Sortie DVD : Zootopie

12

A l’occasion de la sortie DVD de Zootopie, j’avais envie de revenir sur ce film d’animation Disney que j’ai beaucoup aimé ! Dès qu’il s’agit de Disney, je suis très rarement déçue parce que je suis une très grande fan (oui, même à 26 ans on peut rester fan de Disney). Prêts à entrer dans une ville entièrement peuplée d’animaux ?

Sortie DVD : Zootopie

Synopsis

Zootopie est une ville cosmopolite où ne vivent que des animaux et où chaque espèce cohabite avec les autres ; qu’on soit un prédateur ou une proie, tout le monde est accepté à Zootopie. La jeune lapine Judy Hopps fait son entrée dans la police mais son chef la colle à la circulation. Judy décide de prouver sa valeur en retrouvant des citoyens qui ont disparu. Pour cela, elle va avoir besoin de Nick Wilde, un renard escroc pas vraiment disposé à l’aider. Très vite, ils vont découvrir la vérité : une étrange épidémie rend certains animaux fous, dangereux et sauvages. La panique s’empare de Zootopie. Judy et Nick essaient de trouver d’où vient ce virus pour sauver leur ville.

Bande annonce

Mon avis sur Zootopie

J’avais repéré Zootopie à la sortie de sa bande-annonce, mais comme souvent j’avais loupé son passage au cinéma (il faut vraiment que je trouve le temps de retourner au cinéma !). Cette ville peuplée d’animaux m’a tout de suite plu et pas seulement parce qu’ils ont tous une tête trop mignonne (Team Clawhauser !) mais parce que l’histoire avait l’air vraiment sympa. D’ailleurs…

L’histoire

Sortie DVD : Zootopie

Zootopie, c’est un peu le New York des animaux. Ville cosmopolite où tout le monde vit ensemble, prédateurs et proies ont enterré la hache de guerre pour mener une petite vie paisible tous ensemble. L’histoire de ce film d’animation s’intéresse plus particulièrement à Judy Hopps, une jeune lapine qui rêve de devenir policière. Il faut savoir qu’aucun lapin n’est jamais devenu policier. Non, ce poste est normalement réservé à des animaux plus… Massifs, dirons-nous. Les béliers, les éléphants, les jaguars, les rhinocéros deviennent policiers mais pas les lapins. Comme ses parents, Judy est destinée à cultiver et vendre des carottes. Mais cette vie monotone n’enchante pas notre lapine préférée !

Comme il faut toujours croire en ses rêves, la petite Judy va s’entraîner dur jusqu’à réussir l’examen d’entrée de la police de Zootopie. Sous le regard inquiet de ses parents et de ses nombreux frères et sœurs, Judy quitte sa campagne pour rejoindre la ville et commencer sa carrière. Mais un lapin dans la police n’inspire pas confiance et le chef Bogo va envoyer Judy au stationnement pour mettre des contraventions. Grande déception pour Judy qui ne voyait pas son métier comme cela…

Sortie DVD : Zootopie

Mais elle n’a pas dit son dernier mot ! Depuis plusieurs mois, des citoyens de Zootopie disparaissent mystérieusement sans que la police n’arrive à trouver le moindre indice. Il n’en fallait pas plus à Judy pour se lancer dans cette enquête impossible ! Son chef apprenant l’existence de son enquête, il lui donne un ultimatum : soit elle retrouve les prédateurs disparus, soit elle rentre dans sa campagne en abandonnant son métier de policière.

Les personnages

Sortie DVD : Zootopie

J’ai vraiment aimé le personnage de Judy et la leçon de morale qui accompagne ce personnage. Il faut toujours croire en ses rêves et ça, Disney nous l’enseigne depuis de nombreuses années ! Ce n’est pas parce que Judy est un lapin qu’elle ne peut pas devenir policière. Avec de l’entrainement et beaucoup de volonté, on arrive toujours à ses fins (oui, ça fait très monde des bisounours mais j’ai envie d’y croire. C’est l’effet Disney). Tout le long de l’histoire, Judy est persévérante et n’abandonne jamais ! C’est un super lapin et elle compte bien le prouver à tout le monde !

Sur son chemin, Judy va croiser un autre personnage important dans cette histoire : Nick Wilde. Nick est un renard (le plus grand ennemi des lapins, pour info) spécialiste dans les arnaques de tout genre. Même si Judy a une peur bleue des renards, elle décide de faire confiance à Nick pour l’aider dans son enquête. Au passage, elle fermera également les yeux sur son petit trafic de glaces dans les rues de Zootopie… J’ai beaucoup aimé le personnage de Nick, qui lui aussi met une claque aux préjugés. Tous les renards ne sont pas des voyous mangeurs de lapins !

Sortie DVD : Zootopie

Dans mes personnages favoris, il y a également Benjamin Clawhauser, un guépard fan de donuts qui travaille à l’accueil de la police de Zootopie. Avec sa petite tête toute ronde et sa naïveté touchante, on a juste envie de le prendre dans ses bras pour lui faire des bisous (pardon, j’ai à nouveau 5 ans parfois en regardant des films d’animation). Mon deuxième coup de cœur va à Flash, un paresseux qui travaille pour l’administration. Malgré son nom et son amour pour la vitesse, Flash est d’une lenteur déconcertante mais tellement drôle ! Je crois que la rencontre entre Judy et Flash est la scène la plus drôle de Zootopie !

Alors, on aime ?

Bien sûr qu’on aime Zootopie ! Comme tous les Disney, c’est plein de bons sentiments et de jolies morales mais c’est ce qu’on aime, non ? En tout cas, c’est ce que moi j’aime ! Comme tous les derniers films d’animation de la franchise, Zootopie est une belle histoire pleine d’humour et de références qui plaira aux petits comme aux grands ! Coup de cœur en particulier pour la famille de musaraignes qui rejoue à la perfection Le parrain !

Sortie DVD : Zootopie

Si vous n’avez pas eu l’occasion de découvrir Zootopie au cinéma, je vous conseille vraiment de la voir en DVD ! Il n’y a pas d’âge pour apprécier un Disney !

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

12 commentaires

  1. Je l’avais vu au cinéma et j’avais été touché par le message positif comme toujours chez Disney mais pas cucul qui incite chacun à se donner les moyens de devenir qui il veut être (et pour une fois sans avoir recours à la magie!)

  2. J’ai adoré ce film ! Beaucoup plus « adulte » et moins niaiseux que la plupart des autres Disney… Judy est tout simplement mon personnage préféré : comme je suis une grande fan de lapins, j’avais envie de lui faire des câlins tout au long du film !

  3. Pingback: Ciné Club #37 : Vaiana, I Don't Feel at Home in This World Anymore et Chantons sous la pluie ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :