Mini-série : The Enfield Haunting

6

Aujourd’hui, nous allons parler de la mini-série The Enfield Haunting qui a été diffusée sur Arte il y a quelques semaines. Sur le même concept qu’Au-delà des murs, The Enfield Haunting est une mini-série de trois épisodes d’environ 45 minutes qu’Arte a diffusée en intégralité le même soir. Envie de frissonner le temps d’une soirée ?

Mini-série : The Enfield Haunting

Synopsis

Eté 1977, Maurice Grosse, chercheur débutant dans le paranormal, enquête sur les événements étranges se déroulant dans une maison située à Einfield. Il est aidé dans son travail par Guy Lyon Playfair, investigateur expérimenté qui aborde ce cas avec scepticisme.

Bande annonce

Mon avis sur The Enfield Haunting

The Enfield Haunting (ou Le mystère Enfield en VF) est une mini-série basée sur une histoire vraie. Le cas Enfield est le cas de poltergeist le plus connu de l’histoire du paranormal et sûrement celui le mieux documenté puisque vous pouvez trouver des photographies des vrais protagonistes un peu partout sur internet. Mais je ne vais pas m’étendre sur la véritable histoire ici, mais plutôt vous parler de la mini-série. Toutefois, si l’histoire vous intéresse, je vous invite à lire cet article de Mindshadow très intéressant et bien documenté.

L’histoire

Mini-série : The Enfield Haunting

L’histoire de The Enfield Haunting se passe à Londres, dans le quartier d’Enfield en 1977. Peggy Hodgson élève seule ses enfants dans une modeste maison. Jusque là, rien d’exceptionnel. Mais la fille de Peggy, Janet, commence à voir des choses bizarres, puis des objets se déplacent tout seul dans la maison et des bruits étranges se font entendre. La famille Hodgson devient la cible d’un poltergeist pas très sympathique.

Maurice Grosse, un chercheur débutant en paranormal, vient en aide à la famille pour se débarrasser du fantôme. Mais très vite, ses compétences ne suffisent plus et il doit faire appel à un expert pour l’aider sur ce cas. C’est là qu’entre en scène Guy Lyon Playfair, un homme expérimenté qui a déjà combattu de nombreux poltergeist dans le monde entier. Si Maurice est convaincu qu’un poltergeist s’en prend à cette famille, Guy est plutôt sceptique face aux manifestations et pense à une supercherie. Alors, cas réel ou histoire inventée par les Hodgson ?

Les acteurs

Mini-série : The Enfield Haunting

The Enfield Haunting est une série anglaise et comme dans toutes les séries britanniques, on retrouve souvent des visages connus. D’ailleurs, pour profiter pleinement de cette série, je vous conseille vraiment de la regarder en VO pour profiter du magnifique accent des acteurs !

Tout d’abord, nous retrouvons Timothy Spall dans le rôle de Maurice Grosse. Son visage va sûrement parler aux fans d’Harry Potter puisque Timothy Spall incarne Peter Pettigrow dans la saga ! Autre visage connu, celui de Matthew Macfadyen qui joue le rôle de Guy Lyon Playfair. Cette fois-ci, je fais appel aux fans de Jane Austen puisque Matthew Macfadyen incarne le beau et énigmatique Darcy dans Orgueil et préjugés ! Cela fait déjà deux bonnes raisons de s’intéresser à cette série, non ?

Alors, on regarde ?

Mini-série : The Enfield Haunting

Le cas Enfield est à la mode ces dernières années. Il faut dire que c’est un cas très intéressant et que les nombreux documents relatifs à cette histoire sont du pain béni pour les réalisateurs ! Récemment, j’avais été voir Conjuring 2 au cinéma, qui traite également du même sujet. J’étais ressortie plutôt mitigée de ma séance et pas forcément convaincue par ce film à gros budget.

Pour traiter de ce cas paranormal, je préfère le flegme britannique aux grosses productions hollywoodiennes. Je trouve que le sujet est mieux traité dans The Enfield Haunting. Son format en trois épisodes permet de traiter correctement le sujet, de s’attarder sur les détails mais pas trop et de proposer une histoire cohérente. J’ai beaucoup aimé les acteurs et la simplicité de la réalisation. Pas de gros effets spéciaux au programme mais une approche plus crédible que dans Conjuring. Alors pour répondre à la question Est-ce qu’on regarde ? Oui, bien sûr qu’on regarde !

Conclusion

Mini-série : The Enfield Haunting

Pour conclure, Arte nous propose encore de découvrir une excellente mini-série avec The Enfield Haunting. On ne voit pas les trois épisodes passer, on est tellement pris dans l’histoire qu’on arrive beaucoup trop vite à la fin. Le sujet est mieux traité que dans Conjuring et si vous êtes à la recherche d’une mini-série mêlant horreur, suspense et surtout faits réels, The Enfield Haunting est pour vous !

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

6 commentaires

    • J’ai eu du mal avec Conjuring 2 que j’ai trouvé trop centré sur les effets spéciaux… Il ne m’a pas du tout effrayé contrairement au premier volet qui m’a provoqué de nombreux cauchemars ^^

  1. Pingback: TAG séries tv : une émotion = une série ⋆ Smells like rock

  2. Pingback: Personal Shopper : vous croyez aux fantômes ? ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :