La malédiction de la zone de confort de Marianne Levy

2

Aujourd’hui, nous allons parler du roman La malédiction de la zone de confort de Marianne Levy. En ce moment, je suis dans ma période romance et j’ai beaucoup de mal à lire autre chose. Il était donc évident que j’allais dévorer cette comédie romantique en moins de temps qu’il n’en faut pour prononcer son titre ! Alors, heureuse ?

Synopsis

Rose a (presque) tout pour être heureuse. Après 763 auditions infructueuses, elle a enfin décroché son premier grand rôle dans la série télé de l’année. Elle peut compter sur le soutien d’une joyeuse bande et d’un fiancé imaginaire avec qui elle assure vivre, enfin, une relation équilibrée. Son unique manque ? Un précieux recueil de poésie médiévale dont elle a besoin pour calmer son émotivité pathologique.

Ben n’a (presque) rien pour être heureux. En panne d’émotions, le scénariste et auteur de polars n’arrive plus à écrire une ligne. Il se noie dans un quotidien sinistre qu’il dissimule mal à ses deux seuls amis. Son unique réconfort ? Les mails hystériques d’une dingue qui lui réclame un bouquin comme une naufragée, une bouée au milieu du Pacifique.

Ils étaient faits pour ne PAS se rencontrer.

Probabilité qu’ils vivent un jour heureux ensemble : nulle.

Probabilité qu’une probabilité soit fausse : non négligeable.

Et si la vie déjouait les algorithmes ?

Mon avis sur La malédiction de la zone de confort

Marianne Levy et moi, c’est une belle histoire d’amitié. Elle a été une des premières auteures à me faire confiance lors de l’ouverture de ce blog. J’ai ainsi pu découvrir son tout premier roman Dress code et petits secrets. J’ai ensuite suivi avec beaucoup d’attention son parcours et je suis très fière de tenir entre mes mains son premier roman édité par une belle maison d’édition. Que de chemin parcouru ! C’est donc avec beaucoup d’émotion que je me suis lancée dans cette lecture. Bien sûr, mon avis sera sincère et totalement honnête comme l’exige toute amitié.

L’histoire

La malédiction de la zone de confort raconte l’histoire de deux personnages très différents que le destin va choisir de réunir.

Rose est une actrice qui attend son heure de gloire. Sa plus grande réussite pour le moment est d’avoir joué dans une pub où l’on voyait ses pieds. Mais la chance est en train de tourner ! Rose a enfin décroché un rôle dans une série télé. Rendez-vous compte, la première série française à l’américaine ! Rose est peut-être en passe de devenir la nouvelle Daenerys Targaryen. Mais le monde de la télé est cruel et Rose va malheureusement en faire les frais.

De l’autre côté, nous avons Ben, un auteur en panne d’inspiration. Le syndrome de la page blanche ? Son quotidien. Il aurait pu continuer à ne pas écrire et à se gaver de cassoulet en boîte si son meilleur ami ne lui avait pas demandé de l’aide. La série télé qu’il produit actuellement possède un scénario catastrophique. Son seul espoir est que Ben le retravaille pour un faire un succès télévisuel.

Quelle était la probabilité pour que Ben et Rose travaillent sur la même série télé ? Et quelle était la probabilité pour que ces deux mêmes personnes se rencontrent autour d’une sombre histoire d’emprunt de recueil de poésie médiévale à la bibliothèque ? La réponse : zéro. Et pourtant.

Les personnages

Cela devient presque une habitude ces derniers temps mais j’ai adoré les deux personnages de ce roman. Je suis incapable de dire lequel j’ai aimé plus que l’autre. Je les choisis officiellement tous les deux comme meilleurs amis. Si, je peux faire ça !

Rose est une jeune femme très attachante. Elle est drôle, pleine d’esprit, travailleuse, fidèle en amour comme en amitié. Sa passion pour les poivrons farcis fait de nous les meilleures amies du monde. Sortir de sa zone de confort est vraiment un défi pour elle mais elle ne compte pas se laisser impressionner. Elle fait de son mieux pour atteindre les objectifs et ne se laisse pas décourager facilement. Heureusement, elle peut aussi compter sur une colocataire / meilleure amie formidable pour l’aider dans toutes ses aventures. Meilleure amie que j’ai adorée au passage !

Ben est le stéréotype de l’auteur torturé qui cherche l’inspiration. Je n’ai eu aucun mal à l’imaginer dans son petit atelier parisien, entouré de canettes de bière et de boîtes de cassoulet. Même si son hygiène de vie est discutable, il n’en est pas moins très attachant également. Entouré de ses deux meilleurs amis qui n’hésitent pas à l’envoyer dans un trou perdu pour l’obliger à écrire, Ben ne peut qu’aller de l’avant ! Grâce à ce scénario de série télé et à un curieux recueil de poésie médiéval (je ne savais même pas que cela existait), la vie de Ben va changer radicalement. Et tant mieux !

Est-ce que j’ai aimé ce roman ?

Oui, bien sûr que j’ai aimé La malédiction de la zone de confort ! J’adore les comédies romantiques et celle-là vient d’entrer directement dans mon top 10. Et je ne dis pas cela uniquement parce que j’apprécie l’auteure. D’ailleurs, j’ai trouvé que l’écriture de Marianne Levy était plus mature, plus assurée. Une belle évolution qui donne naissance aujourd’hui à un roman abouti et bien travaillé pour notre plus grand plaisir.

Les deux personnages sont très attachants et j’ai adoré suivre leurs aventures. Comme dans chaque bonne comédie romantique, il y a des situations rocambolesques, des retournements de situation, des baisers passionnés et des quiproquos. On enchaîne les chapitres sans vraiment s’en rendre compte et on prend énormément de plaisir à découvrir cette belle histoire.

Avec La malédiction de la zone de confort, Marianne Levy a réussi à m’emporter dans son univers et à me faire aimer d’amour ses personnages. J’étais d’ailleurs triste de devoir les laisser derrière moi en arrivant à la dernière page. Vous êtes sûrs qu’on ne peut pas dîner avec des personnages fictifs ?

Conclusion

Pour conclure, La malédiction de la zone de confort de Marianne Levy est une superbe comédie romantique. Si vous êtes fan du genre, vous devez absolument lire ce roman. Si vous n’êtes pas fan, pourquoi ne pas découvrir ce genre avec un bon roman ? Je vous recommande de lire ce livre sous un bon plaid avec une tasse de thé et des petits gâteaux. Ou un plat de poivrons farcis pour vous mettre dans l’ambiance (je vous épargne le cassoulet en boîte). N’hésitez pas à me donner votre avis sur ce roman en commentaire !

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :