Le Goût de la Vie de Scott Hicks

2

En cette journée de Saint-Valentin, je vous propose une nouvelle chronique sur un film qui ne date pas d’aujourd’hui, mais que j’aime énormément : « Le Goût de la vie » de Scott Hicks. Cette comédie à la fois dramatique et romantique est pour moi un vrai petit bijou, à la fois pleine d’émotion, d’humour et de tendresse, grâce auquel on passe un très bon moment.

Le Goût de la vie de Scott Hicks

Bande annonce :

l

Synopsis :

Kate règne sur les cuisines du 22 Bleecker, un des restaurants les plus cotés de Manhattan. Inventive et exigeante, précise et rigoureuse, elle mène sa petite équipe à la baguette et accomplit chaque soir de nouveaux prodiges dans une ambiance studieuse et concentrée. Consciente de ses mérites, elle se veut irréprochable et ne s’autorise aucun relâchement. Son perfectionnisme fait l’admiration de tous, mais intimide les hommes et décourage les avances. Fréquemment levée avant 5 heures, jamais couchée avant minuit, Kate mène une existence quasi monacale…Après la mort soudaine de sa soeur cadette, Kate recueille et prend en charge sa nièce, Zoe, 9 ans, en faisant de son mieux pour l’aider à surmonter l’épreuve. Mais la fibre maternelle lui fait cruellement défaut, et ses efforts les plus méritoires se heurtent à la résistance polie de la fillette, qui lui reproche d’en faire trop. De retour au restaurant après une semaine d’absence, Kate a la désagréable surprise de trouver en cuisine un nouveau sous-chef : Nick, blagueur et exubérant, braillant à pleins poumons des airs de Verdi et Puccini pour la plus grande joie du personnel…

l

Mon avis sur le Goût de la Vie :

Ce film est sorti en 2007, et pourtant j’ai l’impression qu’il ne vieillit pas. Je suis encore tombé dessus la semaine dernière, et comme à chaque fois qu’il passe à la télé, j’ai craqué et je l’ai regardé. Il fait très certainement partie des films que je ne me lasserai jamais de regarder, et qui font partie du répertoire des films à voir absolument.

Le synopsis du film résume très bien l’histoire, du coup je n’ai aucun intérêt à vous redire la même chose avec mes mots. Je vous propose à la place de vous expliquer pourquoi j’aime autant ce film.
Je sais ce que vous vous dites : quand on lit le résumé du film, on sait déjà comment cela va se finir. Je ne vais pas vous contredire sur ce point, mais ce film a un petit quelque chose qui fait que dès les premières minutes, on se retrouve saisi par l’histoire. On oublie alors le résumé et tout ce que l’on sait déjà et on suit l’histoire au fur et à mesure, comme elle vient. Au fil des scènes, on se rend compte que l’histoire n’est pas aussi légère qu’elle en a l’air et qu’elle aborde des sujets poignants et sensibles. En effet, « Le Goût de la Vie » traite de manière très juste le thème de la perte d’un être cher et du deuil, avec toutes les conséquences que cela engendre, mais aussi comment réussir à lâcher prise dans la vie de tous les jours. Scott Hicks arrive à nous faire ressentir avec justesse toutes les émotions que les personnages ressentent (frustration, peine, tristesse, mais aussi la joie, le sentiment de liberté et l’excitation), sans pour autant nous surcharger de bons sentiments et de morale. Du coup, le film varie entre humour, amour, tourment et allégresse, ce qui permet au spectateur de vivre un arc-en-ciel d’émotions toutes aussi variées les unes que les autres, sans s’ennuyer une seule seconde.
.Le Goût de la Vie de Scott Hicks
.
Mais pour moi, toute la force du film réside dans le choix des acteurs, qui sont faits sur mesure pour jouer ces rôles. Le choix du casting est très bon, ce qui donne à l’écran des personnages qui nous paraissent vrais, et surtout qui ressemblent à Monsieur et Madame tout le monde et qui par conséquent nous font un peu oublier l’aspect film.
Mon coup de cœur dans ce film est sans conteste l’actrice Abigail Breslin, qui est une de mes actrices favorites et qui joue remarquablement bien. Que ce soit dans « Little Miss Sunshine » ou « Ma vie pour la tienne » où elle tient des rôles exceptionnels, elle a su à chaque fois m’impressionner et m’émouvoir. Particulièrement dans « Le Goût de la vie » où elle joue le rôle de Zoé, une petite fille qui vient de perdre sa maman et qui se retrouve à changer littéralement de vie en emménageant avec sa tante dans une nouvelle ville. Très touchante, on s’attache rapidement à cette petite fille qui s’est renfermée sur elle et qui manque de repères. Comme dans la plupart de ses films, on oublie qu’Abigail Breslin est actrice tellement le rôle lui correspond.
.Le goût de la vie de Scott Hicks.
En ce qui concerne le rôle de Kate, j’avoue que Catherine Zeta-Jones est parfaite ! J’ai toujours trouvé qu’elle donnait l’image d’une femme un peu BCBG et coincée, alors le rôle de la personne frustrée et frigide lui va comme un gant (je trouve que cette image lui colle davantage après l’avoir vue dans son rôle dans Rock Forever). Ne vous méprenez pas, j’aime beaucoup cette actrice que je trouve talentueuse, et je l’ai d’ailleurs trouvée très bouleversante dans le film. Elle réussit avec brio à interpréter à la fois le rôle de la tante soucieuse et désemparée face à sa nièce, celui de la Chef qui ne vit que pour son travail mais aussi celui d’une femme attachante, qui peut devenir drôle avec un côté « fofolle » lorsqu’elle lâche prise.
.

Le Goût de la Vie de Scott Hicks.
Enfin, c’est dans « Le Goût de la Vie » que j’ai découvert Aaron Eckart, que je ne connaissais pas spécialement. A la fois charismatique et plein de charme, on peut dire que le rôle de Nick a été fait sur mesure pour lui. Loin d’être insupportable, contrairement à ce que l’on peut penser, j’ai apprécié ce personnage dès le début parce qu’il est tout simplement plein de vie. Loin de faire attention à ce que tout le monde peut penser de lui, Nick est un bon vivant qui va très vite devenir charmant. Pour être honnête, on peut dire qu’Aaron Eckart est loin d’être un apollon mais finalement, il a ce petit quelque chose qui nous fait craquer. Ceci dit, je suis persuadée que si on avait mis un acteur considéré comme étant beau gosse à sa place, le personnage aurait perdu toute sa valeur, car on s’attache surtout à la personnalité excentrique de Nick.

J’avoue que je ne suis peut-être pas objective côté casting car j’adore ce film, et surtout je l’ai vu plein de fois. Mais je pense que si les rôles avaient été interprétés par d’autres acteurs, cela aurait pu changer le film et le rendu final aurait pu être complètement différent, comme par exemple moins attachant ou plus caricatural.
.Le Goût de la Vie de Scott Hicks

l

Pour conclure,

« Le Goût de la Vie » est avant tout un très beau film qui se regarde avec plaisir et qui est surtout très touchant. L’histoire, à la fois belle et émouvante, est mise en valeur par le jeu des acteurs qui sont tous parfaits dans leurs rôles respectifs, en particulier Abigail Breslin, qui ne cesse de me surprendre. Si vous recherchez une comédie mêlant à la fois drame et romance, ne cherchez pas plus loin, vous tenez celle qu’il faut absolument regarder au moins une fois dans sa vie.

Aurore Mushi

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :