Il est de retour : un film dérangeant sur Hitler

33

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du film Il est de retour de David Wnendt. Je pense que beaucoup d’entre vous on entendu parler de cette histoire grâce au livre de Timur Vermes qui a fait pas mal de bruit à sa sortie. Le concept ? Hitler revient à notre époque et tente de se faire réélire en Allemagne.

Il est de retour : un film dérangeant sur Hitler

Synopsis

Adaptation du livre « Look who’s back ». Le 30 août 2011, Adolf Hitler se réveille dans un terrain vague à Berlin sans aucun souvenir de ce qui s’est passé depuis fin avril 1945. Sans abri et sans ressources, il interprète tout ce qu’il voit en 2011 avec un regard « nazi » (ainsi, il suppose que les Turcs d’Allemagne indiquent que Karl Dönitz a persuadé les Turcs de rejoindre les forces de l’Axe, de même il pense que l’origine du nom Wikipedia provient de Wikinger) — et bien que tout le monde le reconnaisse, personne ne croit qu’il est vraiment Adolf Hitler. À la place, ils pensent que c’est un comédien, ou un acteur de méthode. Dès lors, les vidéos de ses coups de gueule télévisuels deviennent d’énormes succès sur YouTube, obtenant ainsi le statut de célébrité moderne en tant qu’interprète.

Bande annonce

Mon avis sur Il est de retour

Lors de sa sortie, j’étais tombée sur le livre complètement par hasard en librairie. J’avoue avoir été intriguée par cette histoire complètement folle. Avant de l’acheter, j’ai été lire les avis de blogueuses sur Livraddict et le sentiment général n’était pas très positif. J’avais donc laissé tomber ce livre. Mais un soir, sans prévenir, notre ami Netflix a mis en ligne le film du même nom : Il est de retour. Je n’étais même pas au courant que le roman avait été adapté mais notre intérêt à été piqué au vif. Après visionnage, je garde un sentiment de malaise face à ce film très dérangeant mais je vous dirai le pourquoi du comment un peu plus bas.

L’histoire de Il est de retour est donc celle d’Hitler qui se réveille un beau matin parmi nous, à Berlin, en 2011. Alors qu’il se croit toujours en 1945, il va se promener dans Berlin à la recherche du Reichstag. Lors d’une rencontre avec un marchand de journaux, il va apprendre que la guerre est terminée depuis longtemps et que l’Allemagne a bien changé depuis la Seconde Guerre Mondiale. Imaginez-vous le choc : une femme gouverne le pays ! Il va donc décider que tout doit changer et que pour redonner toute sa puissance à l’Allemagne, il doit se représenter aux élections afin de gouverner à nouveau le pays. Sa route va croiser celle d’un journaliste en disgrâce qui doit absolument trouver un scoop pour garder son job.

Il est de retour : un film dérangeant sur Hitler

Alors que le journaliste voit en Hitler un comédien prêt à tout pour se faire connaître, il décide de s’occuper de lui et de faire le buzz grâce à son personnage de dictateur. Ils entament donc une tournée politique à travers le pays pour présenter Hitler aux Allemands et surtout annoncer sa candidature aux prochaines élections. Le buzz va évidement prendre très vite et Hitler va se retrouver propulsé sur des plateaux télévisés. Tout le monde s’arrache ce soi-disant comédien qui ressemble trait pour trait au dictateur qui a détruit l’Allemagne il n’y a pas si longtemps. Sauf qu’Hitler n’est pas un comédien… C’est le véritable Hitler.

Si au début, le film est assez drôle, il devient assez vite très dérangeant. En effet, Il est de retour est à moitié scénarisé, à moitié tourné en caméra cachée. Et c’est cette dernière partie qui m’a vraiment mise mal à l’aise. Lorsque les passants croisent ce comédien déguisé en Hitler (qui a eu beaucoup de courage de faire ce qu’il a fait au passage), il y a deux réactions : ceux qui sortent des matraques et menacent Olivier Masucci (acteur qui joue le rôle d’Hitler) et ceux qui sont contents de le voir. Lors du tournage, le comédien a pris entre 20 et 25 000 selfies avec des passants !

Il est de retour : un film dérangeant sur Hitler

Lors de sa fausse tournée politique, Hitler va à la rencontre des passants pour leur expliquer son programme (je ne vais pas le détailler ici, je pense que tout le monde connait les idées de ce monstre). Ces parties sont tournées en caméra cachée et j’ai vraiment été sidérée / dégoûtée de voir que des personnes sont prêtes à revoter pour Hitler après tout ce qu’il a fait ! A croire que personne n’apprend de ses erreurs et que si un homme comme Hitler venait à réellement se présenter aux élections aujourd’hui, des gens seraient prêts à le suivre sans se poser de questions ! En mélangeant les parties scénarisées et les caméras cachées, le film perd un peu le spectateur : on ne sait plus ce qui relève de la fiction et de la réalité. Et peut-être qu’il ne faut pas le savoir parce que cela fait vraiment peur…

Pour conclure, est-ce que vous devez voir ce film ? A vrai dire, je ne sais pas. Si le sujet vous intéresse, oui, mais il faut bien avoir conscience que tout ne relève pas de la fiction dans Il est de retour. Personnellement, je reste sur un sentiment de malaise après visionnage… N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez vu le film, pour qu’on en discute !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

33 commentaires

  1. J’avais tenter de lire le livre, et j’ai fini en diagonale. Humour lourdingue, très répétitif, et propos très très bateaux.
    Je n’irais donc pas voir le film. Ceci dit, je comprends que cela ait eu du succès, surtout en Allemagne. En effet, l’édition là bas est très centrée sur la 2nd GM et l’après-guerre, et la traduction. Pour une fois qu’un auteur se lance dans quelque chose d’un peu plus drôle, qui sort des sentiers battus et qui osent tourner en dérision ce grave sujet, c’est bien qu’il est rencontré un public. C’est de bon augure pour une plus grande variété de roman allemand 🙂

    • Le film n’est pas mieux que le livre alors… Mais peut-être que cela ne nous touche pas comme le peuple allemand mais après l’idée de base était très bonne ! Malheureusement, je n’ai pas aimé la façon dont il a été traité ici 🙁

    • C’est justement la le but du film… Ce n’est pas qu’une comédie ! il est fait dans le but de faire voir le phénomène de  » banalisation du mal » tel que le fait le front national en france. Ce film est à voir justement car c’est une critique comtemporaine pas seulement une « comédie » à voir en famille…

  2. Je ne savais pas du tout que le roman avait été adapté et je dois dire que le film ne m’attire pas du tout…
    Cela dit, je n’ai toujours pas pris le temps de lire « Il est de retour » bien qu’il m’intrigue beaucoup.

  3. Je l’ai vu hier et, en effet, même sentiment de malaise tout au long du film. Il est présenté comme étant une comédie et je n’ai vraiment décelé aucun élément comique dans la chose. Les parties en caméra cachée sont aussi très dérangeantes flippantes car les gens ne voient que rarement le malaise (même si, j’espère, beaucoup de scènes ont du être coupées au montage). J’avais lu et vu La Vague où transparaissent une vraie morale. Là, même si les dernières images dénoncent la montée du nationalisme, le spectateur prend le côté qu’il veut et, au vu des réactions des gens dans le film, j’ai bien peur qu’ils en fassent un film de propagande nauséabond au final…

    • Effectivement, La vague est un film très différent ! Il donne une véritable leçon et fait réfléchir. Avec Il est de retour, on a du mal à cerner où veut en venir le réalisateur… Est-ce une bonne chose ou une mauvaise chose qu’Hitler revienne ? Si finalement Hitler est en chacun de nous, cela veut dire que c’est inévitable de répéter l’histoire ? Bref, je reste sur ma position que ce film est malsain 🙁

    • Je pense que personne n’a réellement compris le film. Même si j’ai beaucoup aimé  » La Vague  » les films ne sont pas tous nécessairement tournés pour donner une « morale ». Et encore heureux. « Look who’s back » est je trouve, hilarant, pleins d’idées, de cocasseries et toujours sur la corde tendue de la polémique. Il montre ce qu’est actuellement l’Europe dans laquelle on vit avec la montée de l’extrême droite, il montre la société de divertissement télévisuelle qui nous accompagne chaque seconde et montre avec brio que les gens aujourd’hui sont plus choqué par la mort d’un chien que par l’avènement d’un dictateur au pouvoir. Ce film est un parfait film anti-nazi, anti extrême droite, mais il faut évidemment l’avoir vu pour en parler et pour tout ceux qui l’ont vu l’avoir compris. Je ne juge pas l’humour qui est pour moi très réussi mais qui peut dérouter et ne pas plaire, je respecte.
      Pour finir, ce film est la métaphore parfaite d’une phrase de Karl Marx: « Les grands faits historiques se répètent toujours deux fois. La première c’est une tragédie, la seconde c’est une farce »
      Nous sommes en plein dans cette farce réveillez vous !

  4. J’ai vu le film hier soir. Je n’ai pas lu le livre.

    Je pense que le film est impressionnant, même si on peut lui reprocher ce côté mauvais film.

    Le côté intéressant de la chose est de voir à quel point, quand on dit que l’histoire se répète, que malheureusement c’est vrai.

    Les ingrédients de la crise de 1929 qui ont amenés le conflit de 40-45, sur lesquels un homme a su surfer dessus allègrement (Hitler), sont en passe d’être les mêmes depuis le début de la crise de 2008, chômage, immigration (ce coup ci musulman à la place des juifs), vie difficile, etc…

    Moi il ne m’a pas mis mal à l’aise, pire ça m’a glacé le sang, de voir que les gens sont prêts à revoter pour un fou (hitler ou autre) pour satisfaire une vengeance de leur soi disant mauvaise condition de vie, qui sommes toutes est entretenu par les médias.

    Alors que nous n’avons jamais eu autant de confort dans toute l’histoire de l’humanité, on veut tout tout de suite, et si par malheur on a pas, c’est de la faute de l’autre. Le journaliste à la télévision le martèle on est envahi….

    Il est plus facile de trouver un coupable à ces problèmes que de chercher une solution.

    Un film à voir par tous, pour ne pas dire comme en 1945, on ne pouvait pas savoir, faux, les racines du mal sont connues. Si on choisit de fermer les yeux, on s’en rend complice.

    Il suffira d’un homme…

  5. Je comprends tout à fait ton sentiment de malaise. Je crois que ce sentiment naît du fait que vraiment, je suis sûre qu’il y aurait toujours des gens radicaux et extrémistes pour suivre un tel homme s’il se présentait. C’est horrible à dire mais il nous reste à espérer qu’un tel homme ne se présente jamais……..

    • Je crois que le contexte économique et sociale donne malheureusement, beaucoup de force à ces extrémistes (de tout partie politique d’ailleurs). Les gens pensent que ces gens peuvent faire changer les choses mais ils ont la mémoire bien courte…

  6. Perso je crois que ce qui m’a le plus choquée dans le film c’est ce passage où les touristes et passants sont super contents de se faire prendre en photo avec lui. Genre « cheeeeese » avec Hitler…?!?!

  7. Je viens de voir ce film et ressent le même malaise. Mais c’est aussi pour cette raison que je conseille à tous de le voir. Cela permet de garder à l’esprit que l’histoire peut se répéter si l’on n’y prend pas garde. Et ce film montre le vrai visage des partis populiste européens.

  8. Je me permets de réagir à vos commentaires car je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous. Le film n’a rien d’une propagande mais il est au contraire, un message d’alerte sur la montée de la popularité de l’extrême-droite. Que se passerait-il si Hitler revenait en 2015 ? Il est évident que des gens voteraient pour lui en oubliant toutes les atrocités qu’il a orchestrées pendant la guerre. S’il est devenu chancelier en 1933, ce n’est pas le fruit du hasard … L’Allemagne traversait une grande crise économique et comptait des millions de chômeurs. Cela ne vous rappelle rien ?

    Si les allemands ont voté pour lui, c’est parce qu’il leur avait promis monts et merveilles. Ils ont beaucoup déchanté par la suite mais ils n’avaient pas de mauvaise intention. Quand les gens n’ont pas de travail, croulent sous les impôts et ont parfois du mal à subvenir à leurs besoins, ils sont prêts à tout par désespoir. Aujourd’hui, les français vont très mal et certains pourraient voter pour Hitler, sans prendre réellement en compte les erreurs du passé. On dit bien aussi que l’Histoire n’est qu’un éternel recommencement …

    Ce film est dérangeant, c’est vrai mais il est plutôt proche de la réalité : des gens qui seraient prêts à voter pour l’extrême droite voire pire, des personnes qui ne savent même pas qui est Hitler (ça ne m’a donc pas du tout choqué la séquence du « cheeeese Hitler »). Je travaille auprès des jeunes (18-25 ans) et je peux vous jurer qu’un certain nombre ne sait rien de lui. Ce manque de culture générale me fait vraiment peur parce que c’est aussi l’ignorance qui entraîne la violence. Le film a ses défauts mais a le mérite de faire sérieusement réfléchir.

  9. Et bien pour moi c’est un film a voir car ce n’est pas une comédie familiale, mais une critique ouverte de la société qui banalise le mal tel que les pertis d’extreme droite le fond aujourd’hui meme… Je pense que la classification de comédie n’est pas le terme.
    C’est justement les parties tournées en caméra cachée qui font toutes la difference. Elle mettent mal a l’aise car elles sont réelles il n’y a pas de supercherie…

  10. ça aurait pu être un film humoristique , mais non, l’humour n’a rien d’omniprésent dans ce film qui, non content de nous montrer toute l’affligeante stupidité de gens croisé ici et là tel un docu réalité minable, essaye des plus maladroitement de décrire l’insidieuse facilité avec laquelle les idées moisie peuvent entrée dans nos esprit si elle sont relayées par des media avide d’audimat … Réalisation raté que seul quelques « artistes » neo bobo pourront trouver génial , a moins peut être qu’elle ne gonfle aussi d’orgueil les néonazie en mal de références … bref un film a conchier !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :