Confessions d’un ami imaginaire de Michelle Cuevas

2

Aujourd’hui, nous allons parler d’un roman jeunesse très poétique : Confessions d’un ami imaginaire de Michelle Cuevas. Ce roman assez court (196 pages) publié aux éditions Nathan possède un très joli concept : raconter la vie d’un ami imaginaire. Même si j’ai trouvé que l’histoire était très belle, le côté un peu trop jeunesse m’a empêché d’avoir un coup de cœur pour ce roman de Michelle Cuevas.

Confessions d'un ami imaginaire de Michelle Cuevas

Synopsis

Jacques Papier a l’impression que personne ne l’aime. La maîtresse l’ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport. Heureusement qu’il y a Fleur, sa sœur et meilleure amie, qui le comprend si bien. Un jour Jacques apprend que sa sœur Fleur a un ami imaginaire. Il se met à son tour à s’inventer un ami imaginaire. Et si lui-même n’était pas tout à fait réel ?

Mon avis sur Confessions d’un ami imaginaire

Le thème de ce roman, les amis imaginaires, et la couverture, annoncent très clairement la cible visée : les enfants. De haut de mes 27 ans, je n’étais pas le public attendu mais je suis toujours curieuse de découvrir de nouveaux auteurs et de nouveaux univers. Alors je suis partie à la rencontre de Jacques Papier.

L’histoire

Jacques Papier est un petit garçon curieux et plein d’énergie. Il se lance dans de folles aventures avec sa sœur et meilleure amie, Fleur. Il est apprécié de tout le monde même si plusieurs détails commencent à le turlupiner (voilà un mot que l’on n’utilise pas assez souvent). La maîtresse ne l’interroge jamais même s’il est le seul à lever la main, ses parents ne lui demandent jamais ce qu’il souhaite manger, … Des petits détails qui donnent à Jacques l’impression d’être transparent.

La vérité va venir d’une petite cow-girl croisée dans le parc. Jacques Papier est un ami imaginaire que seule Fleur peut voir. La vie de Jacques va éclater en morceaux suite à cette révélation. Que signifie être un ami imaginaire ? Que va t-il devenir quand Fleur n’aura plus besoin d’un ami imaginaire ? Confessions d’un ami imaginaire raconte la quête de liberté de Jacques et ses aventures imaginaires (ou pas).

Les points positifs

Confessions d’un ami imaginaire est un très beau roman, plein de poésie et de naïveté enfantine. Jacques Papier est un personnage très attachant qu’on a envie de protéger. Être un ami imaginaire n’est pas aussi facile qu’on peut le penser et comprend beaucoup de responsabilités. Dans sa quête de liberté, Jacques va rencontrer de nombreux personnages, parfois gentils parfois méchants mais tous vont lui apprendre quelque chose.

Jacques se pose de nombreuses questions et va tenter d’y répondre à travers ses aventures. Confessions d’un ami imaginaire est un roman plein de bons sentiments qui fait du bien au moral. Il nous enveloppe dans sa bulle enfantine réconfortante et nous entraîne loin de notre quotidien le temps de notre lecture.

Les points négatifs

Le point négatif que j’ai relevé est un point très subjectif. Confessions d’un ami imaginaire est un très beau roman que j’ai beaucoup aimé mais qui est tout de même très jeunesse. C’est ce côté un peu trop enfantin qui m’a empêché d’avoir un coup de cœur pour ce roman. Toutefois, il sera parfait pour de grands enfants ou de jeunes adolescents. Ou même pour vous si vous avez envie de retomber en enfance durant quelques pages.

Conclusion

Confessions d’un ami imaginaire est un roman magnifique, plein de poésie et de magie. On suit avec plaisir les aventures de Jacques Papier, cet ami imaginaire en quête de liberté. C’est un roman à mettre entre toutes les mains même si je l’ai trouvé un peu trop axé jeunesse. Quoi qu’il en soit, ce roman fait du bien et je serais bien restée un petit peu plus longtemps dans le cocon créé par Michelle Cuevas.

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :