Les chiens d’Allan Stratton

4

Aujourd’hui, je rattrape mon retard dans mes chroniques littératures (enfin j’essaie) en vous parlant d’un roman que j’ai beaucoup aimé : Les chiens d’Allan Stratton. Ce roman a été publié aux éditions Milan et c’est un style que je n’avais jamais lu, je crois, puisqu’il s’agit d’un thriller jeunesse. Une très bonne surprise pour un roman plein de rebondissements et de suspense.

Les chiens d'Allan Stratton

Synopsis

Cameron devait être à l’abri pour de bon, dans cette vieille ferme paumée au milieu de nulle part. Son père ne les dénicherait jamais dans un coin pareil, avait dit sa mère. N’empêche, dès le premier jour, Cameron sent bien que quelqu’un est déjà là. Invisible, mais il le sent. Il l’entend même. Quels secrets va-t-il découvrir dans cette baraque ?

Mon avis sur Les chiens

Même si j’adore ce style, je lis très peu de thrillers. J’ai tendance à lire beaucoup de styles différents mais de temps en temps, j’aime me faire peur avec un bon Franck Thilliez par exemple. Quand j’ai aperçu ce roman dans le programme de publication des éditions Milan, j’ai tout de suite été intriguée. Sûrement parce que ce genre de roman n’est pas habituel pour cette maison d’édition. Le résumé sentait bon le père psychopathe, la ferme ayant abrité un massacre et peut-être même quelques fantômes par-ci, par-là. Il ne m’en fallait pas plus pour me lancer et j’ai dévoré ce roman en quelques jours !

Comme je vous le disais, Les chiens est un thriller jeunesse, ne vous attendez pas à retrouver la plume d’Harlan Coben dans l’écriture d’Allan Stratton parce que vous allez être déçus. Mais bien qu’à destination d’un public adolescent en quête de frissons, ce livre est très agréable à lire et très bien écrit. L’auteur met rapidement en place son histoire et ses personnages, l’intrigue avance doucement au fur et à mesure des chapitres et fait augmenter le suspense autour d’une histoire bien ficelée, des rebondissements tiennent le lecteur en haleine tout du long, … Non franchement, il est compliqué de trouver des points négatifs dans ce roman.

Mais on papote, on papote mais je ne vous ai toujours pas parlé de l’histoire ! C’est quand même le point le plus important dans cet article. Alors Les chiens, c’est l’histoire de Cameron et de sa maman qui décident d’emménager dans une vieille ferme au beau milieu de nulle part. Drôle d’idée me direz-vous, mais Cameron et sa mère sont en fuite et plus ils se font discrets, mieux c’est pour eux. Cette ferme à l’écart de tout et de tout le monde est donc idéale pour eux. Mais la vieille bâtisse semble renfermer de nombreux secrets. Est-ce que des meurtres ont été commis dans la ferme ? Ça, vous le découvrirez en lisant le roman. Tout ce que je peux vous dire, c’est que l’ancien propriétaire a été dévoré par une meute de chiens qu’il avait achetés pour protéger sa propriété… Pas très ragoûtant, n’est-ce pas ? En plus, Cameron a l’étrange impression d’être observé. Est-ce son père psychopathe qui est de retour ou est-ce autre chose qui rôde dans la maison ?

Les chiens a vraiment été une très bonne lecture. J’ai adoré l’histoire de Cameron et toute l’intrigue autour de cette vieille ferme qui vous donnera des cauchemars. Ce roman est un très bon thriller qui saura vous tenir en haleine jusqu’à la toute dernière page et le côté jeunesse est même un atout pour ce roman car il le rend très facile à lire. Je n’ai trouvé aucun défaut dans ce roman que je vous conseille fortement de lire rapidement ! Une très bonne découverte !

Smells like rock

Facebook - Twitter - Instagram

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

4 commentaires

  1. Pingback: L’ échappée : entre violence physique et psychologique ⋆ Smells like rock

  2. Pingback: #TagPKJ : adieu 2016 ! (Mon bilan livresque) ⋆ Smells like rock

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :