Dans les collines : Entretien avec Clive Barker

0

Aujourd’hui, j’ai l’honneur de vous présenter Dans les collines : Entretien avec Clive Barker, de Peter Atkins et Dennis Etchison. Pour les amateurs d’horreur, Clive Barker est une légende ! Que ce soit dans la littérature ou au cinéma, ses personnages et ses histoires sont cultes et vous ne pouvez pas ne pas en connaître au moins un(e) ! Dans cette interview très intéressante, Clive Barker revient sur ses débuts, son parcours, son histoire, …

Dans les collines : Entretien avec Clive Barker

Synopsis

En mars 2000, l’écrivain, réalisateur et artiste Clive Barker a reçu dans sa maison des Hollywood Hills un ami de longue date, Peter Atkins, lui aussi originaire de Liverpool et scénariste de trois des films de Barker. L’idée initiale – une interview balayant la carrière de Clive susceptible d’intéresser ses nombreux admirateurs – s’est immédiatement développée pour explorer les questions plus vastes et plus profondes qui motivent sa vie et son œuvre. Le résultat, un dialogue remarquable de près de deux heures, offre un portrait spontané et révélateur de Barker qui est probablement unique. Ceci restitue la transcription complète de cet enregistrement qui n’a jamais été publié sous aucune forme.

Mon avis sur Dans les collines : Entretien avec Clive Barker

La vie n’est pas une répétition. C’est la représentation. On ne passe sur scène qu’une fois.

Clive Barker, pour moi c’est avant tout Hellraiser et son personnage célèbre grâce à (ou à cause de, selon le point de vue) son visage très particulier : Pinhead. Qui ne connait pas ce célèbre personnage dont le visage est recouvert d’épines ? J’adore lire les mémoires de personnes célèbres, j’aime découvrir qui se cache vraiment derrière un personnage ou un nom et avec Clive Barker, ce fut un moment de pur délice. Mélanger mémoires et horreur, c’était sûr que Dans les collines : Entretien avec Clive Barker allait me plaire et effectivement, j’ai dévoré ce livre beaucoup trop court !

Dans ce livre, Clive Barker discute avec Peter Atkins, un très bon ami à lui. On a vraiment l’impression d’être dans le salon de Clive Barker, au coin du feu, un verre de whisky à la main (ne me demandez pas pourquoi, c’est l’impression que j’ai eue) à écouter deux amis se remémorer des souvenirs communs. On apprend plein de choses sur ce grand homme et j’ai vraiment trouvé cette interview passionnante !

Clive Barker se lit avec le livre dans une main et un sac à vomi dans l’autre.

Tout d’abord, il faut savoir que Clive Barker a débuté en écrivant des pièces de théâtre. Mais comme il était trop mauvais acteur pour donner réellement vie à ses personnages comme il l’avait imaginé dans sa tête, il a décidé de passer à l’écriture avec des nouvelles, pour commencer, dans lesquelles il pouvait jouer ce qu’il voulait à la perfection. Son premier succès a d’ailleurs été Livre de sang, un recueil de nouvelles recommandé par le grand Stephen King s’il vous plait ! D’ailleurs, son succès en littérature tient beaucoup à Stephen King, qui était déjà un auteur reconnu et qui a beaucoup parlé de lui en le décrivant notamment comme le futur de l’horreur. Et ça, peu d’auteurs peuvent s’en vanter !

Dans les mauvais livres ou films d’horreur, la mort est une fin ; dans les œuvres plus ambitieuses, elle devient une porte.

Après les nouvelles, Clive Barker a publié un roman puis s’est vite retrouvé sur un plateau de cinéma pour adapter son roman Hellraiser sur grand écran. Est-ce que j’ai besoin de vous dire que son héros shakespearien avec des épines dans la tête a rencontré un immense succès ? Mais en plus d’écrire des pièces de théâtre, des nouvelles, des romans et de travailler sur des films, Clive Barker est également peintre ! Rien n’arrête cet homme à l’énergie débordante qui se sert du plaisir, de la passion comme unique moteur pour mener à bien tous ses projets.

Chaque fois qu’on pense m’avoir cerné, je surgis là où l’on ne m’attend pas.

Je ne vais pas tout vous raconter de cette interview mais il y a deux choses qui m’ont beaucoup marquée durant ma lecture. Tout d’abord, le procédé d’écriture de Clive Barker. Il faut savoir qu’il écrit tout à la main, pas d’ordinateur pour lui, un stylo suffit ! Il écrit toujours trois versions d’un roman en le retravaillant un peu plus à chaque fois. Une fois terminé, il embauche quelqu’un pour taper tout ça sur un ordinateur. J’ai vraiment été impressionnée par ce travail de titan !  D’ailleurs, cela m’a beaucoup fait rire (et surprise) qu’il cite Le Monde de Narnia ou Le Seigneur des Anneaux comme sources d’inspiration !

Ensuite, j’ai été marquée par le fait qu’être gay a été un obstacle pour Clive Barker. Je vis un peu dans le monde des bisounours où tout le monde doit être accepté comme il est, et j’étais loin de me douter qu’être homosexuel pouvait être un obstacle dans le monde de l’édition ou encore vous faire boycotter lors d’une cérémonie de remise de prix… Mais Clive Barker aborde ce point avec beaucoup d’humour (il vaut mieux en rire) et raconte même que lors de la présentation d’un de ses romans, sa maison d’édition lui a demandé de réécrire le texte car les héros gays n’étaient pas très bien perçus et certaines scènes étaient trop « choquantes ».

Comme l’a dit Lyndon Johnson, n’importe quel fils de pute est capable de détruire une maison, mais en bâtir une nécessite des compétences.

Je vais m’empêcher d’écrire encore une centaine de lignes sur Dans les collines : Entretien avec Clive Barker mais j’ai tellement aimé ce livre que je pourrais en parler pendant des heures ! Je vous invite vraiment à lire ce livre pour découvrir Clive Barker si vous ne le connaissez pas ou pour en savoir plus sur lui et sur son histoire passionnante ! Un livre à découvrir de toute urgence !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :