The good place – Saison 1 : le purgatoire version 2.0

12

Aujourd’hui, nous allons parler de ma découverte série télé du mois d’octobre : The good place. Cette série était mise en avant sur mon compte Netflix mais je l’ai longtemps ignorée (shame on me). Dès le premier épisode, je suis tombée sous le charme de cette série complètement loufoque. A regarder d’urgence !

The good place – Saison 1 : le purgatoire version 2.0

Synopsis

Après avoir été percutée et tuée par un semi-remorque, Eleanor se réveille dans ce qui semble être la vie après la mort. Lorsque Michael, l’Architecte des lieux, lui apprend qu’elle est au « Bon endroit » compte tenu ses bonnes actions, elle réalise qu’elle a été confondue avec quelqu’un d’autre…

Bande-annonce

Mon avis sur The good place – Saison 1

J’adore les séries comiques mais il est très difficile d’en trouver des bonnes. D’ailleurs, à part New Girl et Brooklyn Nine-Nine, je n’en regarde pratiquement pas. Mais The Good Place vient de faire son entrée dans ma liste des séries comiques préférées grâce à un univers original et un humour à toute épreuve.

L’histoire

The good place – Saison 1 : le purgatoire version 2.0

Quand vous mourrez, votre vie est associée à un certain nombre de points. Toutes vos bonnes actions vous apportent des points en plus. Par contre, toutes vos mauvaises actions font baisser votre moyenne.

Quand Eleanor meurt, elle est accueillie par Michael dans un endroit qu’on appelle « The good place ». Ce quartier (créé et géré par le fameux Michael) est réservé aux personnes qui ont dédié leur vie aux autres. Nous y retrouvons des professeurs, des personnes qui ont fait des grèves de la faim pour protester contre des injustices, des moines, des avocats qui ont dédié leur carrière à l’humanitaire. Bref, The good place, c’est le carré VIP du paradis.

Sauf qu’Eleanor n’a pas mené une vie très altruiste. Son métier était d’escroquer des personnes âgées, elle buvait énormément, faisait beaucoup la fête et sortait avec beaucoup d’hommes. Elle n’était pas très fidèle en amitié ni très aimable. Bref, elle n’a évidemment rien à faire dans ce quartier. Mais l’enfer n’a pas l’air d’être un endroit sympathique non plus. Eleanor va donc tout faire pour cacher cette erreur et tenter de passer inaperçue au Paradis.

Les personnages

The good place – Saison 1 : le purgatoire version 2.0

Le personnage principal est Eleanor. J’ai adoré ce personnage haut en couleur ! Elle sait qu’elle n’a pas mené une vie parfaite et qu’elle n’a rien à faire à The good place. Mais elle décide de devenir une meilleure personne pour rattraper sa vie sur terre. Pour cela, elle décide de prendre des cours d’éthique avec celui qui a été désigné pour être son âme sœur, Chidi. Bien sûr, devenir une meilleure personne n’est pas une tâche facile et les mauvais penchants d’Eleanor vont refaire surface quelques fois.

Dans les personnages que j’ai beaucoup aimés, il y a Michael, l’architecte de The good place. Ce quartier est le premier qu’il crée et qu’il gère seul. On sent bien qu’il n’est pas encore tout à fait à l’aise… Pour notre plus grand bonheur ! J’ai également adoré le personnage de Tahani Al-Jamil, la voisine d’Eleanor. Cette anglaise a passé sa vie à organiser des événements de charité pour aider les défavorisés. Et elle compte bien continuer à exercer ses talents d’organisatrice au paradis ! Le plus drôle ? Tahani, qui adore parler, est en couple avec son âme sœur qui se trouve être un moine bouddhiste qui a fait vœu de silence !

Je vous présente seulement mes personnages préférés mais cette série regorge de personnages secondaires très drôles. Je ne veux pas tout dévoiler pour vous laisser profiter de cette série mais les personnages sont tous originaux et très bien amenés. Les acteurs sont également très bons mais j’y reviendrai un peu plus tard.

Pourquoi j’ai aimé The good place ?

The good place – Saison 1 : le purgatoire version 2.0

The good place a réussi l’exploit de me faire rire pendant 13 épisodes. J’ai toujours un peu d’appréhension en commençant une série comique. Souvent, ce n’est pas très drôle ou alors le pitch s’essouffle vite. Mais cette série a conquis mon cœur dès le premier épisode et j’ai adoré tous les épisodes de cette première saison. Sans exception.

Chaque épisode fait avancer l’histoire principale et nous réserve son lot de surprises. Je ne me suis jamais ennuyée pendant mon visionnage et le plus important, j’ai beaucoup ri ! J’ai vraiment adoré l’univers très coloré et parfois burlesque de The good place et ses personnages originaux. C’est rare dans une série d’avoir autant de personnages secondaires aussi bien travaillés. Chacun a un passé qu’on découvre au fur et à mesure, des qualités mais aussi des défauts. Chaque personnage est très drôle à sa manière et il y en a pour tous les goûts !

On s’identifie facilement à Eleanor même sans tomber dans l’extrême. Mais je pense que personne ne peut se vanter de ne faire que des bonnes actions autours de soi toute la journée. Soyez honnête, on s’est tous dépêché d’arriver dans un rayon du supermarché pour choper le dernier pot de Nutella !

Le casting

The good place – Saison 1 : le purgatoire version 2.0

Côté casting, on retrouve Kristen Bell qu’on connait surtout pour son rôle de Veronica Mars dans la série du même nom. C’était l’instant nostalgie ! Je tiens à rappeler que cette actrice est également la voix de Gossip Girl ! Et ça, ce n’est pas rien !

Par contre, le reste des acteurs ne me disait rien. Il y a Ted Danson (Michael) qui a fait pas mal d’apparitions dans des films et séries mais dont le visage ne me parle pas. Par contre, je note de suivre Jameela Jamil qui joue Tahani, William Jackson Harper qui joue Chidi et surtout D’Arcy Carden qui est exceptionnelle dans le rôle de Janet. D’ailleurs, elle prend des faux airs de Gina Linetti quand elle se transforme en Bad Janet !

Dans les apparitions, on voit parfois Adam Scott. Je l’ai vu récemment dans la magnifique série Big Little Lies.

Conclusion

The good place – Saison 1 : le purgatoire version 2.0

Pour conclure, j’ai vraiment adoré la première saison de The good place ! L’univers coloré et burlesque, l’humour et les personnages décalés font de cette série un très bon divertissement ! J’ai vraiment hâte de pouvoir découvrir la deuxième saison qui est actuellement en cours de diffusion.

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

12 commentaires

  1. J’ai regardé cette série dernièrement et j’ai adoré ! Pareil Netflix me le proposait mais je n’ai cliqué presque que pour Kristen Bell, je n’ai pas été déçue.

  2. J’ai bien aimé la première saison, sans forcément trouver ça révolutionnaire… Jusqu’au twist final que je n’avais absolument, mais ABSOLUMENT PAS vu arriver 😀
    Je ne sais pas si tu as commencé la deuxième saison mais le début peine à trouver un véritable rythme. Cela dit, Janet y prend davantage d’importance et j’avoue que ça me réjouit !

    • MAIS OUI !!! Ce twist final de ouf !!!! Je ne l’avais pas du tout vu venir non plus et c’est ce qui me fait dire que cette première saison était vraiment top !
      J’attends que la deuxième saison soit dispo entièrement avant de me lancer, je n’ai pas la patience d’attendre un nouvel épisode chaque semaine 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :