Gotham, saison 1 : retour aux origines du mal

0

Aujourd’hui, nous allons parler série tv avec la saison 1 de Gotham. Bien que je sois très en retard dans mes séries, je ne manque jamais une occasion d’en commencer une nouvelle (je suis une série addict qui assume). En plus, Gotham est disponible sur Netflix alors pourquoi se priver ?

Gotham, saison 1 : retour aux origines du mal

Synopsis

Tout le monde connaît le Commissaire Gordon, valeureux adversaire des plus dangereux criminels, un homme dont la réputation rime avec « loi » et « ordre ». Mais que sait-on de son histoire ? De son ascension dans une institution corrompue, qui gangrène une ville comme Gotham, terrain fertile des méchants les plus emblématiques ? Comment sont nées ces figures du crime, ces personnages hors du commun que sont Catwoman, le Pingouin, l’Homme-mystère, Double-Face et le Joker ?

Bande annonce

Mon avis sur Gotham – Saison 1

Pour être honnête avec vous, je ne suis pas une grande fan de Batman. J’ai vu quelques films mais ils ne m’ont pas marqué plus que ça. Pourtant, on m’a dit tellement de bien de Gotham que j’avais envie de découvrir cette série.

L’histoire

Gotham, saison 1 : retour aux origines du mal

Tout commence lorsque les parents du jeune Bruce Wayne sont sauvagement assassinés dans la rue. Bruce n’est pas encore un justicier masqué mais seulement un petit garçon qui va être pris en charge par le majordome de la famille, Alfred (qui est encore tout jeune).

L’enquête du couple Wayne, riche famille de Gotham et propriétaire de Wayne Industries, va être confiée à un tout jeune inspecteur qui vient d’arriver en ville, James Gordon. Il fera la promesse au jeune Bruce de retrouver l’assassin de ses parents mais cela ne va pas être une mince affaire. La police de Gotham est gangrenée par la corruption et beaucoup de monde va s’appliquer à lui mettre des bâtons dans les roues. Et son coéquipier, Harvey Bullock, ne sera pas toujours là pour l’aider.

Dans Gotham, la guerre fait rage entre les familles de deux mafieux. La ville est dirigée par Carmine Falcone mais le mafieux se fait vieux et son pouvoir est remis en cause. D’un côté, nous avons une famille rivale tenue par Salvatore « Sal » Maroni qui veut reprendre le contrôle de la ville. De l’autre, nous avons Fish Mooney, bras droit de Falcone qui veut elle aussi évincer le chef actuel pour prendre sa place. Une guerre des gangs qui va faire couler beaucoup de sang.

L’enfance des héros

Gotham, saison 1 : retour aux origines du mal

Ce que j’ai aimé dans Gotham, c’est de découvrir l’enfance des héros et des méchants que nous connaissions déjà dans les films sur Batman (désolée, je n’ai pas lu les BD donc je ne peux pas vous parler de cette partie). D’ailleurs, Batman n’est pas encore un homme accompli luttant contre le crime pour protéger Gotham. C’est encore un jeune garçon, traumatisé par la mort de ses parents mais qui a déjà beaucoup de courage. Il va mener sa petite enquête personnelle pour retrouver le meurtrier de ses parents mais aussi mettre le nez dans les activités illégales de Wayne Industries. Autant vous dire qu’il ne va pas se faire que des amis ! Mais il pourra toujours compter sur Alfred, son majordome et fidèle ami et sur une jeune fille de son âge, Selina Kyle. Son nom ne vous dit rien ? Peut-être que Catwoman vous parle plus ?

Un personnage très important de cette saison est Oswald Cobblepot. Idem, son nom ne vous parle peut-être pas mais si je vous dis Le Pingouin ?  Ce jeune homme à l’allure étrange va tourner et retourner sa veste tout au long de la série pour se faire sa place à Gotham. Il débute aux côtés de Fish, puis va devenir proche à tour de rôle de Falcone et Maroni. Rien ne l’arrête ! Il va même réussir à se lier à Jim Gordon pour le meilleur et pour le pire.

Les acteurs

Gotham, saison 1 : retour aux origines du mal

Le casting de Gotham est assez impressionnant ! Le détective Jim Gordon est joué par Ben McKenzie (qui jouait notamment dans Newport Beach). Son acolyte, Harvey Bullock, est joué par Donal Logue que vous avez déjà pu voir dans Sons of Anarchy et l’excellent film Zodiac. Dans les visages connus, on retrouve Cory Michael Smith que j’ai vu récemment dans The Guard avec Kristen Strewart et Morena Baccarin qui joue Vanessa dans Deadpool et Jessica Brody dans Homeland.

Dans les acteurs que je ne connaissais pas, je me note de suivre la petite Camren Bicondova qui joue Selina et que je trouve extraordinaire, ainsi que Robin Lord Taylor qui joue un Pingouin qui fait froid dans le dos !

Conclusion

Gotham, saison 1 : retour aux origines du mal

Pour conclure, je vous recommande vraiment de regarder Gotham même si comme moi, Batman n’est pas votre meilleur ami. La série met en place des intrigues complexes et chaque personnage a son côté d’ombre qui les rend vraiment intéressants. La saison 2 promet beaucoup de rebondissements avec la découverte de la Batcave et Edward Nygma qui laisse libre cours à ses pulsions !

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :