The 100 – Saison 1 : Houston, on a un problème !

9

The 100 est une série que je veux regarder depuis longtemps. Bien qu’elle soit en ligne sur Netflix, je ne trouvais jamais le temps de me lancer. Puis le Bingo Séries de septembre / octobre est tombé et il possède un thème « Espace » à compléter. Ne regardant aucune série SF en ce moment, j’étais bien embêtée. J’ai donc décidé de commencer The 100 et j’ai adoré !

The 100 – Saison 1 : Houston, on a un problème !

Synopsis

The 100 se passe 97 ans après qu’une guerre nucléaire a détruit la civilisation humaine sur Terre. Un vaisseau spatial avec les derniers humains survivants envoie 100 jeunes délinquants sur Terre pour investiguer la possibilité de re-coloniser la planète.

Bande annonce

Mon avis sur The 100 – Saison 1

The 100 est une série qui est adaptée des romans du même nom de Kass Morgan. N’ayant jamais lu les livres, mon avis se base uniquement sur le visionnage des 13 épisodes de la première saison.

L’histoire

The 100 – Saison 1 : Houston, on a un problème !

The 100 est une dystopie qui propose un univers où la terre n’est plus habitable suite à une guerre nucléaire. Les survivants vivent dans l’Arche, un vaisseau qui est en orbite dans l’espace, autour de la terre.

97 ans après la guerre qui a irradié la planète, le chancelier de l’Arche décide d’envoyer 100 adolescents pour vérifier si la terre est de nouveau habitable. L’Arche commence à manquer d’oxygène et la seule solution pour sauver tout le monde serait de renvoyer les habitants sur terre. Les adolescents sont choisis dans la prison du vaisseau car se débarrasser des délinquants permettra d’augmenter l’oxygène pour les « honnêtes » citoyens.

Les adolescents sont donc envoyés de force sur terre et advienne que pourra ! Une fois arrivé sur place, il faudra donc s’organiser pour survivre sur une planète devenue hostile. Bien vite, les nouveaux arrivants vont se rendre compte qu’ils ne sont pas seuls et que les terriens ne sont pas ravis de voir des nouveaux arriver de l’espace.

Du côté de la terre

The 100 – Saison 1 : Houston, on a un problème !

Parlons tout d’abord de ce qu’il va se passer du côté de la terre. Les 100 adolescents vont arriver tant bien que mal sur la terre où la planète a repris ses droits. A partir de ce moment, deux clans vont se former. D’un côté, nous avons ceux qui décident qu’ils ne doivent plus rien à l’Arche puisqu’on a voulu se débarrasser d’eux. Ce clan est mené par Bellamy Blake, chef de la rébellion. Ce personnage est très intéressant puisqu’il ne faisait pas partie des adolescents choisis. Bellamy a réussi à s’incruster dans le vaisseau partant sur la terre pour suivre sa sœur et la protéger.

De l’autre côté, nous avons les « gentils » menés par Clarke Griffin. Eux tentent d’entrer en contact avec l’Arche pour les prévenir qu’il est à nouveau possible de vivre sur la terre. Clarke est la fille d’Abby Griffin, médecin restée sur le vaisseau et qui suit de près les 100.

The 100 – Saison 1 : Houston, on a un problème !

Mais au fur et à mesure des jours, la frontière entre le bien et le mal va devenir floue. Les adolescents vont devoir faire des choix cruciaux pour leur survie. Surtout quand The 100 va se transformer en Lost avec l’arrivée des terriens. Ceux-ci ne sont pas très contents de voir leur territoire envahi par les adolescents et comptent bien se débarrasser d’eux fissa ! Les 100 arriveront-ils à s’unir pour faire face à la menace des terriens ?

Du côté de l’Arche

The 100 – Saison 1 : Houston, on a un problème !

Du côté de l’Arche, il va se passer beaucoup de choses aussi. Après le départ des 100 pour la terre, le corps du chancelier Thelonius Jaha va être retrouvé. Heureusement pour lui, la balle qu’il a reçue n’a pas réussi à le tuer. Une enquête va donc commencer pour savoir qui a tenté de tuer le chancelier. Il faut dire que beaucoup de monde veut le voir mort. Sa politique pour économiser l’oxygène ne plaît pas à beaucoup de personnes et pour beaucoup, le fait d’avoir envoyé des adolescents à la mort ne passe pas. Mais pas du tout !

Une lutte de pouvoir va donc faire rage sur l’Arche. Les travailleurs veulent voir partir le chancelier Jaha alors qu’il fait tout son possible pour sauver les habitants du vaisseau.

Pourquoi on regarde the 100

The 100 – Saison 1 : Houston, on a un problème !

On regarde The 100 parce que c’est une série très addictive. Il n’y a aucun temps mort, aucun épisode ne sert à rien. L’histoire avance à un rythme très soutenu et arrive toujours à nous surprendre. J’avais beau faire des plans dans ma tête pour prévoir la suite de l’histoire, les scénaristes arrivaient toujours à prendre un autre chemin que celui qui était évident. Et c’est vraiment ce qui est appréciable avec cette série.

Ensuite, j’ai beaucoup aimé les personnages. Bon, sauf Murphy, mais je pense qu’il n’est pas possible de l’aimer. J’adore le personnage de Bellamy et son côté bipolaire. D’un côté, c’est le gars gentil qui veut seulement protéger sa petite sœur. Mais d’un autre côté, c’est aussi un type imprévisible et incontrôlable qui veut s’imposer en tant que leader. Par contre, j’ai eu plus de mal avec le personnage de Clarke parce que je n’arrive pas à la cerner. J’aime son côté gentil et altruiste mais elle a aussi un côté bitch que j’ai du mal à supporter. Pour finir, bien que prévisible, j’ai bien aimé le triangle amoureux entre Clarke / Raven / Finn.

Le casting

The 100 – Saison 1 : Houston, on a un problème !

Pour finir cette chronique qui commence à être bien longue, faisons un petit tour du casting. Nous retrouvons quelques visages connus comme Richard Harmon, qu’on a déjà vu dans Bates motel, ou Isaiah Washington, le célèbre Dr Preston Burke de Grey’s Anatomy.

Du côté des acteurs à suivre, je retiens Eliza Taylor (Clarke), Bob Morley (Ballamy), Thomas McDonell (Finn), Marie Avgeropoulos (Octavia) et Lindsey Morgan (Raven).

Conclusion

Pour conclure, The 100 est une très bonne surprise et une belle découverte ! Merci au Bingo Séries et à son thème sur l’espace de m’avoir poussée à me lancer. J’ai vraiment hâte de pouvoir découvrir la deuxième saison. Heureusement, elle est déjà sur Netflix !

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

9 commentaires

  1. La suite est encore plus chouette que cette saison 1 ! J’ai décroché à un moment mais mon copain a continué et j’ai repris en cours de route avec lui car j’étais trop curieuse ^^

  2. Aloreuh SI, il est possible d’apprécier le personnage de Murphy. A vrai dire, je suis à jour dans toutes les saisons et c’est actuellement mon personnage préféré, je pense (quasiment à égalité avec Raven)(et Octavia ou Indra, dans une moindre mesure). Par contre, j’ai jamais pu encadrer Clarke et ses dilemmes moraux à deux francs six sous (encore que dans les dernières saisons, elle est un peu moins débile que dans les premières)(comme Bellamy)(ils s’influencent mutuellement en bien, en fait). Et alors, Finn… N’en parlons pas 😀
    Sinon, j’aime beaucoup la série, comme tu l’as signalé, tout n’est pas parfaitement prévisible et elle arrive encore à me divertir sur la longueur. Mais les personnages souffrent clairement quelquefois de grossières caricatures (cf. Lincoln)… Heureusement, il leur arrive toujours des problèmes, ça relance la machine 🙂

  3. J avais trouvé un peu relou la fin de la dernière saison (la 3 je crois) mais je regarderai quand même la nouvelle parce que j adore Bellamy; )

  4. Pingback: Bingo Séries #6 : Septembre / Octobre 2017 ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :