Nil, tome 1 de Lynne Matson

5

Nil, comment s’échapper d’une île qui n’existe pas ? C’est avec cette accroche que Lynne Matson a réussi à me convaincre de m’intéresser à ce roman. Et je ne regrette pas de m’être laissée séduire parce que j’ai adoré ce roman du début à la presque fin ! Entre Koh-Lanta et The Island, Nil est vraiment un roman à découvrir !

Nil, tome 1 de Lynne Matson

Synopsis

Charley se réveille sur une île somptueuse qui n’est sur aucune carte. Seule, perdue, elle survit tant bien que mal jusqu’à ce qu’elle rencontre Thad, le leader d’un clan regroupant les seuls humains présents sur l’île de Nil. Charley va vite comprendre que quitter cet enfer paradisiaque sera plus difficile qu’elle ne le pensait : la seule issue, ce sont les rares portes qui apparaissent au hasard sur l’île… Il n’y en a qu’une par jour, et une seule personne peut l’emprunter. Pire encore : on n’a qu’un an pour s’échapper. Sinon, on meurt. Le compte à rebours a déjà commencé…

Mon avis sur Nil, tome 1

Nil est un roman qui m’a intriguée dès son annonce, puis je suis passée plusieurs fois devant durant mes visites en librairie pour au final craquer dessus le mois dernier. Et je ne regrette pas une seule seconde mon achat puisque j’ai dévoré ce roman de Lynne Matson ! Je suis directement entrée dans l’histoire et j’ai enchaîné les chapitres pour connaître la fin. Malheureusement, cette fameuse fin m’a empêchée d’avoir un coup de cœur mais je suis sûre qu’elle plaira à beaucoup de lectrices. Pas de panique, je ne vais pas vous raconter le grand final de ce premier tome !

Nous allons plutôt nous intéresser au début de cette histoire. Charley est une adolescente comme toutes les autres qui décide de se rendre au centre commercial. Une fois sur le parking, elle est percutée par une « porte » (une porte sur Nil, c’est une sorte de passage dimensionnel, pensez à la porte des étoiles dans Stargate) qui la projette sur une île paradisiaque, Nil. Enfin paradisiaque, il faut le dire vite ! Charley va donc survivre seule sur une plage pendant plusieurs jours avant de découvrir les habitants de la cité : des adolescents qui se sont également retrouvés sur Nil du jour au lendemain sans trop savoir pourquoi, ni comment.

Les autres habitants de l’île vont très vite apprendre les règles de Nil à Charley : tous les jours à midi, une porte apparaît quelque part sur l’île. Le seul moyen de quitter Nil et de rentrer chez soi est de passer à travers une de ces portes. Et comme si la mission n’était pas déjà assez difficile, chaque personne a un an jour pour jour pour s’échapper de Nil, sinon il meurt. Pas très réjouissant, non ? Nil passe d’une île paradisiaque à un véritable enfer ! Surtout qu’elle n’est pas peuplée que d’adolescents, toutes sortes d’animaux arrivent et repartent de l’île, et autant vous dire qu’il n’y a pas que des gentils chatons !

J’ai vraiment adoré ce roman ! Nil est presque un coup de cœur tant l’histoire est originale et qu’il est bien écrit. J’ai adoré le concept de se retrouver projeté sur une île déserte sans trop savoir pourquoi et de passer en mode aventurier / survivant. Si au début on pense que les adolescents se retrouvent sur Nil par hasard, je pense qu’ils ne sont pas choisis aléatoirement et qu’ils sont là pour une bonne raison. Mais je pense qu’on en saura plus sur ce point dans le tome 2. Je vous le dis, la seule chose qui m’a dérangée c’est la fin, un peu trop bisounours pour moi… Je n’y peux rien, je suis une adepte des histoires qui finissent mal !

Pour conclure, vous devez absolument lire ce roman ! Vraiment, vous ne le regretterez pas (enfin j’espère) ! L’histoire est originale, bien pensée, bien menée, les personnages sont intéressants, chaque habitant de l’île a sa personnalité et on adore en détester certains. J’ai vraiment hâte de pouvoir découvrir le tome 2 !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

5 commentaires

  1. Pingback: #TagPKJ : adieu 2016 ! (Mon bilan livresque) ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :