Chronique cinéma : The Neon Demon

8

The Neon Demon est un ovni du cinéma que j’avais envie de voir depuis un long moment. Je suis une fidèle de la famille de Fanning et ce film m’intriguait énormément. A la manière de It follows, soit on aime soit on déteste. Pour ma part, j’ai adoré ! Et vous ?

The Neon Demon

Synopsis

Une jeune fille débarque à Los Angeles. Son rêve est de devenir mannequin. Son ascension fulgurante, sa beauté et sa pureté suscitent jalousies et convoitises. Certaines filles s’inclinent devant elle, d’autres sont prêtes à tout pour lui voler sa beauté.

Bande annonce

Mon avis sur The Neon Demon

The Neon Demon est un film comme on en voit de plus en plus rarement. Son réalisateur Nicolas Winding Refn (Drive, Only god forgives) nous offre comme d’habitude un film très travaillé visuellement, avec un fond parfois difficile à saisir. Dans The Neon Demon, le spectateur est plongé dans l’univers du mannequinat. Un monde sombre et sans pitié qui n’est pas sans rappeler celui de la danse classique. Pour vous parler de ce film, j’ai décidé de diviser mon article en deux parties : le fond et la forme.

Le fond

The Neon Demon

Nous allons commencer par l’histoire. Los Angeles est une ville où les mannequins se font la guerre. Des filles sublimes hantent les rues de la ville. Ces mannequins se ressemblent toutes : sans défaut, artificielles, maigres à faire peur. Un jour débarque Jesse, une adolescente ayant tout quitté pour faire carrière dans le mannequinat. Son air innocente et naïve ainsi que sa beauté naturelle la démarquent très rapidement de ses rivales. Elle décroche alors un contrat dans une agence, des défilés, des photos avec des artistes convoités de toutes.

Mais réussir dans le milieu du mannequinat ne vous apporte pas que des choses positives. Jesse va s’attirer les foudres des autres modèles qui jalousent son ascension rapide. Le monde de la beauté est cruel, très cruel. Les autres seront prêtes à tout pour évincer Jesse de la compétition. Heureusement, elle pourra compter sur Ruby, une maquilleuse rencontrée sur son premier contrat et Dean, un photographe, pour la soutenir. Mais jusqu’où ?

La forme

The Neon Demon

La forme est sûrement l’aspect le plus important de ce film. Si le fond est une histoire assez classique, la forme est tout simplement extraordinaire et donne tout son intérêt à The Neon Demon. La scénographie est à la fois sombre et torturée mais aussi éblouissante et merveilleuse. Je ne sais pas trop comment vous décrire tout ça, je pense qu’il faut le voir de ses propres yeux pour se faire une idée.

Mais Nicolas Winding Refn a vraiment fait du bon travail. Pour moi tout est parfait : la lumière, l’ambiance, les maquillages, la musique, … Tout s’assemble parfaitement pour faire de ce film un petit bijou. Mais c’est un avis tout à fait subjectif et chacun doit se faire son propre avis. On aime ou on déteste, mais The Neon Demon ne laisse pas indifférent. Attention tout de même à ne pas visionner ce film si vous êtes épileptique car certaines scènes font vraiment mal à la tête !

Les acteurs

The Neon Demon

Côté acteurs, le rôle principal de Jesse est tenu par Elle Fanning. Il s’agit d’une actrice que j’adore et à chaque fois que je découvre un de ses nouveaux films, je retombe amoureuse. Je trouve qu’elle a un charisme fou et un petit truc qui la rend différente. Elle est tout simplement parfaite pour le rôle de Jesse. J’ai également découvert Jena Malone dans le rôle de Ruby. Vous avez déjà pu la voir sans la saga Hunger Games ou dans le film Orgueil et préjugés mais ce n’est absolument rien par rapport à son rôle dans The Neon Demon. Elle est magnifique tout en ayant un côté dérangeant et malsain. Mais je ne vous en dis pas plus par peur de vous spoiler.

Dans The Neon Demon, il y a aussi un acteur que j’aime beaucoup qui tient un petit rôle : Keanu Reeves. Habitués à le voir dans son rôle de Néo, on le découvre ici en gérant d’un motel minable, alcoolique et très attiré par les jeunes femmes. Un rôle qui le change et j’étais surprise mais contente de le retrouver à l’écran.

Qu’est-ce que j’en ai pensé ?

The Neon Demon

The Neon Demon est un film très particulier qui a fonctionné sur moi. J’ai été éblouie par la forme de ce film, certaines scènes sont absolument magnifiques ! Surtout la scène d’ouverture où Jesse pose pour Dean qui réussit à rendre la mort glamour. C’est un univers très sombre auquel il faut être sensible et personnellement, je suis devenue fan !

Pour le fond, même si l’histoire n’est pas d’une originalité folle, j’ai tout de même apprécié la manière dont elle a été traitée. J’ai surtout aimé la fin avec son retournement de situation à la fois gore et assez drôle. Ce film tourne vraiment à la dérision l’univers du mannequinat et s’en moque ouvertement. Même si certaines scènes ont été tournées pour choquer le public, j’ai vraiment apprécié The Neon Demon dans son ensemble.

Alors, vous allez vous laisser tenter ?

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

8 commentaires

  1. Un film dérangeant donc ! Intriguant ! Keanu Reeves est trop sous estimé dans les rôles sombres. Je l’avais adoré dans « Intuition » de Sam Raimi, où là aussi, il écorne son image de héro avec un personnage bien détestable ! Je me note « The Neon Demon » dans ma wish list ! L’ambiance a l’air assez particulière effectivement !

  2. J’ai adoré ce film – même si j’ai envie de dire ça passe ou ça casse. Je l’ai trouvé évidemment sublime esthétiquement, la mise en scène est également maîtrisée, l’histoire est complexe, elle doit être déchiffrée par moments mais reste encore accessible contrairement à d’autres films de Refn. J’ai trouvé ce film également profond et puis Elle Fanning est parfaite dedans ! (même si effectivement big up à Jena Malone !).

  3. Je pense me laisser tenter ! La bande annonce ne révèle pas beaucoup du film je pense mais est assez bien faite pour que l’on soit curieux de voir le film, il a l’air beau et dérangeant à la fois. J’aimerais beaucoup le voir 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :