La loi du cœur d’Amy Harmon

4

Aujourd’hui, nous allons parler du roman La loi du cœur d’Amy Harmon. J’avais déjà lu le roman Nos faces cachées du même auteur et contrairement à beaucoup de monde, je n’avais pas eu de coup de cœur. Est-ce que ce nouveau roman aura réussi à me faire verser une petite larme ?

La loi du cœur d’Amy Harmon

Synopsis

Malgré elle. Malgré lui. Une seule loi : la passion.

Il a été retrouvé dans un panier de linge sale au Lavomatic, emmailloté dans une serviette. Au journal de vingt heures, ce nourrisson âgé de quelques heures à peine et déjà à l’article de la mort, abandonné par une mère accro au crack, a été baptisé Bébé Moïse.

Les gens adorent les bébés, même les « bébés crack ». Mais les bébés grandissent, ils deviennent des enfants, puis des adolescents. Et personne ne veut d’un ado amoché par la vie.

Moïse était amoché. Mais il était aussi étrange, et tellement beau. Il allait changer ma vie, plus que je n’aurais jamais pu l’imaginer. J’aurais peut-être dû écouter les conseils de ma mère et rester à l’écart. Moïse lui-même m’avait prévenue…

Mon avis sur La loi du cœur

Amy Harmon et moi, on est bonnes copines mais pas meilleures amies. Je m’explique : je trouve qu’elle écrit de très beaux romans mais il me manque toujours un petit quelque chose pour arriver au coup de cœur ou pour verser quelques larmes. Après Nos faces cachées, je n’avais pas spécialement prévu de lire La loi du cœur (d’ailleurs j’avais zappé L’infini+1) mais j’étais tout de même curieuse. Le hasard a voulu que je gagne ce livre lors d’un concours, alors je me suis lancée !

La loi du cœur est un roman assez original dans sa structure puisqu’il est séparé en deux parties (une partie « avant » et une partie « après ») et que les chapitres alternent les points de vue des deux personnages principaux. Pas de panique, le lecteur n’est à aucun moment perdu et on s’adapte très vite à cette spécificité.

L’histoire

La loi du cœur commence par la découverte de l’histoire de Moïse, un bébé découvert dans un Lavomatic. Sa mère étant accro à la drogue, elle a préféré abandonner son bébé en espérant qu’il aurait une vie meilleure. Moïse est un personnage très intéressant par sa complexité. Être un « bébé crack » n’est pas la meilleure façon de commencer sa vie et Moïse va devenir un adolescent perturbé et perturbateur. Il ne peut s’empêcher de peindre sur tout et n’importe quoi (maisons des voisins, biens publics, …) et le fait qu’il ne peigne que des personnes mortes ou disparues ne va pas augmenter sa cote de popularité.

Le deuxième personnage de cette histoire est Georgie, une adolescente fan de rodéo et passionnée par les chevaux. Georgie n’a jamais eu la langue dans sa poche et aime relever les défis. Mais est-elle vraiment prête à relever le défi Moïse ? Si le garçon a toujours été mis à l’écart à cause de son histoire et de son comportement étrange (et pas super sociable), Georgie l’a toujours trouvé attirant. Depuis qu’elle l’a aperçu chez sa grand-mère (voisine de la famille de Georgie), elle attend patiemment sa venue tous les étés.

Les personnages

Georgie et Moïse, ce sont deux mondes complètement différents. A première vue, ils n’ont absolument rien en commun mais les opposés s’attirent, c’est bien connu. Georgie est tombée sous le charme de Moïse au premier regard et compte bien le lui faire savoir. Alors que Moïse fait tout pour la repousser sans pour autant nier ses sentiments, Georgie va tout faire pour conquérir le garçon, quitte à y laisser son cœur.

La loi du cœur est une histoire magnifique. L’histoire entre Moïse et Georgie est tourmentée, compliquée et j’adore ça ! Je n’aime pas la facilité. Mais j’ai surtout eu un coup de cœur pour le personnage de Moïse. Sa façon d’être, sa façon de gérer ses sentiments et surtout son talent en font un personnage unique et très intéressant. Je ne vais pas tout vous dévoiler sur son talent pour ne pas vous spoiler, mais sachez que son aptitude à peindre des personnes disparues ou décédées cache quelque chose de beaucoup plus complexe et inattendu.

J’ai eu plus de mal avec le personnage de Georgie que j’ai trouvé extrêmement énervante durant toute la partie « Avant ». Elle se rattrape dans la partie « Après » et elle a même réussi à me toucher. Par contre, même si La loi du cœur est un magnifique roman, ce n’est toujours pas le coup de cœur… Je ne saurais pas vous expliquer pourquoi encore une fois, mais il m’a manqué ce petit quelque chose pour faire chavirer mon cœur. Mais j’ai tout de même pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire, et j’en garderai un très bon souvenir.

Conclusion

Pour conclure, La loi du cœur renferme une très belle histoire bien plus complexe que pourrait le laisser entendre la quatrième de couverture. Un roman à découvrir à coup sûr et même si je n’ai pas versé de larmes, je suis sûre que Moïse et Georgie réussiront à vous toucher !

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

4 commentaires

  1. J’ai aussi gagné ce livre avec le même concours que toi et je dois avouer que j’ai un peu peur de le commencer ! J’ai peur que ça soit trop cliché ! Mais ça a l’air d’être une très belle histoire, parfaite pour l’été donc je vais surement me laisser tenter !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :