La sirène : répondrez-vous à l’appel de l’océan ?

1

Aujourd’hui, nous allons parler d’un coup de cœur littéraire avec le roman La sirène de Kiera Cass. Etant une grande fan du mythe des sirènes, j’avais vraiment hâte de pouvoir découvrir cette histoire. Une fois commencé, vous ne pourrez plus lâcher ce roman mêlant fantastique, romance et poésie.

La sirène : répondez-vous à l'appel de l'océan ?

Synopsis

Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l’Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l’entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son cœur ?

Mon avis sur La sirène

La sirène est un roman qui m’a été conseillé par Evey du blog ActuYA. C’est une très bonne conseillère puisque j’avais déjà eu un coup de cœur pour une de ses recommandations, J’étais là. De mon côté, j’avais repéré ce roman à cause de son thème mais aussi à cause de son auteure, Kiera Cass, qui est connue pour sa saga La sélection dont j’avais beaucoup aimé le premier tome.

L’histoire

Tout commence lorsque le bateau de croisière sur lequel voyage Kahlen et sa famille fait naufrage. Alors que les passagers semblent devenus fous et se jettent à l’eau, elle supplie alors l’océan de lui laisser la vie sauve. Mais sa demande aura un prix : en échange de sa vie, elle s’engage à servir l’océan pendant 100 ans aux côtés de ses sœurs sirènes.

Kahlen devient alors une sirène fidèle à l’océan. Elle obéit lors de ses appels, elle reste discrète dans le monde des humains et respecte toutes les règles. Jusqu’à ce que son chemin croise celui d’Akinli. Même si elle ne peut pas lui parler (sa voix est mortelle pour les humains), Kahlen tombe amoureuse de ce beau jeune homme croisé par hasard à la bibliothèque.

Kahlen sait que cette relation est impossible. Mais sans Akinli à ses côtés, sa vie de sirène va lui paraître bien terne. Choisira-t-elle la raison ou la passion ?

Les personnages

Mon coup de cœur pour La sirène ne vient pas du personnage de Kahlen. J’ai trouvé ce personnage assez insupportable, pour être tout à faire honnête. Kahlen passe son temps à se plaindre et à se laisser porter par la vie. On a envie de la secouer, de lui dire de prendre les choses en main et de se bouger le popotin ! Elle ne prend jamais de décision, préférant fuir ses problèmes plutôt que de les affronter. J’ai mille fois préféré ses sœurs, plus haut en couleur !

Miaka est une artiste. Elle a décidé d’occuper ses 100 ans au service de l’océan en laissant libre cours à son imagination. Elle peint, dessine et vend même ses toiles à des galeries. Elisabeth est la rebelle du groupe. Elle refuse de laisser son statut de sirène lui gâcher la vie. Elle sort, s’amuse, fait la fête et enchaîne les conquêtes ! Avec elle on ne s’ennuie pas ! Kahlen a beaucoup de chance de pouvoir compter sur ses sœurs pour la soutenir quoi qu’elle fasse. A leur place, j’aurais abandonné Kahlen dans un cabanon au fin fond d’une forêt !

Pourquoi j’ai aimé La sirène ?

Même si Kahlen est un personnage insupportable, j’ai tout de même aimé suivre son histoire. J’ai aimé sa relation avec Akinli, avec ses sœurs et surtout avec l’océan. Kierra Cass a su me séduire avec son approche du mythe des sirènes. Dans ce roman, l’océan est un personnage à part entière. Il pense, parle et interagit avec les sirènes. J’ai trouvé ça très poétique de donner une vie propre et des émotions au concept de l’océan.

Je me suis laissée porter par l’histoire sans trop me poser de questions. J’ai suivi Kahlen dans son aventure, j’ai enchaîné les chapitres pour savoir où l’auteure voulait nous emmener. J’ai ri avec Elisabeth, j’ai été touchée par l’histoire de Miaka, j’ai même été triste avec Kahlen. Et sans m’en rendre compte, j’étais déjà arrivée à la fin de La sirène.

Conclusion

Pour conclure, La sirène est un coup de cœur pour son approche du mythe des sirènes. J’ai aimé les personnages, l’histoire et la poésie que renferme ce roman. Kiera Cass nous propose encore une fois un univers riche et absolument sublime. Je vous conseille ce roman si vous avez aimez La sélection ou si le mythe des sirènes vous intéresse.

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

Un commentaire

  1. Pingback: 5 marque-pages originaux pour égayer vos lectures ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :