Ten skies above you de Claudia Gray

0

 

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir « Ten thousand skies about you », la suite de l’excellente trilogie de Claudia Gray. Après avoir frôlé le coup de cœur pour le premier tome, je peux d’ores et déjà vous dire que ce second tome a été largement à la hauteur de mes attentes, notamment grâce à une intrigue plus sombre et à une Marguerite plus déterminée que jamais.

Ten thousand skies above you de Claudia Gray

Synopsis 

Marguerite Caine a réalisé l’impossible : grâce à l’invention de ses parents, le Firebird, la jeune fille a réussi à voyager à travers diverses dimensions. Mais cela n’était pas sans risque ! En visitant des dimensions parallèles, Marguerite a attiré l’attention de personnes dangereuses, prête à tout pour s’approprier cette invention (chantage, accident, et même meurtre).

Lorsque l’âme de Paul, le petit ami de Marguerite, est brisée en plusieurs morceaux, avant d’être dispersés dans quatre dimensions différentes, Marguerite n’a d’autre choix que de partir à leurs recherches. Prête à tout pour sauver son petit-ami, elle peut heureusement compter sur l’aide de son ami Théo. En voyageant à travers diverses dimensions, les deux amis vont vivre des expériences éprouvantes : d’une guerre à San Francisco, en passant par le milieu criminel de New-York, jusqu’à Paris, où Marguerite fera la découverte d’un lourd secret. Chaque dimension rapprochera Marguerite un peu plus près de Paul, et chaque tentative soulèvera des interrogations sur leur relation, au point de faire douter la jeune fille.
.

Mon avis sur Ten skies above you

Avant de me lancer dans ma chronique, je tiens d’abord à vous prévenir qu’il peut y avoir des spoilers. Je vous déconseille donc d’aller plus loin si vous souhaitez lire le premier tome.

Vous le savez peut-être déjà, mais le premier tome « A thousand pieces of you » a presque été un coup de cœur pour moi. Du coup, prise dans l’élan, j’ai décidé d’enchaîner avec ce second tome parce que je n’avais absolument pas envie de quitter Marguerite et que j’étais très curieuse de savoir comment allait se dérouler la suite..

Dans ce second tome, on entre dès les premières pages dans le vif du sujet. Après un bref rappel des faits, Marguerite et sa famille, de nouveau réunis et entourés de Paul et Theo, doivent faire de nouveau face à leur ennemi commun, Wyatt Conley. L’homme, qui a échoué une première fois, revient à la charge avec toujours la même idée, celle de voler le Firebird. Prêt à tout pour s’approprier l’invention, il décide cette fois d’atteindre directement Marguerite. Et pour cela, il sait qu’il n’y a qu’une chose à faire, s’attaquer à son petit copain Paul.
Après avoir mis en place ses manigances, Conley passe à l’action : il décide de diviser l’âme de Paul en quatre fragments et de les envoyer chacun dans une dimension différente, entraînant la disparition de ce dernier. En faisant cela, Conley sait pertinemment qu’il a touché le point faible de la jeune femme et lui propose alors un accord : il lui donne l’opportunité de partir à la recherche de Paul et ainsi de le sauver, en échange du Firebird. Prête à tout pour secourir l’homme qu’elle aime, même trahir sa famille, Marguerite va alors se lancer à sa recherche, toujours accompagnée de son ami Theo. Ce dernier, très malade, n’a pas d’autre choix que de la suivre car le remède pourrait bien se trouver dans une de ces dimensions.
.

Citation Ten thousand skies above you - Claudia Gray

.
A travers cette intrigue, Claudia Gray nous emmène une fois encore à travers plusieurs dimensions, plusieurs décors et du coup plusieurs histoires. Mais contrairement au premier tome, cette fois-ci, le roman n’est plus du tout aussi jeunesse, bien au contraire, l’écrivain nous fait découvrir un style beaucoup plus adulte et plus sombre. On découvre donc plusieurs autres vies que Marguerite mène dans les dimensions parallèles : à San Francisco, la jeune fille doit faire face à une période difficile puisqu’elle se retrouve en pleine période de guerre ; dans une autre dimension, on a le plaisir de retrouver la princesse Marguerite, fille du Tsar Alexandre V (que l’on avait déjà vu dans le premier tome) ; à Paris, où l’on découvre que la jeune fille cache un lourd secret ; enfin à New York, Marguerite se retrouve kidnappée par Paul, qui n’est autre que le fils du leader d’un gang prêt à tout pour stopper Conley, qui est le fiancé de Josie (la soeur de Marguerite).

Les histoires sont toutes très bien amenées, et comme précédemment, on retrouve à chaque fois les mêmes personnages, ce qui fait plaisir et permet au lecteur de conserver des repères. J’ai été agréablement surprise de retrouver la princesse Marguerite, qui était sans conteste celle que j’avais le plus aimée dans le premier tome, et de voir par la même occasion son évolution. Toujours aussi attachante, cette histoire nous permet également de nous rendre compte que les déplacements de Marguerite dans ces différents mondes ne sont pas si anodins, et qu’elle peut selon sa façon d’agir, avoir des conséquences dans la vie de ces personnes. L’intrigue à New York est pour le coup aussi très prenante, et nous permet d’en découvrir plus sur Wyatt Conley et ses ambitions. On comprend alors quelles sont ses raisons et pourquoi il tient autant à avoir le Firebird. J’ai trouvé très intéressant que Claudia Gray donne autant d’importance à ce personnage et qu’on en apprenne davantage sur lui.
.

I love you, in any world, any universe. Anyone you could ever be

 

Claudia Gray développe de manière très subtile dans « Ten thousand skies above you » la relation entre Marguerite et Paul. Dans le premier tome, finalement on apprend très peu de choses sur le jeune homme, hormis qu’il est de nature réservée et à l’opposé de Marguerite. C’est au cours de sa quête pour retrouver le meurtrier de son père que la jeune fille va éprouver au fur et à mesure des sentiments pour Paul, qui s’avèrent être réciproques. Dans ce second tome, on reprend l’histoire quelques mois plus tard et l’on découvre que les deux jeunes gens sont donc ensemble. Mais Marguerite connait-elle vraiment Paul ? Au cours de ses divers voyages dans les mondes parallèles, la jeune fille va en réalité découvrir trois facettes différentes de Paul, toutes différentes de celle qu’elle connait déjà et va se rendre compte qu’elle ne sait finalement pas grand-chose de l’homme qu’elle aime. Confrontée à un Paul qui peut être vicieux, dangereux, jaloux, fourbe ou encore égoïste, Marguerite va peu à peu se mettre à douter de sa relation.
Je regrette toutefois que Claudia Gray ait fait le choix de développer aussi un rapprochement entre Theo et Marguerite. Car qui dit une fille, deux garçons dans un roman dit souvent « triangle amoureux ». Même si on ressent un peu dans le premier tome l’attirance entre les deux jeunes gens, Marguerite met très vite les choses au clair avec Theo. Même si elle en vient à douter de sa relation avec Paul, je trouve dommage que l’histoire s’oriente vers cette idée.

En même temps que l’histoire évolue et avance, on découvre également une transformation chez le personnage de Marguerite. Si dans le premier tome la jeune fille était fragile, on découvre dans « Ten thousand skies above you » une toute autre Marguerite. Déterminée et mature, la jeune fille n’a plus peur de se lancer corps et âme dans sa quête et est prête à tout pour sauver Paul. Réfléchie et rusée, elle arrive sans peine à trouver les solutions pour se sortir des pires situations, et prend le temps d’observer et d’analyser avant d’agir sur un coup de tête comme elle a pu le faire. Le personnage de Marguerite reste toujours aussi attachant et j’ai pris énormément de plaisir à la voir évoluer.

Si pour le coup le premier tome était un peu trop jeunesse à mon goût, ce second tome a su me surprendre. Claudia Gray nous fournit une histoire beaucoup plus rythmée et plus dense au niveau du contenu, en arrivant toujours à rendre les scènes aussi réelles en partie grâce à son écriture et à ses descriptions. Pour moi, l’auteur a su avec ce roman nous offrir une vraie histoire de science-fiction tout en mêlant une part de fantastique et d’action.
.

Pour conclure,

Une fois encore, j’ai adoré la plume de Claudia Gray qui a su me faire voyager à travers les diverses dimensions aux côtés de Marguerite. J’ai pris énormément de plaisir à découvrir ce second tome qui est pour moi bien au-dessus du premier roman. On découvre une Marguerite sûre d’elle et battante, qui n’a pas froid aux yeux, prête à tout pour sauver son couple. Contrairement à ce que l’on peut penser, la façon dont Claudia Gray développe l’histoire d’amour entre Marguerite et Paul est très bien pensée, sans pour autant captiver toute l’attention du lecteur. La fin nous laisse sur un cliffhanger qui annonce une suite surprenante et pleine de rebondissements.  Il me tarde de découvrir le troisième tome « A million worlds of you », mais pour cela, il va me falloir beaucoup de patience, car sa sortie est prévue… pour novembre 2016.

GIF Vampire Diaries

Aurore Mushi

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :