Chronique cinéma : Et ta sœur ?

2

Aujourd’hui, on parle cinéma avec le film Et ta sœur de Marion Vernoux. Vous savez déjà que je ne suis pas très branchée films français mais j’aime me laisser surprendre. En plus, ce film semblait idéal pour une soirée entre meilleures amies. Verdict ? Et ta sœur n’est pas si mauvais que ça, il se laisse même regarder facilement !

Chronique cinéma : Et ta sœur

Synopsis

Pierrick est encore sous le coup de la disparition récente de son frère. Alors pourquoi ne pas accepter l’invitation de Tessa, sa meilleure amie, dans sa maison familiale afin de passer une semaine seul à méditer sur sa vie ? Mais à son arrivée, Pierrick trouve la maison déjà occupée par Marie, la demi-sœur de Tessa, venue y soigner une blessure amoureuse. Après une soirée très arrosée suivie de l’arrivée inopinée de Tessa elle-même, le trio va aller de situations délicates en révélations inattendues…

Bande annonce

Mon avis sur Et ta sœur

Les films français sont souvent une source de déception pour moi. J’ai dis « souvent » mais pas « toujours » car parfois, on peut être agréablement surpris. Je n’aime pas exclure d’office certains types de films ou certains genres alors même quand ma meilleure amie me propose d’aller voir Et ta sœur, je me laisse convaincre facilement d’aller voir une comédie dramatique française. Même si la bande annonce ne donne pas forcément très envie d’aller voir ce film, je vous l’accorde, j’ai plutôt été agréablement surprise et j’ai passé un assez bon moment avec cette histoire.

L’histoire est celle de trois personnes écorchées par la vie qui vont régler leur problème en s’enfermant dans une maison perdue sur une île, je suppose en Bretagne (le lieu n’est pas dit clairement mais il y a de la pluie et des crêpes alors ça ne peut être qu’en Bretagne, non ?). Pierrick a perdu son frère il y a un an dans un accident de voiture. Depuis, il noie sa tristesse dans l’alcool et sombre petit à petit. Ne sachant plus comment faire pour l’aider et le faire reprendre goût à la vie, Tessa, sa meilleure amie et accessoirement ex-petite amie de son frère, l’invite à aller passer quelques jours dans sa maison de famille.

Chronique cinéma : Et ta sœur

Une semaine pour réfléchir, pour prendre l’air, pour mettre sa vie à plat. Une belle idée mais c’était sans compter sur Marie, la demi-sœur de Tessa. Après sept ans de vie commune, Marie vient de se faire larguer par sa petite amie et ne le vit pas très bien. Elle décide donc elle aussi d’aller prendre l’air dans la maison familiale pour oublier son quotidien. Pierrick et Marie vont donc se retrouver dans cette maison paumée pour noyer ensemble leur chagrin dans la vodka. Et ce qu’il devait arriver arriva, Pierrick et Marie couchent ensemble. Tessa arrive le lendemain et les deux compagnons de beuverie doivent tout faire pour qu’elle ne découvre rien. Encore plus quand Tessa avoue à Marie qu’elle est amoureuse de Pierrick.

Et ta sœur est une sorte de huis clos entre trois personnes qui souffrent, qui ont des secrets et qui veulent absolument faire bonne figure devant les autres. Alors c’est sûr que nous ne sommes pas en présence d’un huis clos complètement fou comme dans Carnage ou Les huit salopards, il n’y a pas de dialogues forts ni de personnages très complexes à cerner. Et ta soeur est un film qui se laisse regarder pour une soirée fille mais ce n’est pas non plus le film de l’année. J’ai trouvé que certains dialogues sonnaient faux et que l’histoire traînait en longueur par moments, mais je n’avais pas de grandes espérances pour ce film alors je n’ai pas été si déçue que ça. Je m’attendais vraiment à m’ennuyer mais j’ai tout de même passé un bon moment.

Chronique cinéma : Et ta sœur

Côté acteurs, le casting n’est pas mauvais du tout. J’aime beaucoup l’actrice Géraldine Nakache (Sous les jupes des filles, Tout ce qui brille) alors j’étais contente de la retrouver dans Et ta sœur. J’ai été très agréablement surprise par la prestation de Virginie Efira que j’ai trouvé très bien dans le rôle de Marie. Elle a su retranscrire les émotions du personnage sans trop tomber dans la caricature de la lesbienne camionneur comme on le voit malheureusement souvent au cinéma. Par contre, j’ai eu plus de mal avec Grégoire Ludig. J’ai l’habitude de le voir dans le Palma Show, du coup je m’attendais à le voir sortir une blague à tout moment ! C’est toujours bizarre de voir des comiques jouer des rôles dramatiques.

Pour conclure, Et ta sœur est un film agréable à regarder entre copines. Ne tentez même pas de tirer votre copain au cinéma pour voir ce film sinon vous allez en entendre parler pendant six mois ! Même si ce n’est pas le film de l’année, j’ai tout de même passé un moment agréable et j’étais contente de revoir Géraldine Nakache à l’écran.

Smells like rock

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share.

About Author

Je suis la créatrice de ce blog et rédactrice bien entendu ! J’ai une passion pour Disney et les films d’horreur, eh oui j’aime autant les princesses que les zombies (et je ne vous parle même pas des princesses zombies !). Je suis très éclectique comme lectrice mais aussi dans mes choix de films / séries, je passe des comédies romantiques aux drames ou aux thrillers bien sanglants sans aucun problème ! Rien de m’arrête !

2 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :