Coup de cœur : Bad Romance de Céline Mancellon

16

Bad Romance de Céline Mancellon est un gros coup de cœur ! Voilà, comme ça c’est dit et je vous épargne le suspense de savoir si ce roman vaut le coup ou pas. Oui, il vaut le coup et je vous recommande chaudement de le lire ! Je vous explique pourquoi dans la suite de cet article.

Bad romance de Céline Mancellon

Synopsis

Le jour – ou plutôt la nuit – où Chris rencontre Kate, ça ne se passe pas vraiment dans les règles de l’art. Lui a beaucoup trop bu et s’est trompé de tente, et elle, furieuse, le menace carrément. Chris n’est pourtant pas vraiment le genre de mec à qui on cherche des emmerdes. D’ailleurs, lui et son mode de vie de bad boy représentent tout ce que Kate tente d’éviter : les problèmes, elle en a déjà assez avec la mort de sa mère et la responsabilité de sa petite sœur sur les bras. Mais c’est compter sans l’étrange attirance qu’ils ont immédiatement l’un pour l’autre, presque à leur corps défendant…

Mon avis sur Bad Romance

Entre Bad Romance et moi, ça n’a pas été l’amour fou au premier regard. J’ai lu les premiers chapitres et j’ai détesté cette histoire ! Trop clichée, trop vulgaire, pas pour moi ! Mais j’ai tout de même continué à lire Bad Romance parce que mon côté fleur bleue voulait savoir s’il allait se passer quelque chose entre les deux personnages principaux. Et il s’est produit quelque chose d’unique, que je n’avais jamais vécu avec un roman : après avoir détesté Bad Romance, il s’est transformé en coup de cœur ! Une histoire entre amour et haine que j’ai dévorée en quelques heures !

L’histoire est celle de Kate et Chris, deux personnages tellement opposés que je n’aurais pas misé un seul centime sur leur histoire ! Kate est une jeune femme qui a enduré beaucoup de choses bien moches comme le décès d’un de ses parents qu’elle a dû gérer toute seule. Suite à ça, sa grande sœur étant partie vivre sa vie en toute liberté (et bien loin des obligations de sa situation), Kate a dû prendre en charge sa petite sœur et partir s’installer dans une sorte de couvent pour pouvoir la garder près d’elle. Kate jongle entre ses études et ses petits boulots dans l’espoir d’avoir son propre appartement avec sa sœur et mener enfin une vie normale.

Chris est à des années lumière du mode de vie de Kate, bien que sa situation ne soit pas à envier non plus. Chris est le « chien » d’un mafieux qui se sert de lui pour aller tabasser des personnes qui lui doivent de l’argent ou pour faire des petits boulots en tout genre (pas légaux, bien entendu). Chris vit dans la violence et cela lui va bien. Il passe de fille en fille, profite de la vie et se défoule sur des inconnus dès que son chef lève le petit doigt. Tout aurait pu s’arrêter là mais un jour, Chris rencontre Kate. Ce n’est pas une rencontre romantique puisqu’un soir de camping, Chris rentre dans la mauvaise tente et se retrouve nez à nez avec la sœur de Kate. Il se fera sortir de la tente avec un fusil harpon sous le nez !

Le destin n’était pas décidé à laisser Kate et Chris repartir de chacun de leur côté. Bien que tout les oppose, Chris va aider Kate à se sortir de sa situation en l’hébergeant dans son appartement en échange d’un peu de ménage et de cuisine, et Kate va aider Chris d’une façon très inattendue. Quand l’amour décide de réunir deux êtres totalement opposés, ça passe ou ça casse ! Mais sur ce point, je ne vous en dirai pas plus. Je préfère vous laisser le découvrir en lisant le roman.

Ce que j’ai le plus aimé dans cette histoire, c’est Kate. Enfin une héroïne de romance qui ne se laisse pas marcher sur les pieds ! Elle a du répondant, n’hésite pas à remettre en place les hommes et est bien décidée à s’en sortir toute seule. Elle n’est pas soumise à un homme et n’a besoin de personne pour faire sa vie. Chris est un macho, il n’y a pas d’autre mot. Il est détestable à souhait et représente tout ce que je déteste chez un homme. Possessif, jaloux, violent, il se sert des femmes et les considère comme des mouchoirs jetables. Mais bizarrement, on s’attache à lui et encore plus à la fin du roman lors du dénouement final (puisque je vous dis que vous devez lire Bad Romance !).

Par contre, je vous préviens tout de suite, le style de l’auteure est très particulier. Si comme moi vous ne connaissez pas Céline Mancellon, vous risquez d’être surpris ! Je déteste les romans où le langage employé est très vulgaire et c’est vraiment ce qui m’a bloquée au départ. Mais au fil des chapitres, on s’attache aux personnages et on ne fait plus vraiment attention au style de l’auteur. On apprend même à l’aimer ! J’ai vraiment bien fait de ne pas abandonner ce roman !

Pour conclure, vous devez lire Bad Romance qui est un gros coup de cœur ! L’histoire est certes une romance mais elle sort de l’ordinaire et de ce qu’on a l’habitude de lire. Et le dénouement final est vraiment super et aborde un sujet que j’apprécie tout particulièrement. Je parle en langage codé parce que si je vous dévoile la fin, Bad Romance n’aura plus d’intérêt pour vous… Mais je vous encourage vraiment à découvrir cette histoire ! Et je vais finir cette chronique en musique, parce qu’il n’y a pas de raison, vous aussi vous allez avoir cette chanson dans la tête (ne me remerciez pas) :

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

16 commentaires

  1. Ton avis me donne vraiment beaucoup envie de lire ce livre !!
    Mais de base ce n’est pas du tout le genre de livre vers lequel je me tourne de plus si le language est vulguaire.
    Mais ton enthousiasme me donne envie de passer au dessus de tout ça.
    Merci pour cette decouverte. Bonne semaine.

    • Je suis contente d’avoir réussie à te convaincre 🙂 Ce n’est pas vraiment mon style d’habitude aussi mais parfois il faut persister et ce roman est une très belle découverte !

  2. Par contre, je te rassure Céline Mancellon n’a pas du tout pour habitude d’écrire du vulgaire mais là il fallait coller au mental d’un vrai ‘bad boy’… même si pour le coup, je parle comme Chris IRL sans problème 😀 tout est une question de sensibilité.

    • Si ça m’a choqué au début, je me suis vite habituée ^^ Ça colle avec le personnage et c’est très bien écrit alors on passe vite au dessus du vocabulaire pour se concentrer sur l’histoire 🙂

  3. Pingback: Bad romance, tome 2 : Cœurs indociles de Céline Mancellon ⋆ Smells like rock

  4. Pingback: Satan est un homme comme les autres ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :