Friend Request : méfiez-vous de Facebook

2

Aujourd’hui, on parle cinéma avec le film d’horreur Friend Request. Les dangers des réseaux sociaux est un thème qui a le vent en poupe en ce moment, que ce soit au cinéma ou dans la littérature. Friend Request surfe sur cette tendance en proposant un film qui vous fera voir Facebook d’une toute nouvelle manière…

Friend Request : méfiez-vous de Facebook

Synopsis

Laura, étudiante branchée, partage sa vie sur Facebook avec ses 800 amis. Par gentillesse, elle accepte la demande d’ami de Marina, une étudiante introvertie mais qui devient vite envahissante. En tentant de la supprimer de sa liste d’amis, Laura va déclencher des forces paranormales.

Bande annonce

Mon avis sur Friend Request

Sur le blog, vous pourrez trouver de nombreux articles sur le danger des réseaux sociaux. Côté films, nous vous avions présenté Ratter et Unfriended. Côté littérature, nous avions parlé de Need et Risk, par exemple. C’est un thème que nous apprécions beaucoup car il fascine autant qu’il fait peur. Avec l’omniprésence d’internet dans nos vies, c’est un thème qui a encore un bel avenir devant lui.

L’histoire

Friend Request : méfiez-vous de Facebook

L’histoire de Friend Request démarre avec une simple demande en ami sur Facebook. Laura est une fille populaire et appréciée de tous. Elle a 800 amis sur Facebook, connait beaucoup de monde sur le campus et est bonne élève. Marina est tout le contraire. C’est une fille étrange, toujours seule, introvertie. Notre histoire commence lorsque Marina demande Laura comme amie.

Très vite, Marina envahit la vie de Laura. Elle lui envoie plusieurs dizaines de messages chaque jour, inonde son mur de posts étranges. Ne sachant plus quoi faire pour stopper ce harcèlement, Laura supprime Marina de sa liste d’amis. Mauvaise idée !

Le lendemain, Laura apprend le suicide de Marina et commence une série d’événements très étranges. Laura et ses amis font des cauchemars, ont des hallucinations jusqu’à ce que le pire se produise.

Friend Request : bon film ou navet ?

Friend Request : méfiez-vous de Facebook

Je dirais que Friend Request se situe entre les deux. Je ne peux pas dire que ce soit un super film mais ce n’est pas un navet non plus. J’ai beaucoup aimé le sujet de départ. Le côté harcèlement sur Facebook, l’importance des réseaux sociaux dans notre vie de tous les jours, l’omniprésence du virtuel dans la vie réelle. C’était un bon point de départ et j’ai beaucoup aimé le début du film.

Là où le réalisateur Simon Verhoeven m’a perdue, c’est avec le côté paranormal. Malheureusement, on tombe vite dans le film d’horreur pas très intéressant déjà vu mille fois. Le méchant fantôme venu se venger, les morts qui s’enchainent, les scènes prévisibles, les jump scare à gogo. C’est dommage parce que le sujet de départ était très intéressant et aurait pu être traité totalement autrement.

Les acteurs

Friend Request : méfiez-vous de Facebook

Faisons tout de même un petit point acteurs parce que Friend Request propose des visages pas totalement inconnus. L’héroïne est jouée par Alycia Debnam-Carey connue pour ses rôles dans Fear the walking dead et The 100 (que je dois commencer, d’ailleurs). Vous pourrez également retrouver William Moseley (Peter dans Narnia) et Connor Paolo (Declan dans Revenge et Eric dans Gossip Girl).

Conclusion

Friend Request : méfiez-vous de Facebook

Friend Request obtient donc tout juste la moyenne. J’ai beaucoup aimé la partie sur les réseaux sociaux et le harcèlement. Par contre, la partie film d’horreur ne casse pas trois pattes à un canard. Friend Request sent le déjà-vu, n’est pas vraiment original mais n’est pas totalement un navet non plus. A voir si le sujet vous intéresse mais ne restera pas dans les must-see des films d’horreur.

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

  1. Je l’ai vu hier et je l’ai trouvé moins naze que ce à quoi je m’attendais. Enfin, en gros, je l’ai trouvé moins naze qu’Unfriended (avec le démon de Skype dedans), et en soit, c’est déjà un bon point. Là, on n’est pas bloqué sur un écran de Mac pendant une heure trente, ça bouge, les décors changent et les personnages d’étudiants/lycéens ne sont pas incarnés par des trentenaires sur le retour.
    Bon, comme d’habitude, les reclus sociaux sont des vampires gothiques qui s’ignorent, avec une enfance toute pourrie qui leur fournit le background parfait de l’adolescent torturé du côté dark de la création artistique tandis que les victimes sont les meufs populaires, sympas et chébrans au look virginal et à la chevelure soyeuse (qui a parlé de cliché ?). Et étudiantes en psycho parce que c’est la base. Avec le pote hacker du dimanche, le petit ami interne en médecine et avec un corps de surfer australien ainsi que la copine blonde qui a couché avec toute la fac’.

    Bref. C’est déjà-vu, on sait déjà comment ça va finir, les motivations de vengeance tiennent sur un timbre-poste (« MAIS COMMENT T’AS OSE ME VIRER DE FACEBOOK SOMBRE POUFFE ? ») mais ça fonctionne gentiment pour un film à regarder un dimanche soir avec un saladier rempli de fraises Tagada.
    Et j’ai quand même franchement sursauté deux ou trois fois (remember la scène de l’ascenseur ou celle des écrans avant que l’agent d’entretien ne débarque) ! 😀

    • Ah ah ah ton commentaire est juste parfait !
      Effectivement, rien de bien original dans ce film mais il se laisse regarder (dans son lit avec une boîte de chocolat, ça fonctionne très bien aussi 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :