Fans de la vie impossible

2

Cela vous est-il déjà arrivé de voir un livre passer, de lire le synopsis, de le trouver sympathique mais de se dire que l’histoire sera surement trop jeunesse pour vous et donc vous vous en désintéressez ? C’est ce qui m’est arrivé avec Fans de l’impossible de Kate Scelsa. Grâce à la masse critique de Babelio, j’ai eu le plaisir de pouvoir chroniquer ce livre et je dois avouer que je ne regrette pas.

fans de la vie

Synopsis :

CES AMITIÉS QUI VOUS CHANGENT À JAMAIS.

Pour Jeremy, passionné d’art, ancré dans sa solitude, c’est comme s’il avait toujours attendu Sebby à la minute où ils se rencontrent. Et Mira, qui a tant de mal à quitter son lit, ne se sent véritablement vivante que lorsqu’elle est avec Sebby, l’ami solaire et écorché.

Ensemble, ils n’ont plus peur. Ensemble, ils ne sont plus seuls. Mais la vie ne les épargne pas. Et les tentations destructrices sont là… S’aimer suffira-t-il à les sauver?

Trois adolescents déterminés malgré tout à vivre pour le meilleur, pour l’impossible. Un roman affranchi et émouvant qui ose évoquer sans détour l’homosexualité, le désir et le mal-être adolescent, avec une justesse poignante et beaucoup de tendresse.

Mon avis sur Fans de la vie impossible :

J’avais repéré ce livre au moment de l’annonce de sa sortie pour deux raisons. Tout d’abord, l’histoire des ces trois amis liés à des problèmes psychologiques est en général quelque chose qui me plait. Ensuite, il y a le fait qu’il s’agit de la collection Scripto qui jusqu’ici m’a toujours plu car ils proposent des livres à sujets forts et traités de façon particulière. Malgré cela, j’avais laissé ce livre de côté car en ce moment j’ai du mal à lire du jeunesse, surtout quand on me promet que les sujets seront forts et poignants car en général j’en ressors déçue. Fans de la vie impossible était proposé lors d’une masse critique Babelio, je l’ai donc demandé et j’ai été tirée au sort pour le chroniquer. Et ce que je pensais être un petit livre jeunesse sympathique à lire s’est révélé être extrêmement touchant.

Pour la petite histoire, on retrouve trois personnages, Jeremy, Shebbie et Mira qui ont chacun leur problème personnel et qui sont à la recherche de leur identité. Séparément, ils peinent à trouver leur place mais ensemble, ils vont pouvoir réaliser l’impossible.

J’en fais un résumé très court tout simplement parce que je pense que ce livre est à découvrir sans trop en savoir. J’avais lu certes le résumé et je m’en étais fait une petite idée mais à côté de ça, je n’en avais pas tellement entendu parler et je n’avais vu passer aucun avis. Du coup, quand je l’ai commencé, je n’en savais pas grand chose et finalement j’ai été agréablement surprise. La narration est vraiment particulière, nous avons le point de vue de chaque personnage mais avec un pronom différent pour chaque. Si au début c’est déconcertant, au final ou s’y habitue vite et ça donne un certain charme à l’histoire. Les sujets traités ont déjà été vus : homosexualité, dépression, identité, etc… mais je trouve que le tout est traité de façon intelligente et pudique. Je dis tout le temps que je n’aime pas comparer les livres les uns aux autres, mais je n’arrête pas de le faire. Mais je dois avouer que Fans de la vie impossible m’a fait penser au livre Le monde de Charlie et j’avoue que ça m’a fait plaisir de retrouver cette ambiance.

Pour moi, le gros plus de ce livre est sans conteste les personnages. J’ai adoré Shebbie qui est piquant, drôle, sûr de lui en apparence, passionné. Il est tout à fait le genre de personne que j’aimerais côtoyer, voire être dans certains moments. Malgré la présence des deux autres, c’est lui qui sort du lot. Mais il faut l’avouer, Jeremy et Mira sont tout autant touchants. J’ai aimé le contexte familial de Jeremy même si c’est le plus effacé. Mira, quant a elle, m’a émue car elle est celle qui a le plus de maux et j’ai aimé en savoir plus sur elle. Le trio est touchant et fort, j’ai aimé leur amitié et leur échange.

Pour conclure, je ressors de ce livre assez chamboulée et très émue. Fans de la vie impossible est un roman tout en finesse et juste dans ses propos. Les personnages sont forts et attachants, j’ai eu énormément de mal à les quitter.

Julia Pan

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

J’ai longtemps espéré que Peter Pan vienne me chercher et m’amène au pays imaginaire pour y vivre pleins d’aventures mais à 25 ans je me suis fait une raison. Afin de pouvoir quand même vivre mille vies, je me suis réfugié dans la lecture, les films et les séries.

2 commentaires

  1. Spontanément, je me serais dit trop jeunesse pour moi, mais à lire cette chronique, je ne passerai pas mon chemin si je croise ce livre 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :