La sélection de Kiera Cass

11

Aujourd’hui, je vous présente le tome 1 de La sélection écrit par Kiera Cass. Sur ce coup-là, j’arrive après la guerre comme on dit mais je viens seulement de me lancer dans cette saga. J’en ai beaucoup entendu parler, bien entendu, mais je n’avais jamais pris le temps de vraiment m’y intéresser. Erreur réparée !

La sélection de Kiera Cass

Synopsis

35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie.
Quand la dystopie rencontre le conte de fées !

Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles…
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés : l’existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu’elle n’aurait jamais osé imaginer ?

Mon avis sur La sélection

La sélection c’est une sorte de mélange entre Hunger Games où l’héroïne doit participer à un « jeu » contre son gré pour sauver sa famille, Cendrillon et une télé réalité genre Qui veut épouser mon fils ? (attention, entrée en matière à très haute teneur culturelle). Oui, je sais, comme ça je ne vous donne pas très envie de vous lancer dans ce roman et pourtant, dès que l’on commence cette histoire, on ne peut plus s’arrêter ! On est happé par l’univers de l’auteure, on veut tout savoir tout de suite et j’ai rarement vu une fin aussi frustrante que ça ! Kiera Cass, si tu m’entends, sache que je t’ai vraiment maudite d’oser terminer un tome de cette façon !

Mais intéressons-nous à l’histoire. La sélection se passe aux Etats-Unis (enfin, ce qu’il en reste) et plus précisément à Illeá dans un futur où les guerres ont laissé place à un monde qui doit se reconstruire. Dans ce futur, tout le monde est divisé en castes qui vont de 1 à 8. Les 1 sont les personnes riches qui ont du pouvoir et les 8 sont les personnes les plus pauvres qui n’ont pas de domicile. America, notre héroïne, est une 5 et vit dans une famille d’artistes qui ne gagnent pas toujours bien leur vie. En plus de devoir chanter pour gagner sa vie, America aide du mieux qu’elle peut sa famille et… Aspen, le garçon dont elle est amoureuse et avec qui elle veut faire sa vie. Seul problème, Aspen est un 6 et les mariages entre castes sont très mal vus.

Mais bientôt la monarchie d’Illeá va être animée par une grande nouvelle, La sélection va commencer ! Toutes les jeunes filles en âge de se marier peuvent s’inscrire à un tirage au sort afin de peut-être avoir sa chance de séduire le beau Prince Maxon. America n’est pas du tout intéressée par La sélection mais sa mère en a décidé autrement (ainsi qu’Aspen) car les heureuses élues seront grassement dédommagées et surtout auront une chance de devenir reine. Manque de chance, America fait partie des 35 tirées au sort pour participer à La sélection et se retrouve au palais royal en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire !

Quand je vous disais que La sélection me faisait penser à Qui veut épouser mon fils ?, c’est parce que le principe est que les 35 jeunes filles sélectionnées vont toutes vivre au palais, entourées de caméras, et auront comme mission de séduire le prince. Toutes les semaines, des jeunes filles sont éliminées et la dernière en course se verra couronner pour régner aux côtés du prince. Bien sûr, les habitants d’Illeá peuvent suivre les aventures des sélectionnées à la télévision une fois par semaine. Eh oui, maintenant la télé-réalité est même présente dans les dystopies (mais cela s’était déjà vu dans Hunger Games).

J’ai beaucoup aimé le personnage d’America. Même si elle n’a aucune envie de participer à La sélection, elle part au palais pour faire plaisir à ses proches et mettre sa famille à l’abri. America voit toujours le côté positif des choses, même si elle n’a aucune envie de séduire le Prince, elle va devenir sa confidente afin de l’aiguiller dans ses choix. En échange, il lui promet de la garder aussi longtemps que possible au palais afin que sa famille touche l’argent nécessaire pour les mettre à l’abri un petit moment. Mais au fur et à mesure de l’aventure, les sentiments d’America vont évoluer : doit-elle choisir Aspen qui est d’une caste inférieure mais qui est son véritable amour, ou le Prince Maxon qui n’est pas si repoussant que ça finalement et qui pourrait même la séduire si elle le laissait faire ?

La sélection est vraiment un roman qui m’a emballée, je l’ai pratiquement lu d’une traite sans pouvoir m’arrêter ! L’histoire est originale, bien écrite et très prenante. J’ai adoré suivre America dans son aventure et découvrir les autres candidates de La sélection. La famille royale m’a beaucoup intriguée et j’ai vu que des hors séries leur étaient consacrés, ce qui est un joli bonus. La sélection est un plaisir qui se dévore sans modération ! J’ai vraiment hâte de découvrir la suite (qui est déjà dans ma liseuse bien entendu !).

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

11 commentaires

  1. Après la guerre? Il y a plus en retard que toi… Il y a moi xD Je suis très tentée par cette saga ces derniers temps… Ton enthousiasme me donnes encore plus envie de m’y mettre!

  2. Pingback: Le Dernier jardin, tome 1 : Éphémère ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :