tout saisir, … L’hôtel se transforme peu à peu en un vrai capharnaüm !

Pourquoi j’ai aimé ce roman ?

J’ai vraiment adoré ce roman ! Hôtel Grand Amour m’a beaucoup rappelé le film The Grand Budapest Hôtel, tant par son côté loufoque que par l’humour que renferment ses pages. Vic nous raconte des événements très durs pour un garçon de 13 ans : la mort de sa maman, l’hospitalisation de son papa, les dettes de l’hôtel, les huissiers, … Pour un adulte, ce sont déjà des problèmes très graves mais pour un petit garçon, c’est presque la fin du monde. Mais malgré son jeune âge, Vic ne va jamais abandonner, il est bien décidé à sauver l’hôtel familial et son père.

D’ailleurs, l’âge de Vic n’est pas du tout dérangeant dans ce roman. C’est un garçon très mature et il est facile de l’apprécier. Je l’ai même trouvé parfois plus mature que ses deux grandes sœurs. Les sœurs de Vic d’ailleurs, parlons-en. La plus grande est folle amoureuse d’un poète maudit qui reste au bar de l’hôtel toute la journée et qui ne semble pas remarquer son existence. La suivante est dans une période adolescente rebelle, fan de rock et adepte du look gothique. Quant à la dernière (ma préférée), c’est une petite fille pleine d’imagination et de bonne humeur. Une vraie boule de joie et de bons sentiments ! Un petit rayon de soleil dans cette histoire.

Les personnages, principaux et secondaires, sont très intéressants car ils sont tous tournés en dérision à un moment ou à un autre de l’histoire. Chacun apporte sa touche de folie à cette histoire ce qui rend ce roman très drôle. J’ai vraiment apprécié le côté loufoque et burlesque de l’Hôtel Grand Amour. Mais derrière l’humour, on retrouve aussi de la poésie et une histoire touchante. Et c’est vraiment la force de ce roman : il arrive à nous faire ressentir beaucoup de sentiments différents tout en continuant de nous faire rire.

Conclusion

Pour conclure, j’ai adoré le roman Hôtel Grand Amour de Sjoerd Kuyper. C’est un roman plein de tendresse, de poésie et de drames mais avec une bonne dose d »humour. Vous apprécierez son côté burlesque avec des scènes complètement loufoques et des personnages décalés. Mais vous serez aussi touchés par son histoire pas aussi simple qu’on pourrait le croire. Ce roman est une très belle découverte que je vous conseille !

Facebook - Twitter  - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :