The conjuring 2 de James Wan

5

Aujourd’hui je renoue avec un genre que j’affectionne tout particulièrement : l’horreur. The conjuring avait été un gros coup de cœur pour moi parce qu’il mettait en lumière deux personnes extrêmement intéressantes : les Warren. Du coup, il est bien évident qu’il me fallait voir ce deuxième opus et ce même si je savais que ça allait se finir avec moi qui ferme les yeux assez souvent. Toutefois, une suite pour un film d’horreur n’est pas toujours une bonne idée, alors j’avais quand même peur d’être déçue. Alors, convaincue ou pas ?

conjuring

Synopsis :

Lorraine et Ed Warren se rendent dans le nord de Londres pour venir en aide à une mère qui élève seule ses quatre enfants dans une maison hantée par des esprits maléfiques. Il s’agira d’une de leurs enquêtes paranormales les plus terrifiantes…

Bande annonce :

Mon avis sur The conjuring 2 :

The conjuring avait été un film qui m’avait tout particulièrement marquée et qui fait peur. Cela faisait un long moment que je n’avais pas vu un film d’horreur qui était réellement bon avec un vrai scénario, de très bons acteurs et une très bonne réalisation. Il faut dire que James Wan n’a jusqu’ici fait que des films qui m’ont plu et que j’ai trouvés plus originaux que la moyenne, et qui sait s’entourer de bons collaborateurs, à commencer par Joseph Bishara et sa bande son totalement flippante. Bref, énorme coup de cœur pour moi, et puis est venue Annabelle… Bon déjà, je fais partie de ceux qui se sont tapés de vrais poulpes pendant la séance et qui donc n’a pas pu vraiment suivre le film mais mis à part ça, j’ai été assez déçue par ce que je voyais. Du coup, l’idée de voir une suite à Conjuring me plaisait énormément mais j’avais terriblement peur d’être déçue.

Pour la petite histoire, on se situe en Angleterre, à Enfiel, petit village en banlieue de Londres où une famille vit un véritable cauchemar. Une entité les persécute et s’en prend tout particulièrement à la jeune Janet. Peggy, la mère de famille, ne sachant plus quoi faire, décide de faire appel aux médias pour trouver une solution. Seulement, avec tout ce tapage médiatique et malgré de nombreux témoignages, l’église doute de la sincérité de la famille et décide d’envoyer les Warren enquêter.

warren

Le gros avantage que possède la franchise Conjuring, c’est que les Warren ont vécu une multitude d’histoires et que donc au final ce n’est pas une suite directe mais plutôt un film compagnon. Du coup, même si on retrouve les mêmes personnages, il s’agit d’une toute autre histoire. Ensuite, ce que j’ai énormément apprécié, c’est que le film ne se base pas uniquement sur les faits paranormaux mais traite aussi de comment ils sont traités et du doute que cela amène aux professionnels et à l’entourage de la famille. En effet, une grande partie du film est dédiée à l’enquête que mènent les Warren pour définir si oui ou non la famille ment, et cela est accentué par le fait que le film démarre sur Amytiville, autre histoire où ont été appelés les Warren, mais aussi histoire qui a fait grand bruit puisqu’on a toujours eu le doute sur un cas de possession ou non.

janet

La vraie Janet lors d’une lévitation

Une autre chose que j’ai également appréciée, c’est que le film est basé là encore sur une histoire vraie et que cette histoire, on en a beaucoup entendu parler. Petite, j’étais assez fan de l’émission les 30 histoires les plus mystérieuses et je me souviens avoir flippé en voyant la photo d’une jeune fille projetée dans les airs. Il se trouve que cette petite fille, c’était Janet, l’héroïne de cette suite. Le film passe un long moment à mettre les choses en place et puis une fois que l’enquête commence, tout est très progressif voire lent, ce qui renforce le côté histoire vraie.
Maintenant, manque plus qu’à savoir si oui ou non j’ai eu peur… Eh bien oui, j’ai vraiment eu la trouille. Alors forcément, voir le film au cinéma où il fait tout noir et où tu es obligée de voir les images, et le voir chez toi en plein jour avec ton ordinateur allumé, ce n’est pas la même chose mais sincèrement, je dois avouer que le film met une vraie ambiance angoissante et que j’ai sursauté de nombreuses fois.

vieux

Cependant, cette chronique ne serait pas une vraie critique du film si je ne donnais pas un tout petit point négatif. J’ai adoré le film et je pense que vous l’avez compris, mais il y a juste une chose qui m’a déçue, c’est l’usage abusif des effets spéciaux. Tout le long du film, l’ambiance est très réaliste et nous met très bien en condition pour imaginer qu’un esprit frappe la maison des Harper. Seulement, à un moment donné, on plonge un peu dans la surenchère avec une scène de métamorphose très peu crédible et cela m’a un peu gâché mon plaisir pendant quelques minutes car si le film se veut basé sur une histoire vraie et reste très proche tout le long de l’histoire vécue par Janet et sa famille, je trouve cela dommage d’utiliser les effets spéciaux pour donner vie à une entité peu crédible.

ed

Pour conclure, je dirais que The conjuring 2 est lui aussi un coup de cœur et a peut-être même remplacé son prédécesseur dans mon cœur. Le fait que l’histoire colle au plus près de la vérité et que le cauchemar vécu par les Harper ait été très médiatisé est un gros plus. Les acteurs sont encore une fois parfaits et j’avoue qu’il me tarde de découvrir une nouvelle histoire des Warren.

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

5 commentaires

  1. J’ai beaucoup aimé ce second opus. Comme tu le dis, c’est pas vraiment une suite, du coup, tout en restant dans la même lignée (avec les Warren et l’alternance avec la famille touchée par les malédictions), on a quelque chose de différent. Perso ça m’a en tout cas bien fait flipper et je trouve effectivement qu’il y a tout un truc autour de voir / croire qui rend le film encore plus intéressant.

  2. J’ai beaucoup aimé ce film. Je l’ai même préféré au premier (un peu l’impression d’être un extraterrestre quand je dis ça lol). C’est vraiment une question de sensibilité les films d’horreur. Là j’ai vraiment eu peur et eu une sensation de malaise (tant mieux c’est pour ça que je regarde !). Et puis j’étais contente qu’on nous dévoile le contenu de la fameuse vision de Lorraine 🙂
    Bref je ne regrette pas d’être allée le voir !

  3. Pingback: Mini-série : The Enfield Haunting ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :