Chronique cinéma : Le sens de la fête

2

Quand j’ai vu l’interview de Jean-Pierre Bacri dans le Quotidien, j’ai tout de suite eu envie d’aller voir son nouveau film, Le sens de la fête. Puis les excellentes critiques ont fini de me convaincre et c’est comme cela que je me suis retrouvée au cinéma. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas autant ri devant une comédie française !

Chronique cinéma : Le sens de la fête

Synopsis

Max est traiteur depuis trente ans. Des fêtes il en a organisé des centaines, il est même un peu au bout du parcours. Aujourd’hui c’est un sublime mariage dans un château du 17ème siècle, un de plus, celui de Pierre et Héléna. Comme d’habitude, Max a tout coordonné : il a recruté sa brigade de serveurs, de cuisiniers, de plongeurs, il a conseillé un photographe, réservé l’orchestre, arrangé la décoration florale, bref tous les ingrédients sont réunis pour que cette fête soit réussie… Mais la loi des séries va venir bouleverser un planning sur le fil où chaque moment de bonheur et d’émotion risque de se transformer en désastre ou en chaos. Des préparatifs jusqu’à l’aube, nous allons vivre les coulisses de cette soirée à travers le regard de ceux qui travaillent et qui devront compter sur leur unique qualité commune : Le sens de la fête.

Bande annonce

Mon avis sur Le sens de la fête

Il est très difficile de trouver de bonnes comédies. Surtout de bonnes comédies françaises. Souvent, on tombe dans les clichés ou dans les blagues pas très drôles. Mais mon dernier essai avait été concluant (avec l’excellent film Retour chez ma mère), donc j’avais envie de retenter l’expérience. Et avec le grand Jean-Pierre Bacri, je ne prenais pas un grand risque.

L’histoire

Chronique cinéma : Le sens de la fête

Max est organisateur de soirées. Durant toute une journée, nous allons le suivre dans la préparation du mariage de Pierre et Héléna. Des mariages, il en a organisé des centaines ! Il connaît son métier sur le bout des doigts et possède une équipe d’habitués. Sur le papier, ce mariage est réglé comme du papier à musique. Mais évidemment rien ne va se passer comme prévu !

Tout au long de la soirée, des imprévus vont venir perturber le mariage. De la coupure d’électricité causée par un système électrique défectueux (c’est beau les châteaux mais ce n’est pas très pratique) au repas à improviser à la dernière minute, rien ne va être épargné à Max ! De plus, son équipe ne va pas être très coopérative et va même participer à la descente aux enfers lente et douloureuse de Max.

Mais un organisateur de soirées sait pallier aux imprévus, non ? C’est ce qu’on va voir ! Vivez un mariage presque parfait vu des coulisses et préparez-vous à rire.

Est-ce que j’ai aimé ce film ?

Chronique cinéma : Le sens de la fête

Le sens de la fête est un petit bijou ! J’ai ri du début à la fin et c’est très rare devant une comédie (française ou pas). J’ai adoré chaque moment, chaque scène de ce film. Honnêtement, je n’ai pas vu les presque 2h passer. Les réalisateurs, en plus de nous faire rire, arrivent à nous émouvoir avec des scènes vraiment magnifiques. Ceux qui ont vu le film ne peuvent pas oublier la scène du ballon.

De plus, comme le film Nos jours heureux des mêmes réalisateurs, Le sens de la fête nous propose une brochette de personnages absolument sublimes. Nous avons par exemple le photographe raté qui ne supporte pas que les invités prennent des photos avec leurs smartphones. L’animateur qui se prend pour une star alors qu’il anime des mariages. Le marié absolument imbuvable qui va prendre beaucoup de plaisir à tout critiquer. Ou encore le serveur qui va passer la soirée à draguer la mariée.

Je ne vais pas tout vous révéler mais vous pouvez déjà imaginer le beau bazar que peuvent mettre tous ces personnages.

Le casting

Chronique cinéma : Le sens de la fête

Au niveau du casting, nous avons des habitués mais aussi de très bonnes surprises. Tout d’abord, tout le film repose sur les épaules de Jean-Pierre Bacri qui est magistral ! Un grand acteur qui nous prouve une fois de plus son talent en signant une prestation parfaite.

Ensuite, nous avons les habitués comme Gilles Lellouche que j’ai trouvé vraiment drôle et très juste alors que je ne l’apprécie pas forcément d’habitude. Mais aussi Jean-Paul Rouve, excellent comme d’habitude et Vincent Macaigne que j’adore (d’ailleurs je vous invite à le découvrir dans le superbe film 2 automnes 3 hivers).

Dans les bonnes surprises, on peut citer William Lebghil. Je suis habituée à le voir dans son rôle de Slimane dans la série Soda mais j’ai pu le découvrir dans un tout nouveau genre ici. J’ai vraiment été agréablement surprise par sa prestation. Il y a également Alban Ivanov qui est excellent tout comme Eye Haïdara. Pour finir, grosse surprise de retrouver Suzanne Clément que j’avais adorée dans le magnifique film Mommy de Xavier Dolan.

Conclusion

Chronique cinéma : Le sens de la fête

Pour finir, j’ai vraiment adoré Le sens de la fête. C’est une comédie vraiment plaisante à regarder qui vous fera rire pendant deux heures. Les acteurs sont excellents, les personnages tous plus drôles et touchants les uns que les autres. Même la musique est sublime ! Vraiment, s’il y a bien un film à ne pas rater cette année c’est bien celui-là !

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :