La fille d’avant de JP Delaney : un thriller coup de cœur !

9

En 2017, j’ai pris comme résolution livresque de sortir de ma zone de confort. Et je ne regrette pas un seul instant mon choix puisque j’ai pu découvrir La fille d’avant de JP Delaney pour qui j’ai eu un énorme coup de cœur. Je lis très peu de thrillers et ce genre de roman me donne vraiment envie d’en lire plus souvent !

La fille d'avant de JP Delaney : un thriller coup de cœur !

Synopsis

C’est sans doute la chance de sa vie : Jane va pouvoir emménager dans une maison ultra-moderne dessinée par un architecte énigmatique… avant de découvrir que la locataire précédente, Emma, a connu une fin aussi mystérieuse que prématurée. À mesure que les retournements de situation prennent le lecteur au dépourvu, le passé d’Emma et le présent de Jane se trouvent inextricablement liés dans ce récit hitchcockien, saisissant et envoûtant, qui nous emmène dans les recoins les plus obscurs de l’obsession.

Mon avis sur La fille d’avant

Je crois que le dernier thriller que j’ai lu, c’est Puzzle de Franck Thilliez (qui vient de sortir en BD d’ailleurs), ce roman avait été également un coup de cœur mais il remonte à pas mal de temps. Grâce au site NetGalley, je peux choisir des lectures très différentes et sortir de ma petite zone de confort. C’est comme cela que j’ai craqué pour le roman La fille d’avant et son résumé très intriguant.

L’histoire

La fille d’avant, c’est l’histoire de deux femmes dont le point commun va être une mystérieuse maison. Au début, il y a Jane, une femme qui vient de perdre son bébé et qui a quitté son travail pour s’investir dans une association. Elle cherche désespérément un nouvel appartement à Londres, dans ses moyens, ce qui est très difficile dans cette ville où l’immobilier est très cher. De l’autre, il y a Emma, une autre jeune femme qui cherche un nouvel appartement ultra-sécurisé après avoir vécu un cambriolage traumatisant.

Les deux vont craquer pour une maison d’architecte, ultra-connectée et avec un loyer très modeste. Trop beau pour être vrai ? Vous avez raison ! Pour pouvoir habiter dans cette maison, il faut déjà remplir un questionnaire très bizarre. Puis, si vous passez cette première étape, vous devez passer un entretien avec le fameux architecte. Vivre dans cette maison se mérite ! Mais jusqu’où êtes vous prêt à aller pour pouvoir vivre dans la maison de vos rêves ?

Une maison au centre d’un thriller glaçant

Qui n’a jamais rêvé de vivre au centre de Londres, dans une maison ultra-moderne pour trois fois rien ! Mais comme le dit si bien Rumpelstiltskin « all magic comes with a price » ! Cette maison, en plus d’être un petit bijou d’architecture minimaliste, est censée améliorer votre vie et votre comportement. Tout est contrôlé et surveillé grâce à un bracelet que vous devez porter en permanence. La maison connaît la température de l’eau de votre douche, ajuste la luminosité selon votre état, réduit votre stress.

Mais pour vivre dans ce palace de la technologie, vous devez respecter de nombreuses règles scrupuleusement (plus de 200 tout de même). Pas d’enfant, pas d’animal domestique, pas de photos ou de décorations, interdiction de laisser traîner des vêtements par terre. Toute votre vie est régie par ces règles et tout manquement peut se solder par une expulsion. Respecter des règles pour pouvoir vivre sereinement dans une magnifique maison, ce n’est pas le bout du monde, n’est-ce pas ? Vous devriez lire ce roman, vous allez vite changer d’avis.

Des personnages aux multiples facettes

Ce que j’ai préféré dans ce roman, ce sont les personnages. S’il est très difficile de séparer l’histoire d’Emma et celle de Jane au début, on entre très vite dans l’intrigue de La fille d’avant. Si je peux vous donner un conseil, ne vous fiez pas aux apparences. Tout dans ce roman saura vous déstabiliser à un moment ou à un autre. Tous les personnages ont l’air sympathique au début jusqu’à ce que leur vraie personnalité se révèle. Une chose est sûre, ce roman saura vous surprendre jusqu’à la dernière ligne !

Si Emma et Jane sont très semblables physiquement, tout semble les éloigner au niveau de la personnalité. Mais je ne peux pas trop en dire sur ce point, préférant vous laisser la surprise. Ce qui est sûr, c’est que l’une est morte et l’autre pas. Pas encore tout du moins. J’ai également adoré le personnage de l’architecte mégalo à la Christian Grey, multi-milliardaire qui pense pouvoir régir la vie entière de ses locataires en leur imposant des règles et encore des règles. Mais c’est pour leur bien, non ?

Conclusion

Pour conclure, j’ai eu un énorme coup de cœur pour La fille d’avant. Ce roman glaçant fait vraiment froid dans le dos et saura vous surprendre tout au long de votre lecture. L’auteur n’a pas lésiné sur les retournements de situation et les personnages aux multiples personnalités. Je vous recommande vraiment de jeter un œil (ou deux) à La fille d’avant si vous êtes fan de thrillers ou si comme moi, vous aimez les fins complètement inattendues.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

9 commentaires

  1. Je ne l’ai malheureusement pas trouvé très glaçant, je l’ai lu vite, car c’est plutôt bien fait mais je n’ai pas ressenti grand chose :/
    Je me permets de faire un lien vers ton billet enthousiaste à la fin du mien pour offrir un autre point de vue que le mien 🙂
    Au plaisir de te lire,
    Cajou

  2. Pingback: Everything, everything de Nicola Yoon ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :