L’affaire Jennifer Jones (Looking for JJ) de Anne Cassidy

2

Aujourd’hui, nous allons parler du roman L’affaire Jennifer Jones de Anne Cassidy. J’ai profité d’une réédition de ce roman aux éditions Milan pour découvrir cette histoire qui m’intriguait énormément. Est-ce qu’une enfant de 10 ans est capable de tuer un autre enfant ? Peut-on reprendre une vie normale après avoir grandi dans un centre pénitencier ? Tant de questions qui se cachent dans les pages de ce roman.

L'affaire Jennifer Jones (Looking for JJ) de Anne Cassidy

Synopsis

Alice Tully. 17 ans, jolie, cheveux coupés très court. Etudiante, serveuse dans un bistrot. Et Frankie, toujours là pour elle. Une vie sans histoire. Mais une vie trop lisse, sans passé, sans famille, sans ami. Comme si elle se cachait. Comme si un secret indicible la traquait…

Mon avis sur L’affaire Jennifer Jones

Les éditions Milan ont publié pour la première fois ce roman en 2006 et j’étais passée complètement à côté. Pourtant ce genre de drame, j’adore ! J’ai donc profité de cette réédition (avec une couverture que je trouve parfaite) pour découvrir qui se cache derrière Jennifer Jones.

L’histoire

Alice Tully est une adolescente comme les autres. Elle travaille dans un café en attendant d’entrer à l’université en septembre et vit une belle histoire avec Frankie. Enfin, elle n’est pas vraiment comme les autres. Alice n’a pas de famille, pas d’amis et vit chez Rosie, qui l’héberge avant son entré à l’université. On ne connaît pas son histoire mais on sent dès le début que son passé l’empêche de profiter du présent.

Jennifer Jones est un nom que tout le monde connaît aux Etats-Unis. A l’âge de 10 ans, cette jeune fille a tué une de ses camarades avec une batte de Baseball. Coup de folie ou accident ? La petite fille a été jugée coupable et envoyée dans un centre pénitencier. Aujourd’hui, la presse révèle que Jennifer Jones a été relâchée. Commence une chasse à l’homme pour retrouver la tristement célèbre tueuse.

Mais quel est le lien entre Alice Tully et Jennifer Jones ?

Alice Tully

Le roman est séparé en deux parties (en fait, il est séparé en trois parties mais je ne peux pas vous parler de la dernière section sans vous spoiler). La première partie raconte le quotidien d’Alice Tully. Cette jeune fille vit chez Rosie, une femme qui prend soin d’elle et l’héberge en attendant son entré à l’université. Alice pourrait être une adolescente comme les autres mais dès le premier chapitre, on sent que quelque chose ne va pas.

Alice ne parle jamais de sa famille, ni de ses amis. Elle passe son temps avec Frankie, son petit ami très possessif et Rosie. A part son travail, elle ne semble pas beaucoup sortir. Alice est introvertie et très discrète. Les relations sociales ne semblent pas être son fort et on sait qu’elle nous cache quelque chose. Mais tout s’accélère lorsqu’un détective privé débarque au café où travaille Alice. Après plusieurs mâtinés passées au café, il confie à Alice qu’il est à la recherche de Jennifer Jones. La jeune fille est alors prise d’une terrible crise d’angoisse. Quel est le lien entre les deux jeunes femmes ?

Jennifer Jones

La seconde partie de ce roman est consacrée à Jennifer Jones, une jolie petite fille de 10 ans. On ne peut pas dire que Jennifer soit une petite fille comme les autres. En effet, elle vit seule avec sa maman qui est une ancienne mannequin qui cherche à tout prix à reprendre sa carrière. La mère de Jennifer est soit sortie, soit effondrée sur son lit dans sa chambre laissant sa fille se débrouiller toute seule.

Mais Jennifer ne se laisse pas abattre, elle est débrouillarde et aime montrer le book de sa mère à ses amies. Après avoir vécu avec sa grand-mère puis en foyer d’accueil, Jennifer pense pouvoir démarrer une nouvelle vie avec sa mère à la compagne. Mais bien vite, les vieux démons de la famille sont de retour. Sa mère est de nouveau en quête d’une nouvelle carrière de mannequin et Jennifer est abandonnée à propre sort. Heureusement, elle pourra compter sur ses voisines et camarades de classe Michelle et Lucy pour la soutenir. Enfin jusqu’au jour où les trois fillettes décident d’aller se promener le long du barrage. Seules deux enfants rencontreront ce jour-là.

Conclusion

Pour conclure, j’ai beaucoup aimé L’affaire Jennifer Jones de Anne Cassidy. J’ai trouvé l’histoire très prenante que ce soit celle d’Alice Tully ou celle de Jennifer Jones. J’ai aimé la façon dont ces deux histoires se combinent et se complètent. Même s’il est difficile de comprendre comment une enfant de 10 ans peut commettre un meurtre, ce roman explore plusieurs pistes et nous aide à assembler les pièces du puzzle Jennifer Jones petit à petit. Si vous aimez les drames, ce roman est fait pour vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

  1. Brrr! Ça paraît glaçant comme histoire !
    Tu me fait penser: Pierre Bellemare avait sorti il y a quelque années un livre: « L’Enfant criminel » où il répertoriait des cas authentiques d’enfants meurtriers. J’en avais eu la chair de poule ! Mais je pense que ce livre t’intéresserait car il aborde le sujet sans juger en tenant compte de l’environnement de l’enfant : famille éclatée, violence scolaire ou encore la violence dans les films, les infos, les mangas ou les jeux vidéos ! Si aucun adulte n’est là pour faire comprendre la différence entre réel et virtuel, ça peu faire des dégâts !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :