Heartless, tome 2 : Despair de Ker Dukey

2

Aujourd’hui nous allons parler du roman Heartless, tome 2 : Despair de Ker Dukey. Il y a peu de temps je découvrais la Dark Romance avec le premier tome qui ne m’avait pas totalement convaincu. Qu’en est-il de ce second tome ? Même si je ne peux toujours pas dire que j’ai adoré ce roman, je l’ai trouvé beaucoup mieux que le premier tome. J’ai surtout aimé me plonger dans la tête d’un psychopathe.

Heartless, tome 2 : Despair de Ker Dukey

Synopsis

L’enfance de Ryan a été un enfer. Les blessures de son passé ont fait de lui un homme dangereux, incapable de s’attacher aux autres ou d’éprouver des émotions : un psychopathe. Après avoir passé dix-huit ans dans une unité psychiatrique, le voilà enfin en liberté. Mais les choses ont changé. Son frère Blake a épousé Melody qui lui a donné une petite fille, Cereus. Et sa ravissante nièce, qui est devenue son obsession, ignore tout de lui. L’homme qu’elle va rencontrer ne peut rien contre ses pulsions, et il n’existe aucun remède à sa folie.

Mon avis sur Heartless, tome 2 : Despair

Heartless n’avait pas été un coup de cœur. J’avais même eu du mal avec la Dark Romance que je découvrais par la même occasion. Mais comme je suis une lectrice aventureuse, j’ai tout de même décidé de lire la suite en me plongeant dans Despair. Et cette nouvelle lecture est plutôt une bonne surprise !

L’histoire

Si Heartless était centré sur les personnages de Melody et Blake, Despair nous plonge dans la tête de Ryan. Et ce qu’il s’y trouve n’est pas joli, joli. Ce deuxième tome nous entraîne plusieurs années plus tard puisque Melody a maintenant 40 ans. Elle est toujours en couple avec Blake et ils ont une fille de 17 ans, Cereus. Ce couple file le parfait amour puisqu’ils continuent à coucher ensemble en permanence et partout (vous sentez mon agacement venir ?).

De son côté, Ryan a été enfermé dans une unité psychiatrique après avoir été jugé irresponsable de ses actes pour tous les meurtres qu’il a commis. Le jeune homme ne ressent toujours aucune émotion et compte bien continuer à assouvir ses envies morbides. Après avoir mené son psychiatre en bateau en lui faisant croire qu’il était guéri, Ryan est enfin libre de sortir de l’hôpital pour retrouver la vie normale.

Si Ryan compte bien reprendre sa vie et continuer à assouvir ses désirs, Blake ne l’entend pas de cette manière lorsqu’il apprend la nouvelle. Alors qu’il veut protéger Melody en lui cachant que le meurtrier de ses parents est de nouveau en liberté, il va passer à côté de la nouvelle cible de Ryan : Cereus.

Les points positifs

Nous allons commencer par parler des points positifs de Despair. Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé me plonger dans la tête de Ryan. Ce n’est pas évident de se trouver dans l’esprit d’un psychopathe, ses pensées sont très souvent malsaines et dérangeantes mais cela reste tout de même intéressant. Despair est plus un thriller qu’une romance et c’est ce que j’ai aimé dans ce tome.

Ryan est un être à part qui ne ressent aucune émotion. Il agit à l’instinct pour satisfaire ses envies sans jamais se soucier des autres. J’ai beaucoup aimé sa relation avec Cereus, la fille de Melody et Blake. Elle n’a rien d’une relation classique entre un oncle et sa nièce mais j’ai aimé suivre ces deux êtres borderline. On ne sait pas jusqu’où peut aller ce nouveau duo et j’ai vraiment aimé cette attente électrique qui nous suit jusqu’au tout dernier chapitre.

Les points négatifs

Comme je l’ai dit dans l’introduction, je ne peux pas dire que j’ai adoré Despair en raison de quelques points négatifs. Bon, déjà vous vous en doutez, j’ai sauté toutes les scènes de sexe qui n’apportent absolument rien à l’histoire. Les parties de jambes en l’air de Melody et Blake étaient déjà omniprésentes dans le premier tome et je les ai malheureusement retrouvées dans ce second opus. Heureusement, elles sont beaucoup plus rares et ne m’ont pas empêché d’apprécier l’histoire.

Deuxième point négatif, j’ai trouvé les pensées de Ryan un peu répétitives. Alors oui, c’est un pervers psychopathe qui aime tuer et pense constamment à des effusions de sang. S’il est très intéressant de découvrir ce personnage et son mode de fonctionnement, j’aurais aimé que l’auteure soit plus inspirée concernant ses pensées. On retrouve souvent les mêmes phrases, les mêmes idées et c’est dommage car Ryan est un personnage avec énormément de potentiel.

Conclusion

Pour conclure, Despair est plutôt une bonne surprise. Même s’il reste des points qui m’ont gêné durant ma lecture, j’ai toute de même apprécié ce second tome de Heartless. J’ai beaucoup aimé me plonger dans la tête de Ryan et découvrir le mode de fonctionnement de ce psychopathe. J’ai également apprécié le personnage de Cereus qui est également très intéressant dans son côté borderline. Je suis curieuse de découvrir la suite de cette saga qui semble s’améliorer. A suivre !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :