Ciné Club #40 : Slevin, Split et Mommy

4

Aujourd’hui, je vous présente mon Ciné Club #40. Cette nouvelle sélection se compose de trois films que je voulais voir depuis longtemps et qui commençaient vraiment à prendre la poussière dans ma Wish List. J’ai donc rattrapé mon retard niveau cinéma en visionnant Slevin (disponible sur Netflix), Split et Mommy.

Ciné Club #40 : Slevin, Split et Mommy

Ciné Club #40

Slevin (bande annonce)

Ciné Club #40 : Slevin, Split et Mommy

Etant amatrice de films où l’on ne comprend absolument rien jusqu’à ce que tout s’éclaire lors d’un grand final, Lapin me conseillait de voir depuis longtemps le film Slevin de Paul McGuigan. Netflix ayant décidé de l’ajouter à son catalogue, je n’avais plus d’excuse pour me lancer dans ce film policier incroyable.

Slevin Kelevra débarque à New York pour rendre visite à un ami. Il vient de perdre son appartement, sa copine et ses papiers. Cela n’est déjà pas très cool et au lieu de passer du bon temps avec un ami, il va se retrouver au milieu d’un conflit entre deux grands mafieux qui contrôlent la ville. Comment ? Tout le monde le prend pour Nick Fisher ! Son fameux ami qui devait l’attendre chez lui et qui n’a jamais montré le bout de son nez. Et comme il était chez lui et qu’il n’a plus de papiers pour prouver sa véritable identité… Enfin, vous voyez le tableau !

Ciné Club #40 : Slevin, Split et Mommy

J’ai vraiment adoré Slevin. Tout au long du film, on essaye de comprendre ce qu’il se passe, le lien entre tous les personnages et qui sont les méchants dans cette histoire de fou. Mais ce n’est qu’à la fin du film quand on nous donne les clés pour comprendre que toutes les pièces du puzzle s’assemblent. Slevin est vraiment un film à voir !

Casting : Josh Hartnett (Penny Dreadful), Morgan Freeman (TranscendanceInsaisissables), Ben Kingsley (La Liste de Schindler), Lucy Liu (Kill Bill, Charlie et ses Drôles de Dames), Bruce Willis (Split)

Split (bande annonce)

Ciné Club #40 : Slevin, Split et Mommy

Slip est le dernier bébé de M. Night Shyamalan (papa entre autre de Sixième Sens). J’ai entendu de tout concernant ce film, du bien comme du mauvais. Mais la plupart des gens qui m’ont parlé de ce film étaient plutôt mitigés. Mais j’aime bien me faire mon propre avis alors j’ai tout de même décidé de regarder Split.

L’histoire commence lorsque trois jeunes filles se font kidnapper et se retrouvent enfermées dans une cave. Cela aurait pu être une histoire banale si le ravisseur, Kevin, ne présentait pas un trouble dissociatif de la personnalité. Depuis qu’il est suivi par le docteur Fletcher, Kevin a manifesté 23 personnalités. Des hommes, des femmes, des enfants qui se battent tous pour être dans la lumière et prendre possession du corps de Kevin. Le sort des jeunes filles peut être très différent selon qui est dans la lumière…

Ciné Club #40 : Slevin, Split et Mommy

Je ressors assez mitigée de Split. J’ai été absolument fascinée par la première partie du film. J’ai adoré découvrir les personnalités de Kevin et suivre son histoire. Si le film avait entièrement été basé sur les troubles dissociatifs de la personnalité, j’aurais été la cinéphile la plus heureuse du monde. Malheureusement, la deuxième partie du film, qui tire beaucoup trop sur le fantastique pour moi, m’a gâché mon visionnage. Dommage, ce film avait si bien commencé.

Casting : James McAvoy (Trance, Jane, Le Monde de Narnia), Jessica Sula (Skins UK), Betty Buckley (Carrie au bal du Diable, Phénomènes).

Mommy (bande annonce)

Ciné Club #40 : Slevin, Split et Mommy

Je pense que j’étais une des rares personnes à n’avoir pas encore vu ce film qui a eu énormément de succès. Xavier Dolan a même reçu le prix du jury à Cannes en 2014 pour ce drame poignant. Même si je suis une grande fan du réalisateur, je n’avais tout simplement pas eu l’occasion de visionner Mommy. Heureusement qu’Arte est là pour nous faire découvrir ce genre de petit bijou du cinéma !

Diane est une maman célibataire qui tente de s’en sortir dans la vie comme elle peut. Elle enchaîne les petits boulots et vit modestement dans un quartier tranquille. Son fils, Steve, est placé dans un institut spécialisé car il a beaucoup de mal à gérer sa colère et devient parfois très violent. Mais suite à un incident qu’il a déclenché, Steve est obligé de retourner vivre avec sa mère. Mère et fils vont alors devoir apprendre à vivre ensemble, dans la joie comme dans la douleur. Et la mystérieuse Kyla, voisine effacée de Diane, va tenter d’apaiser cette relation conflictuelle.

Ciné Club #40 : Slevin, Split et Mommy

Je pense que je n’ai pas besoin de le préciser mais Mommy est un film merveilleux à voir absolument ! Je suis vraiment tombée amoureuse de son histoire, de ses personnages, de sa réalisation et de sa musique. Tout est absolument parfait !

Casting : Anne Dorval (Laurence Anyways), Antoine-Olivier Pilon, Suzanne Clément

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

4 commentaires

  1. Il n’y a que Mommy que je n’ai pas encore vu (même si j’avais eu, de mémoire, le temps de zapper dessus lorsqu’il est passé sur Arte)(aah, ces accents et expressions québécoises…).
    Concernant Split, je suis d’accord avec toi : la deuxième partie nous prend un peu pour des pigeons alors que jusque là, il y avait une tension anxiogène qui me plaisait plutôt bien (cf. la scène où Casey suit Edwig pour découvrir que sa fenêtre de chambre est en fait… un dessin). Bon après, c’est toujours les mêmes grosses ficelles à base d’abus dans l’enfance, blabla, à croire que les Américains connaissent que ça pour pondre des personnages un tant soit peu torturés et « profonds » (je pose un lol quand même).
    Et pour ce qui est de Slevin, je plussoie mille fois 😀 Je l’ai vu quand il est sorti au cinéma, et j’avais adoré. Tellement que j’avais même acheté le DVD à la sortie et tout…

  2. J’ai énormément aimé Split (même si je comprends le reproche – perso, je n’y ai pas forcément vu que du fantastique, je pense que les interprétations et points de vue assez ouverts) et surtout Mommy est une sacrée claque !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :