Ecoute le rossignol de Lucy Strange : coup de coeur !

2

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du roman Ecoute le rossignol de Lucy Strange. Ce roman est une magnifique découverte qui a su me toucher par ses mots et son histoire. Un roman plein de poésie qui aborde des sujets pourtant difficiles comme la mort et la maladie mentale. J’espère qu’à travers cette chronique, je vous donnerai envie à votre tour de découvrir l’histoire d’Henry.

Ecoute le rossignol de Lucy Strange : coup de coeur !

Synopsis

Henrietta, surnommée Henry, emménage dans une grande maison à la campagne avec sa famille, qui est sens dessus dessous après un événement dramatique. Henry, esseulée, entreprend d’explorer les environs comme les héros de ses livres Alice au Pays des Merveilles et Moogli. Dans le bois d’à côté, elle rencontre Moth, une vieille dame étrange, qui malgré son allure de sorcière va devenir son amie et l’aider à sauver sa famille…

Mon avis sur Ecoute le rossignol

Dès que j’ai découvert ce livre dans le catalogue des éditions Castelmore, j’ai tout de suite eu envie de me plonger dedans. J’ai trouvé la couverture absolument magnifique et je peux vous dire qu’elle est encore plus belle en vrai ! Et le titre laisse déjà présager une belle histoire alors il était difficile de passer à côté.

L’histoire

Henry et sa famille emménagent à Hope House, une jolie maison de campagne entourée de verdure. Un nouveau départ pour cette fratrie qui souffre énormément suite à un drame survenu un an plus tôt. La maman d’Henry n’est plus que l’ombre d’elle-même. Elle passe ses journées enfermée dans sa chambre à dormir et seules les visites du médecin viennent rythmer sa journée. Le père d’Henry, qui a de plus en plus de mal à assumer l’état de sa femme et ses responsabilités envers sa famille, préfère fuir Hope House et aller travailler en Italie.

Henry se retrouve donc seule dans cette grande maison avec pour seule compagnie sa petite sœur, Porcinette, sa gouvernante et la cuisinière. Pour occuper ses journées, Henry aime se plonger dans son livre de contes de fée et explorer les bois derrière la maison. Elle ne tardera pas à découvrir qu’une sorcière se cache dans l’obscurité de la forêt mais qu’elle pourrait devenir un fidèle allié pour sauver sa famille.

Henry contre le reste du monde

Henry n’a peut-être que 12 ans, mais c’est une petite fille très mature. A aucun moment je n’ai été dérangée par son âge qui pourtant aurait pu être un gros point faible. Henry est une petite fille très intelligente, pétillante, pleine d’imagination et de courage. Elle va se battre pour sauver sa famille et ne jamais abandonner malgré les difficultés. Elle va entrer en guerre contre un docteur malveillant sans jamais regarder en arrière et être freinée par son jeune âge.

J’ai adoré découvrir ce roman à travers les yeux d’Henry. J’ai aimé avoir peur avec elle mais aussi être émerveillée par le monde qu’elle a créé autour d’elle. Et j’ai également beaucoup aimé sa relation avec sa petite sœur Porcinette. Henry est une grande sœur formidable qui ferait tout pour le bonheur de la petite.

Bien que le roman Ecoute le rossignol soit plein de drames et de difficultés, c’est aussi une magnifique histoire pleine de magie et de poésie. Les contes de fée sont omniprésents dans ce roman et j’ai été totalement absorbée par le monde d’Henry.

Ode à un rossignol

Pour terminer cette chronique, j’ai envie de partager avec vous le poème Ode à un rossignol de Keats (dont je vous ai déjà parlé dans ma chronique du film Bright Star). Je trouve ce poème absolument magnifique et il a son importance dans cette histoire. J’ai déjà dû le lire une bonne centaine de fois mais à chaque fois il réussit à me toucher en plein cœur. C’est à mon tour de partager avec vous une partie de ce poème que je vous invite à aller découvrir dans son intégralité :

Debout dans la nuit, j’écoute et plus d’une fois

J’ai été presque amoureux de la mort apaisante,

Je lui ai donné de doux noms en plus d’un vers pensif,

Pour qu’elle enlevai dans l’air mon souffle calme ;

Maintenant plus que jamais il semble délicieux de mourir,

De finir à minuit sans souffrance

Pendant qu’au dehors lu répands ton âme

Dans une telle extase !

Tu chanterais encore ; moi, j’aurais des oreilles qui

[n’entendraient pas —

Ton sublime Requiem résonnerait sur un tertre de gazon.

Conclusion

Pour conclure, je vous conseille vraiment de lire Ecoute le rossignol de Lucy Strange. Je suis tombée amoureuse de ce roman magnifique aussi dramatique que poétique. C’est une merveilleuse histoire que vous pourrez découvrir à travers les yeux de la petite Henry. Si vous croisez le chemin de ce roman, n’hésitez pas une seule seconde et lancez-vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :