Sunshine – Épisode 1 : prêt à frissonner ?

5

Aujourd’hui, on parle de mon coup de cœur pour le roman Sunshine, épisode 1 de Paige McKenzie publié aux éditions Hachette. Rien qu’en lisant la quatrième de couverture, je savais d’avance que j’allais adorer ce roman ! Et j’avais raison puisque je l’ai dévoré en moins de deux jours !

Sunshine – Épisode 1 : prêt à frissonner ?

Synopsis

L’univers tranquille de Sunshine, 16 ans, bascule à cause du déménagement que lui impose sa mère adoptive Kate. Pour des raisons professionnelles, Kate conduit sa fille à l’autre bout des Etats-Unis, dans une maison qu’elle choisit sur Internet. Sunshine constate que rien n’est à son goût : la maison est décrépie, l’intérieur est moche et sombre. Pour couronner le tout, une odeur de moisi flotte dans l’air, l’humidité imprègne les moquettes, la température ambiante donne la chair de poule en permanence. La première nuit, Sunshine entend des pas et des pleurs à l’étage. Bizarrement, sa mère n’entend rien. Sunshine constate aussi que ses affaires ne restent jamais à leur place, sur les étagères de sa chambre. Aucun doute, la maison est hantée.

Bientôt Sunshine découvre qu’il s’agit de l’esprit d’une fillette de 10 ans, auquel elle va peu à peu s’habituer. Mais, un autre esprit rôde, bien plus maléfique… Au cours d’une nuit particulièrement angoissante, sa mère entend cette fois aussi des hurlements en provenance de la salle de bains. De l’eau brune coule à flots sous la porte bloquée. Pourtant il n’y a personne derrière, quoique des traces de lutte soient visibles. Kate semble enfin reconnaître qu’il se passe des choses bizarres dans cette maison. Malheureusement pour Sunshine, dès le lendemain matin, Kate a tout oublié et se comporte de plus en plus étrangement…

Mon avis sur Sunshine

Avant de vous parler de l’histoire, nous allons faire un point couverture. Vous commencez à avoir l’habitude mais je suis une lectrice qui est très influençable par les couvertures des romans. Et celle de Sunshine est juste magnifique ! Rien que pour ça, vous devez acheter ce livre ! En plus, je trouve qu’elle est très représentative de l’ambiance, très film d’épouvante à base de fantômes du roman.

L’histoire

Sunshine a toujours été une adolescente différente : elle s’habille dans les friperies, elle collectionne les licornes et voue un amour sans limite à un hibou empaillé. Alors que sa mère adoptive est mutée à Ridgemont, Sunshine doit la suivre, quittant ainsi son école et sa meilleure amie pour s’installer dans une nouvelle maison. Ridgemont, c’est une ville tout à fait charmante : il fait froid, il y a toujours du brouillard, tout est envahi de sapins, bref un vrai décor de film d’épouvante !

Et la maison n’est pas mieux que la ville… Ou à son image, selon le point de vue. Perdue derrière des sapins (encore eux), la maison est ancienne, humide, sent le moisi mais ce n’est pas tout. Lors de sa première nuit dans sa nouvelle demeure, Sunshine entend des bruits à l’étage, alors qu’elle dort dans le salon avec sa mère. Peut-être qu’elle devient folle, mais elle entend distinctement des bruits de pas et un rire d’enfant. Sunshine comprend vite qu’elle et sa mère ne sont pas les seules habitantes de la maison.

Devoir cohabiter avec un fantôme est déjà assez étrange et Sunshine est persuadée qu’il essaie de lui faire passer un message. Dès que la jeune fille quitte sa chambre, ses affaires sont mises sens dessus-dessous, ses peluches changent de place, les jeux de société se mettent en place pour une partie et son hibou empaillé revient à chaque fois sur le bord de la fenêtre. Un soir, Sunshine et sa mère entendent des bruits affreux dans la salle de bain, comme si quelqu’un tentait de noyer une petite fille dans la baignoire. Bien sûr, à leur entrée la salle de bain était vide (malgré de l’eau rouillée partout sur le sol).

Après cet incident, la vie de Sunshine va complètement basculer. Sa mère, si aimante et attentionnée, va devenir distante, froide, se rendant à peine compte de la présence de sa fille. Sunshine va entamer une enquête pour savoir qui est cette petite fille qui hante sa maison et surtout qui est la deuxième présence qui rôde et qui semble vouloir du mal à tous les habitants de la demeure. Pour cela, elle pourra compter sur un camarade de classe, Nolan, le seul à ne pas la croire complètement folle et qui va aider notre héroïne à tirer au clair toute cette histoire de fantôme.

Les personnages

Même si le personnage principal de ce roman n’a que 16 ans, je me suis sentie assez proche de Sunshine. Ce n’est pas un personnage énervant et il est très facile de s’attacher à elle. L’auteure a réussi à la rendre très humaine, avec des faiblesses et des doutes. On sent que Sunshine veut faire au mieux mais que parfois, elle ne sait plus du tout comment s’y prendre. J’ai vraiment été touchée par sa relation avec sa maman, elles sont très complices et on sent que Sunshine est vraiment  affectée par le changement de personnalité de sa mère.

Les personnages secondaires sont également très attachants. J’ai beaucoup aimé le personnage de Nolan, qui est prêt à tout pour aider Sunshine et qui ne doute à aucun moment de sa parole lorsqu’elle lui parle des fantômes qui hantent sa maison. J’ai également eu un faible pour le professeur d’art de Sunshine, mais je ne peux rien vous dire sur ce personnage pour le moment pour ne pas vous gâcher l’histoire (mystère, mystère).

L’ambiance

Si j’ai tellement aimé ce roman, c’est surtout pour l’ambiance ! Je suis une grande fan de films d’horreur et j’ai toujours du mal à retrouver tout ce qui fait un film d’horreur dans un roman. Je ne suis jamais satisfaite de l’ambiance, de l’histoire, des sensations que me procure ma lecture, … Mais avec Sunshine, j’ai été transportée dès les premières pages !

J’ai adoré lire une histoire de fantômes (même s’il ne faut pas réduire ce roman à cette simple phrase). J’ai aimé cette vieille maison hantée qui vous colle des frissons dans le dos. J’ai aimé découvrir l’histoire des fantômes qui errent dans la demeure. J’ai aimé découvrir tout ce que cache le personnage de Sunshine, qui n’est pas si ordinaire qu’on pourrait le croire. D’ailleurs, ce premier épisode m’a beaucoup rappelé l’ambiance de la première saison d’American Horror Story !

La conclusion

Je pense que vous l’aurez compris en lisant ma chronique : Sunshine est un immense coup de cœur ! J’ai tout aimé dans cette histoire et l’ambiance a su m’attirer dans ce livre dès les premières pages. J’ai tellement hâte de lire la suite… Sunshine est un de ces romans qu’on sait quand on l’ouvre, mais jamais quand on arrivera à le refermer !

Pour en savoir plus sur Sunshine :

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

5 commentaires

  1. Ton avis m’a convaincue ! Je suis très curieuse de découvrir ce livre, mais j’attendais que la suite complète sorte, le tome deux est déjà sorti où sort bientôt je pense mais je ne sais pas s’il y en a encore après ^^

  2. J’ai moi aussi adoré cette lecture. L’univers sans être frissonnant et vraiment angoissant et mystérieux porté par une héroïne extrêmement attachante. J’ai hâte d’en apprendre plus sur la mythologie présentée par l’auteure.

  3. Pingback: #TagPKJ : adieu 2016 ! (Mon bilan livresque) ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :